L’ORIENT A-T-IL CONNU D’AUTRES "RENAISSANCES" ?

 

Dans plusieurs ouvrages, l’anthropologue Jack Goody évoque la question de l’Orient et rapporte la question de la Renaissance à un « vol de l’histoire » par les occidentaux. Y-a-t-il eu une Renaissance indienne, chinoise ou ottomane ?
Dans plusieurs de ses ouvrages, l’anthropologue Jack Goody évoque la question de l’Orient, dans son dernier livre intitulé Renaissances, the one or the many ? Il éclaire sous un nouveau jour la question de la Renaissance en la rapportant à un « vol de l’histoire » commis par les occidentaux et en se demandant si d’autres phénomènes analogues n’auraient pas eu lieu ailleurs. Un festival de l’histoire consacré à l’orient peut être l’occasion d’examiner cette question à nouveau frais en évoquant notamment les apports récents de l’histoire connectée ou world history : Y-a-t-il eu une Renaissance indienne ? Une Renaissance chinoise ou ottomane ? Le mot Renaissance-a-t-il un sens qui dépasserait celui que lui ont donné Jacob Burckhardt et Michelet ? Pour répondre à ces questions, la table ronde accueillera des spécialistes de plusieurs pays orientaux ainsi que des spécialistes des contacts (connected history) afin que des débats puissent mettre en perspective les savoirs des uns et les expériences des autres.