Yael Hassan

 

Je suis née à Paris en 1952. Après avoir passé mon enfance en Belgique, mon adolescence en France, et ma jeunesse en Israël, je reviens en France en 1984 avec enfants et mari pour m’y installer de manière définitive…
Un accident de voiture survenu en 1994 mettra fin à une carrière de plus de vingt ans dans le tourisme. Mettant à profit le temps d’une très longue immobilisation, je rédige mon premier roman « Un grand-père tombé du ciel » Celui-ci remportera le Prix du Roman Jeunesse 1996 du Ministère de la Jeunesse et des Sports (Jury des jeunes) puis le Grand Prix du Jeune Lecteur de la PEEP en 1998 et le Prix Sorcières, la même année. Depuis, c’est avec infiniment de plaisir et de bonheur que je me consacre à la littérature pour la jeunesse.

La fille qui n’aimait pas les fins (co-auteur Matthieu Radenac), Syros, 2013

Mon rêve d’Amérique, Gallimard, 2013

Sacré Hugo ! Casterman, 2012

Des lauriers pour Momo, Syros, 2012

Le journal de Philol, Plon, 2012