Samedi 10 octobre

LES SOCIALISTES FACE A LA CRISE DU CAPITALISME


De 11h à 12h30 - Maison de la Magie

Carte blanche à la Fondation Jean-Jaurès et à l’Office Universitaire de Recherche Socialiste (OURS)


Conférence de Lionel Jospin, ancien premier ministre
A toutes les périodes de son histoire, le socialisme s’est défini par une critique du capitalisme et de la société qu’il façonne, non sans controverses ni divisions. L’actuelle crise du capitalisme mondialisé rouvre un débat pour l’avenir du socialisme européen.





QUEL MUSÉE POUR L’HISTOIRE DE FRANCE ?


De 11h15 à 12h45 - Amphi 2, Antenne universitaire

Carte blanche au magazine Pélerin


INTERVENANTS : MICHELLE FAYET, historienne, STÉPHANE GRIMALDI, directeur du Mémorial de Caen, Cité de l’Histoire, CATHERINE LALANNE, rédactrice en chef à Pèlerin, ANDRE LARANÉ, éditeur d’herodote.net, JEAN-PIERRE RIOUX, historien, auteur du rapport au Ministre de la Culture et de la Communication sur le choix d’un site pour le futur musée de l’Histoire de France, JEAN-MICHEL TOBELEM, directeur d’Option Culture, consultant dans le monde des musées.



Alors que le Président de la République a annoncé sa volonté de réaliser un grand musée de l’Histoire de France, comment comprendre la notion d’« Histoire de France » ? A-t-on besoin d’un tel musée ? Quelles œuvres, quels objets faudrait-il y mettre ?



Pour en savoir plus, cliquez ici.

DE L’EXCLUSION DE L’AUTRE AUX VIOLENCES DE MASSE

De 11h30 à 13h - Amphi rouge, Campus de la CCI

Carte blanche au Mémorial de Caen


INTERVENANTS : FARID AMEUR, chercheur à l’Institut Pierre Renouvin de l’université Paris I Panthéon Sorbonne, JOHANN CHAPOUTOT, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Pierre Mendès France de Grenoble, GERARD RABINOVITCH, philosophe et sociologue, chercheur au CNRS (Centre de Recherches Sens, Éthique, Société)(sous réserve), EMMANUEL THIEBOT, historien au Mémorial de Caen

À partir de l’exposition présentée au Mémorial de Caen jusqu’à fin décembre 2009, les incités de cette table ronde tenteront de comprendre et d’analyser les mécanismes d’exclusion de l’autre à différentes époques du XXème siècle. Que ce soit en partant de l’exemple des juifs qui conduit au génocide, qui lui-même résulte de ressorts idéologiques de haine et d’exclusion antérieurs à l’arrivée au pouvoir des nazis en Allemagne comme l’explique Gérard Rabinovitch, commissaire de cette exposition. Mais d’autres types d’exclusions poussées à l’extrême tels que ceux évoqués dans l’Encyclopédie des violences de masse sous la direction de Jacques, seront aussi évoquées. Parallèlement, l’exclusion étatique de la ségrégation raciale américaine sera abordée en contrepoint des exclusions ayant abouti à des massacres de masse ou génocides.

IL ÉTAIT (ENCORE) UNE FOIS LA CRISE


De 11h30 à 13h - Amphi 1, Antenne universitaire

Débat d’actualité organisé par Le Nouvel Observateur


INTERVENANTS : PATRICK BONAZZA, journaliste au Point, DANIEL COHEN économiste, professeur à l’École d’économie de Paris, JEAN GARRIGUES, professeur à l’université d’Orléans, PIERRE-HENRI DE MENTHON, journaliste, directeur délégué de Challenges, CLAUDE WEILL, journaliste au Nouvel Observateur

De la banqueroute de Law à la grande dépression de 1929, en passant par la crise de la tulipe : ce que l’histoire des crises nous apprend sur celle que nous vivons.

COMMUNICATION PUBLIQUE ET MÉDIAS

De 14h à 15h30 - Maison de la Magie

Carte blanche à l’Association Communication publique


INTERVENANTS : CHRISTIAN DELPORTE, historien, FABRICE D’ALMEIDA, historien, ROLAND CAYROL, politologue (à confirmer), MICHELE COTTA, journaliste, XAVIER PATIER, directeur des JO et de la Documentation Française, PHILIPPE RIVIÈRE, journaliste à la Nouvelle République, PIERRE ZEMOR, président de l’Association Communication publique



Les postures des politiques dans leurs relations avec les journalistes : défiance, cache-cache, complicité... ? Quelles évolutions sous la Vème République ?

L’ÉPOPÉE DU CANAL DE SUEZ 1798-1869


De 16h à 17h30 - Amphi 1, Antenne universitaire

Carte blanche à GDF Suez


INTERVENANTS : GHISLAINE ALLEAUME, directrice de recherche au CNRS (sous réserve), PHILIPPE JOUTARD, professeur d’histoire moderne à l’université de Provence et à l’EHESS, HENRY LAURENS, professeur au Collège de France, PIERRE MILZA, historien, professeur émérite à l’IEP-Paris, ROBERT SOLÉ, historien, journaliste au Monde



Avec la construction du canal de Suez, depuis les premiers projets des Saint-Simoniens à son inauguration par l’impératrice Eugénie c’est une page fascinante de l’histoire du Moyen-Orient qu’il nous est donnée de vivre.

LA PEUR DES BARBARES

De 16h30 à 18h - Hémicycle de la Halle aux Grains

Carte blanche à l’Institut des Relations Internationales et Stratégiques (IRIS)


INTERVENANTS : ESTHER BENBASSA, directrice d’études à l’EPHE, PASCAL BONIFACE, directeur de l’IRIS, BRICE COUTURIER, producteur et journaliste à France Culture, PAPE DIOUF, ancien président de l’Olympique de Marseille, VINCENT GEISSER, chargé de recherche au CNRS et enseignant à l’IEP d’Aix-en-Provence, TZVETAN TODOROV, chercheur et auteur de La peur des barbares (Robert Laffont)



L’Occident entend défendre ses valeurs, mais doit-il se laisser dominer par la peur de l’autre, trop souvent considéré comme nécessairement barbare ? Ne faut-il pas sortir de la confortable « théorie » du choc des civilisations pour en revenir aux fondamentaux humanistes ?



Pour en savoir plus, cliquez ici.