Christian JAMBET

 

Christian Jambet enseigne la philosophie. Arabisant et iranisant, il s’est consacré à l’étude de la philosophie et de la spiritualité en terre d’islam. Ses recherches portent sur des auteurs sunnites ou shî’ites, de langue arabe et de langue persane.

Qu’est-ce que la philosophie islamique ? (Editions Gallimard, 2011, coll. Folio Essais)

Dans ce grand livre, Christian Jambet ne propose pas une nouvelle histoire de la philosophie islamique, qui tenterait d’y retrouver nos deux prédicats occidentaux de la philosophie — un style de pensée discursive soutenue par des concepts — et de l’islam — une religion nourrie de symboles, d’annonces apocalyptiques, de commandements et de conseils spirituels.
Il dégage — à travers la finalité de l’activité philosophique, les formes qu’elle prend et les actes qu’elle effectue — une méthode de pensée et de connaissance qui guide une pérégrination de l’âme de l’irréel au réel, de l’injuste au juste, du malheur au bonheur, du démoniaque à l’angélique, du mort au vivant. Ce voyage, que la philosophie entend conduire sur la voie droite de l’intelligence, n’engage pas le seul bonheur et contentement de soi, mais la liberté, conformation à la condition seigneuriale de Dieu, qui dépouille, au long des étapes, l’homme inférieur et opprimé de sa condition servile.
Seule la voie philosophique ouvre les portes d’une distinction majeure, entre monde extérieur et monde intérieur, et par là, entre religion intérieure et pouvoir civil. L’islam philosophique est ainsi la grande ressource que possède l’idée de liberté en islam.