Maurice BUTTIN

 

Né en 1928 à Meknès (Maroc), de parents savoyards, Maurice Buttin s’est inscrit au barreau de Rabat en 1954. Il a alors fait connaissance de nombreux dirigeants nationalistes et notamment de Mehdi Ben Barka.
Constituée à Rabat par la mère du leader marocain, deux jours après son enlèvement, sa plaidoirie aux Assises de la Seine, à l’automne 1966, date du procès de quelques responsables, lui vaudra une interdiction royale de revenir au Maroc pendant dix-sept années ! Inscrit au barreau de Paris en 1967, Maurice Buttin n’a cessé, depuis, de lutter, avec d’autres confrères parisiens aujourd’hui décédés, aux côtés de la famille de Mehdi Ben Barka, pour tenter de découvrir la vérité.

Hassan II, De Gaulle, Ben Barka. Ce que je sais d’eux

Ce livre rappelle la situation intérieure du Maroc avant 1956, puis décrit les événements qui ont suivi l’indépendance jusqu’à la "disparition" de Mehdi Ben Barka, l’un des grands hommes du Tiers-Monde, enlevé le 29 octobre 1965 à Paris. Il témoigne du combat mené par le leader de l’opposition marocaine pendant dix ans et évoque la répression féroce exercée par le pouvoir féodal contre son opposition. Il souligne combien l’hostilité du roi Hassan II à l’encontre de Ben Barka remonte au début de l’indépendance, le souverain n’étant alors que le prince Moulay-Hassan.
Quarante-cinq années ont passé et la "disparition" de Ben Barka demeure toujours un mystère. Par qui a-t-il été tué ? Comment ? Où repose son corps ? Ce mort fait-il encore peur au pouvoir marocain ?