Subrahmanyam Sanjay

 

Sanjay Subrahmanyam, conférencier inaugural

Sanjay Subrahmanyam symbolise la notion de « mutliculturalisme ». Né à New Dehli en 1961, dans une famille de fonctionnaires originaires du sud de l’Inde, il fait le choix, contrairement à bon nombre d’étudiants qui partent en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis, d’achever son diplôme en histoire économique à l’université de Dehli, où il débutera sa carrière d’enseignant. Il se plonge à l’envi dans l’étude des échanges avec l’extérieur, devenu spécialiste de l’Inde du Sud au XVIe siècle. L’occasion d’apprendre neuf langues dont le tamoul, l’hindi, le français ou le portugais et de publier nombre d’articles et d’ouvrages scientifiques. Lors de la sortie, en Grande-Bretagne puis au Portugal et en Espagne, d’une étude consacrée à Vasco de Gama (The career and legend of Vasco da Gama, Cambridge University Press, 1997), Sanjay Subrahmanyam acquiert une renommée internationale. Invité à travers le monde entier pour débattre de son livre bousculant les idées reçues sur l’explorateur, l’enseignant accepte, à 33 ans, un poste de directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales à Paris (EHESS). Puis en 2002 Sanjay Subrahmyam traverse la Manche et accède à la Chaire d’histoire indienne à l’institut d’études orientales d’Oxford. Enfin, en 2004, l’université californienne de Los Angeles, l’UCLA, lui propose la même Chaire, et un poste de professeur, qu’il occupe toujours aujourd’hui.

Retrouvez ici sa biographie (en anglais) et sa bibliographie sur le site du département d’histoire UCLA. Le journaliste du Monde Nathaniel Herzberg propose un portrait à lire en cliquant sur ce lien.