Alban Bensa

 

Anthropologue, Directeur d’études à l’EHESS

Dès son premier « terrain » en Nouvelle-calédonie, Alban Bensa s’interroge sur les rapports et différences entre explication anthropologique (globalisante) et explication historique (contextuelle), soulignant le caractère processuel (en opposition au structurel) des phénomènes sociaux. Portant son attention sur les rapports de force et de sens et leur fluctuation dans le temps, il lie étroitement l’anthropologie à l’histoire. Les logiques d’interlocution ont ici une place centrale, il met au jour la "fabrique du politique" à partir de l’analyse de récits kanaks contextualisés. C’est cette démarche qu’il nomme anthropologie de l’action.

Les Sanglots de l’aigle pêcheur. Nouvelle-Calédonie : La guerre kanak de 1917, Anacharsis, octobre 2013

1878 carnets de campagne en Nouvelle-Calédonie (nouvelle édition), Anacharsis, septembre 2013

Après levi-strauss, une anthropologie à taille humaine, Textuel, 2010
Les politiques de l’enquête, La découverte, 2008