Les « contes des Mille et une Nuits » dans l’œuvre de Philippe Camus, auteur du XVe siècle

 

Jeune auteur à la cour de Bourgogne, Philippe Camus dérime des textes du XIIIème siècle qui s’inspirent des contes des Mille et Une Nuits. Il reprend ensuite ces thèmes de la littérature orientale pour composer ses propres romans.

Dans le courant du XVème siècle, Philippe Camus se fait remarquer à la cour de Bourgogne en dérimant le Cliges de Chrétien de Troyes. Jean de Crey, seigneur de Chimay, le prend sous sa protection. Notre jeune auteur, fasciné par les contes des Mille et Une Nuits s’inspire d’un roman de Jean Renart pour rédiger son roman : Pierre de Provence et la Belle Maguelonne. Il met ensuite en prose le Clémades d’Adenet le Roy, l’histoire du Cheval enchanté, avant de composer son chef d’œuvre, Olivier de Castille, où il utilise de nombreux thèmes de la littérature orientale que nous nous proposons d’étudier dans cet exposé.