Jean-Luc CHAPPEY

 

Maitre de conférences habilité à diriger des recherches en histoire. Université de Paris I Panthéon-Sorbonne Ea 127/IHRF-Ums 622

Mes travaux portent sur l’étude des transformations institutions et sociales des mondes intellectuelles (scientifiques, littéraires et philosophiques) entre les XVIIIe et XIXe siècles, avec une attention privilégiée portée à la période de la Révolution française. L’objet principal de mon questionnement est en effet de mettre au jour les croisements et les effets réciproques entre les dynamiques politiques (considérées à des échelles différentes) et les logiques de transformations des productions, des institutions, des configurations scientifiques, littéraires et philosophiques. Mes recherches s’inscrivent donc dans un double horizon historiographique, celui constitué, d’un côté, par les recherches en histoire politique (histoire des idées, histoire des sociabilités, histoire des acteurs) et de l’autre, par celle en histoire des sciences, des lettres et histoire intellectuelle (histoire des savoirs, des savants et des écrivains, des institutions et lieux de savoirs).

Derniers ouvrages parus et ouvrage majeur

- Des naturalistes en Révolution. Les procès verbaux de la Société d’Histoire naturelle de Paris (1790-1798), Paris, Éditions du CTHS, 2010, 345 p.

- Des anthropologues sous Bonaparte. La Société des Observateurs de l’homme (1799-1804), Paris, Société des études robespierristes, 2002.

- [en collaboration avec Bernard Gainot, Guillaume Mazeau, Frédéric Régent et Pierre Serna ], Pour quoi faire la Révolution, Marseille, Agone, 2012.

- [en collaboration avec Alain Cabantous, Renaud Morieux, Nathalie Richard & François Walter (dir.)], Mer et Montagne dans la culture européenne (XVIe – XIXe siècles), Rennes, PUR, 2011, 281 p.