Regards sur l’habitat en Indochine dans les années 30

 

Les archives de la Commission d’enquête du Front populaire conservées au Centre des Archives nationales d’outre mer offrent un panorama sur l’habitat vernaculaire en Indochine au milieu des années 30 grâce à des synthèses richement illustrées.

La commission d’enquête parlementaire initiée par le gouvernement du Front populaire en 1937 avait pour but de faire un état des lieux de la situation économique, sanitaire et sociale dans les colonies. Elle était destinée à nourrir une politique de réformes rendue nécessaire par les différents mouvements de contestation anti-coloniaux qui se développaient alors en Europe et dans les territoires sous domination française.
Les commissaires répartis en sous-commissions à compétence géographique envoyèrent des questionnaires à un réseau d’acteurs locaux français et indigènes. Les réponses en provenance d’Indochine furent particulièrement abondantes, soignées et abondamment illustrées de cartes, photographies et graphiques en tout genre.

Les archives de la commission Guernut, conservées aux Archives nationales d’outre-mer à Aix-en-Provence donnent un aperçu sur l’habitat et les conditions socio-économiques de son développement dans les différentes régions de l’Union indochinoise dans les années 1930.
Elles fournissent un témoignage partiel et partial mais unique sur l’architecture vernaculaire de cette région du sud-est asiatique qui a subi depuis des transformations irrémédiables.