Philippe CHARLIER

 

Spécialisé dans l’étude des restes humains anciens ou de momies. Ses travaux ont notamment apporté sur l’étude des restes de Richard Cœur de Lion, des fausses reliques de Jeanne d’Arc, ou de la tête présumée d’Henri IV, surnommé ainsi par la presse « l’Indiana Jones des cimetières » .