LA GALERIE DES ILLUSTRES

 

« Tout le monde a ce désir de donner de soi une certaine image, mais c’en est une toute autre qui apparaît » selon Diane Arbus.
Par la photographe Amélie DEBRAY : « À travers cet exercice exigeant qu’est le portrait photographique, j’ai souhaité, dans l’esprit des « galeries des portraits » si fréquemment associées aux Châteaux de la Loire, proposer un panorama inédit des intellectuels qui, chaque automne depuis 15 ans, transforment Blois en une grande université ouverte à tous ».

Dans sa réalisation, le portrait ne se fonde pas sur un regard unilatéral, mais bien sur un échange à travers lequel deux êtres s’éprouvent mutuellement. Et l’évolution de la technique, hormis le fait qu’elle élargit le champ des possibles, ne change fondamentalement rien à la nature même de cette confrontation intime, susceptible d’imprégner toute la gamme des sentiments.

L’usage d’une chambre photographique contribue toutefois à faire de chaque image une œuvre unique. Volontairement décadrés, les sujets apparaissent sous un jour qui transgresse respectueusement les codes usuels de la représentation. Plus intemporel qu’antidaté, le choix du noir et blanc et de l’argentique permet d’abolir la frontière entre passé et présent, à l’instar de la réflexion qui prévaut aux Rendez-vous de l’Histoire.

Accompagnant la manifestation presque depuis ses origines, j’ai ainsi souhaité rendre un hommage pérenne à toutes celles et ceux qui l’ont honorée de leur présence érudite.