Juger la cruauté humaine

 

Héros ou bourreau ? C’est à cette interrogation que se livre François Guéroult dans ce roman historique consacré au retentissant procès d’Oradour-sur-Glane débuté en janvier 1953 à Bordeaux. S’appuyant sur des faits historiques avérés, l’auteur imagine un dialogue entre le Président du Tribunal, Saint-Saëns et son fils Christian au sujet de ce procès. L’horreur d’Oradour resurgit alors et toutes les questions de résistance, d’obéissance, d’humanité se posent dans ce récit poignant qui apporte une lumière nouvelle et attendue sur ce terrible massacre commis le 10 juin 1944.