Christophe CHANDEZON

 

Né en 1963, agrégé d’Hisistoire, CC a d’abord enseigné dans le secondaire avant de devenir Maître de Conférences à l’Université Paul-Valéry (Montpellier III). Auteur d’une thèse sur la vie pastorale en Grèce ancienne qui a été publiée à Bordeaux, il a abordé l’histoire des campagnes grecques en premier lieu dans une perspective économique. Ses travaux ont porté sur la place de l’agriculture dans la Grèce classique et hellénistique. Ils partent de l’hypothèse que cette activité n’était pas seulement la première occupation des populations, mais qu’elle doit être regardé comme un secteur dynamique, dans lequel les modes d’exploitation ont fait preuve d’une complexité jamais rencontrée ailleurs. L’agriculture était le cœur battant de la vie économique en Grèce. CC a développé deux autres axes de recherche. Partant de la question de l’élevage, il s’intéresse aux rapports des hommes avec les animaux domestiques dans l’Antiquité. Un projet de traduction annotée d’un traité d’interprétation des rêves, a permis de poser la question de ce genre de texte comme source historique.

Derniers ouvrages parus et ouvrage majeur

L’élevage en Grèce (fin Ve-fin Ier s. a.C.). L’apport des sources épigraphiques, (Ausonius, Scripta Antiqua 5), Bordeaux, 2003.

Coéd. avec Chr. HAMDOUNE, Les hommes et la terre dans la Méditerranée gréco-romaine, (Pallas, 64 [2004]), Toulouse, 2004

Coéd. avec J. du BOUCHET, Études sur Artémidore et l’interprétation des rêves, Paris 2012