FILIU Jean-Pierre

 


Professeur associé à Sciences-Po, Jean-Pierre Filiu y enseigne en français, en anglais et en arabe au sein de la Chaire Moyen-Orient Méditerranée. Historien et politologue, il a aussi été professeur invité à l’université de Georgetown, à Washington. Il a notamment publié chez Fayard Mitterrand et la Palestine (2005), Les Frontières du jihad (2006) et Les Neuf vies d’Al-Qaida (2009). Son Apocalypse dans l’Islam a obtenu en 2008 le Grand Prix des Rendez-vous de l’Histoire de Blois. Ses travaux sur l’Islam contemporain et le monde arabe ont été diffusés dans une dizaine de langues.


Révolution arabe – 10 leçons sur le soulèvement, Fayard, 2011

Le soulèvement populaire qui a éclaté en Tunisie, le 17 décembre 2010, a emporté le régime du président Ben Ali en moins d’un mois. La vague de protestation qui a secoué l’Égypte à partir du 25 janvier 2011 a contraint Hosni Moubarak à se retirer en moins de trois semaines. La révolution libyenne, dite du « 17 février », a pris la forme d’une insurrection armée, dont la violente répression a suscité une intervention étrangère majeure. Pas un pays arabe n’est épargné par un vent de contestation qui, à défaut d’être irrésistible, laissera partout des traces irréversibles.

Ce livre représente la première tentative d’interprétation à chaud d’un des grands bouleversements de l’histoire contemporaine, dont on peut d’ores et déjà tirer les dix leçons suivantes : 1) Les Arabes ne sont pas une exception ; 2) Les musulmans sont aussi bien d’autres choses ; 3) La jeunesse est en première ligne ; 4) La révolution a été télévisée ; 5) Un chef n’est pas indispensable pour la victoire ; 6) L’alternative à la démocratie est le chaos ; 7) Les islamistes doivent trancher ; 8) Les jihadistes sont menacés d’obsolescence ; 9) La Palestine, toujours au cœur ; 10) La Renaissance n’est pas une partie de domino.