Laurent GALANDON

 

Il ne serait pas indu de dire de Laurent Galandon qu’il est le scénariste des opprimés. En quelques années, cet auteur a signé nombre d’albums dont le trait commun semble être une certaine volonté d’ouvrir les yeux du public sur le sort réservé à certaines populations ou individus. Des enfants déportés de L’Envolée sauvage, aux gitans de Quand souffle le vent, en passant par les gamins des colonies agricoles pénitentiaires des Innocents coupables ou les ouvriers en lutte de Lip, des héros ordinaires, Galandon aime dépeindre le sort des damnés de la terre. Exercice périlleux auquel il se livre toujours avec une grande sensibilité, multipliant les collaborations – autour de one-shots ou diptyques, la plupart du temps. Ses dialogues minimalistes et la grande part laissée aux silences et aux émotions ont conquis le cœur du public.

Derniers ouvrages parus et ouvrage majeur :
Lip, des héros ordinaires (Dargaud / 2014)
Vivre à en mourir (Le Lombard / 2014)
L’envolée sauvage (Intégrale / Bamboo)
Pour un peu de bonheur (Intégrale / Bamboo)