Philippe Artières

 

Directeur de recherches au CNRS (DR2)

Développe depuis quinze ans et son travail de thèse une série de recherches diverses dont une histoire des écritures ordinaires au dix-neuvième et vingtième siècles qui en constitue l’axe central. Prenant à rebours les thèses de l’écriture comme pratique de libération, il a montré combien cette pratique participait d’un savoir-pouvoir, qui loin d’interdire, suscitait de l’écrit. Philippe Artières mène parallèlement à ces chantiers historiques une réflexion sur les archives et leurs fonctions sociales dans nos sociétés contemporaines ; ces recherches s’accompagnent d’un travail d’édition d’archives.

Le beau danger. Un entretien de Michel Foucault avec Claude Bonnefoy, Editions de l’EHESS, collection « Audiographie », 2011.

La grande étrangère. A propos de littérature, Editions de l’EHESS, collection « Audiographie », 2013.

Les archives personnelles. Histoire, Anthropologie, Sociologie (avec J.-Fr. Laé), Paris, Armand Colin, Collection U, 2011.

Rêves d’histoire. Pour une histoire de l’ordinaire, Paris, Les Prairies ordinaires, 2006.