Yolanden GOVINDAMA

 

Psychologue clinicienne, psychanalyste, expert près de la Cour d’Appel de Paris. Professeur de psychologie clinique à l’université de Rouen. Elle travaille depuis plus de 30 ans dans la protection judiciaire de l’enfance et a pour terrain de recherche la Réunion.

Temps et rite de passage. Naissance, enfance, culture et religion, collection « Questions d’enfances »

Dans toutes les cultures, les rites se sont imposés pour nous aider ç gérer nos comportements et nos croyances. Au fil du temps, l’évolution de nos sociétés a modifié ces rites, restés cependant ancrés dans notre inconscient et nos pratiques. Apprendre à les connaître en fonction des différentes cultures est plus que jamais nécessaire dans un monde pluriel où la violence fait partie de la vie quotidienne.
Inhérente à l’humanité, cette violence qui se fond et se confond avec le sacré, se trouve médiatisée par les rites de passage. Présente dans le lien mère-enfant, en raison de l’ambivalence maternelle, elle peut conduire à des distorsions relationnelles risquant d’exposer l’enfant à des projections, maternelles et parentales, qui peuvent éventuellement conduire à des sévices.
Un regard sur différentes cultures (chinoise, juive, maghrébine…) nous informe dans cet ouvrage sur l’importance que les rites revêtent dans la perception d’un environnement local et en particulier en situation de métissage et de migration.