OFFENSTADT Nicolas

 

Nicolas Offenstadt est maître de conférences à l’Université Paris I où il enseigne, entre autres, l’historiographie. Il est notamment membre du Comité de vigilance face aux usages publics de l’histoire (CVUH). Il collabore régulièrement au Monde des livres.


Un Moyen Âge pour aujourd’hui, Hors Collection, 2010, Presses Universitaires de France

L’historiographie, collection « Que sais-je ? », 2011, Presses Universitaires de France

L’espace public au Moyen Âge
, avec Patrick Boucheron, collection « Le Nœud Gordien », 2011, Presses Universitaires de France

L’historiographie

Contrairement à ce que la place de l’histoire en France pourrait faire croire, faire de l’histoire n’a rien de naturel, réfléchir le passé non plus. Certaines sociétés se dispensent de tout regard sur ce qui semble terminé, tandis que – dans les nôtres – d’aucuns appellent sans cesse à se projeter dans l’avenir sans se retourner.
Il faut donc comprendre comment la discipline et le métier d’historien se sont constitués, pourquoi et comment les historiens travaillent ; comment, aussi, leurs questions et leurs manières de faire évoluent en fonction des défis de leur temps. Ce livre, en privilégiant une approche thématique, permet de présenter jusqu’aux courants es plus récents et les plus dynamiques de l’historiographie : la nouvelle histoire mondiale (global history) ou encore l’histoire du gender, du genre (c’est-à-dire le sexe tel qu’il est socialement vécu et construit).