• ATELIER : ENTRE IDÉALISATION ET RÉALISME : LA MISE EN SCÈNE ARTISTIQUE DU MONDE PAYSAN

 

Les peintures de commande ou de genre consacrées aux paysans réels ou imaginés, -certaines sont inscrites dans le patrimoine national (Le Nain,Millet,Lepage, Courbet…)- constituent une source d’inspiration ancienne (R. Bonheur), renouvelée avec audace (Dali/ L’Angélus). Les œuvres d’art visuelles mettent en scène le monde paysan, visent à montrer un réel mais aussi un idéal, voire une imagerie qui doivent être observés et utilisés avec un œil critique, tant elles sont polysémiques. Aux côtés de la peinture, la photographie va relayer ou transformer ces visions. « Les paysans ont une présence photographique et cinématographique » affirme Raymond Depardon en 2008. La mise en scène de cette présence entre tradition et nostalgie, ou démarche militante est à décrypter à travers la focale de cet artiste contemporain, pour la comparer avec des toiles célèbres ou moins connues. Le travail s’articulera autour de peintures, d’extraits filmés( Profils paysans) et de photographies (Les Paysans,) pour proposer un itinéraire réfléchi en histoire des arts. Travailler sur ces images pour donner à voir et à comprendre les mentalités collectives paysannes, c’est construire des compétences qui gomment des stéréotypes.