Jean-Marie ROUART

 

Jean-Marie Rouart est né en 1943. Il a été élu à l’Académie Française en 1997.

ŒUVRES PUBLIEES :

La fuite en Pologne, 1974, Grasset.

La blessure de Georges Aslo, 1975, Grasset.

Les feux du pouvoir, 1977 – Prix Interallié, Grasset.

Le mythomane, 1980, Grasset.

Avant-guerre, 1983 – Prix Renaudot, Grasset.

Ils ont choisi la nuit, 1985 – Prix de l’essai de l’Académie française, Grasset.

Le cavalier blessé, 1987, Grasset.

La femme de proie, 1989, Grasset.

Le voleur de jeunesse, 1990, Grasset.

Le goût du malheur, 1993, Gallimard.

Omar : la construction d’un coupable, 1994, Editions de Fallois.

Morny, un voluptueux au pouvoir, 1995, Gallimard.

L’invention de l’amour, 1997, Grasset.

La noblesse des vaincus, 1998, Grasset.

Bernis, le cardinal des plaisirs, 1998, Gallimard.

Discours de réception à l’Académie française, 2000, Grasset

Une jeunesse à l’ombre de la lumière, 2000, Gallimard.

Une famille dans l’impressionnisme, 2001, Gallimard

Nous ne savons pas aimer, 2002, Gallimard

Libertin et chrétien, Desclée de Brouwer, 2004

Mes fauves, Grasset, 2005

Le Scandale, Gallimard, 2006

La guerre amoureuse, Gallimard, 2011

Napoléon ou la destinée, Gallimard, 2012

JPEG - 170.7 ko
Jean-Marie Rouart__photo_c.helie