LILTI Antoine

 

Enseigne l’histoire moderne à l’École normale supérieure et anime la rédaction des Annales.
Le Monde des salons. Sociabilité et mondanité à Paris au XVIIIe siècle, Paris, Fayard, 2005 : Une évocation très neuve d’un phénomène historique beaucoup commenté mais mal compris : les salons du XVIIIe siècle. Ces salons n’étaient pas, comme on le dit trop souvent, des lieux de discussion critique permettant de diffuser largement les idées des Lumières, mais bien plutôt les centres de la sociabilité mondaine.