Programmes des partenaires

Des films rares, des archives audiovisuelles, des documentaires de référence : c’est ce que le public peut découvrir grâce aux trésors extraits des collections des partenaires du cycle cinéma.

INSTITUT NATIONAL DE L’AUDIOVISUEL (Ina) Institut national de l'audiovisuel
L’Ina, la mémoire audiovisuelle de la télévision et de la radio, a collecté, sauvegardé, numérisé, et conservé plus de 60 ans d’émissions de toutes natures. Cette source exceptionnelle d’archives est aujourd’hui accessible à tous grâce au site Internet, unique au monde, ina.fr. Elle est aussi mise au service de la production, de la diffusion, de l’édition, de la recherche, de l’éducation et de l’animation culturelle. Depuis 5 ans l’Ina est présente aux Rendez-vous de l’histoire à la fois par une sélection de documentaires, de magazines et de fictions* liés au thème, mais aussi dans le cadre des rencontres pédagogiques. Son président, Emmanuel Hoog, sera présent cette année et participera à un débat sur « La mémoire audiovisuelle, matériaux pour les historiens »

*Présentation du programme par Joëlle Olivier, chef de projets culturels à l’Ina. Toutes les projections ont lieu à l’auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire (BAG) sauf mention contraire.


Figures de la propagande au XXesiècle

Propaganda 1 - Un siècle de propagande
Pierre Beuchot(1988, 53 min,TF1/Ina)

Un montage saisissant d’images de propagande du cinéma et de la télévision au XXesiècle.

Vendredi 19 octobre à 9h et 20h / Lundi 22 octobre à 20h / Mardi 23 octobre à 15h30 - Auditorium de la BAG


Propaganda 2 - Mensonges et messages
François Porcile (1988, 51 min,TF1/ Ina)

Des images de propagande décortiquées et commentées notamment par le sociologue Jacques Ellul.

Jeudi 18 octobre à 9h30 - Espace Quinière
Vendredi 19 octobre à 10h / Dimanche 21 octobre à 17h30 / Mardi 23 octobre à 19h - Auditorium de la BAG

Réflexions sur le pouvoir des images

La caméra a-t-elle un cœur ?
François Chalais, Frédéric Rossif, Denise Billon (1957, 46 min, collection Edition spéciale)

En 1957, François Chalais, avec son style inimitable de la formule, s’interrogeait de façon très pertinente et anticipatrice sur le rôle de l’image dans la société, et donnait la parole au grand Pierre Lazareff.

Jeudi 18 octobre à 14h - Espace Quinère
Vendredi 19 octobre à 11h / Samedi 20 octobre à 20h /

Mardi 23 octobre à 18h - Auditorium de la BAG


Propaganda 6 - Il n’y a plus de propagande ?
Philippe Collin (1988, 50 min, TF1/Ina)

30 ans après François Chalais, Philippe Collin débusquait, sous la forme d’un inventaire humoristique, les nouvelles formes de propagande de la télévision : un document du temps de la coupure Est-Ouest mais toujours très actuel.

Jeudi 18 octobre à 10h30 - Espace Quinière
Vendredi 19 octobre à 12h / Dimanche 21 octobre à 18h30 /
Mardi 23 octobre à 20h - Auditorium de la BAG

Rumeur et opinion publique : la télévision enquête

Les phénomènes de rumeur des années 60/70 (Orléans, Amiens, etc)Un éventail instructif d’émissions sur le sujet : émission du service de la Recherche de l’ORTF Banc d’essai (1964, 23min, Ina/ORTF), extrait de journal télévisé (1973, 3 min, Ina/ORTF), reportage de Panorama (1970, 19min, Ina/ORTF), débat du magazine Au-delà des faits (1974, 19min, Ina/ORTF), émission C’est arrivé un jour de Pierre Bellemare (1979, 12min, Ina/TF1).
Vendredi 19 octobre de 18h à 19h30 /Lundi 22 octobre à 18h - Auditorium de la BAG

Magazine L’opinion publique : psychologie (1976, 52 min , TF1)Le fondateur de l’IFOP, Jean Stoetzel, procède à deux études de cas : la réaction des habitants de Ploumoguer en Bretagne à un projet de centrale nucléaire et la propagation d’une rumeur de trafic de drogue à Dinant.
Vendredi 19 octobre à 12h / Dimanche 21 octobre à 9h30 / Lundi 22 octobre à 19h15 - Auditorium de la BAG

Une fiction patrimoniale d’anthologie
Emile Zola ou la conscience humaine / Stellio Lorenzi, d’après Bonjour Monsieur Zola d’Armand Lanoux avec Jean Topart, Episode 2 "J’accuse !" (1978, 123 min, A2)
Décidé à prouver l’innocence de Dreyfus, Zola s’engage dans le combat par son article retentissant de L’Aurore, mais est attaqué en diffamation par l’armée. Un épisode fondateur du rôle de la presse et de l’intellectuel, avec un Zola campé magistralement par Jean Topart

Vendredi 19 octobre à 21h / Lundi 22 octobre à 14h - Auditorium de la BAG


ARCHIVES FRANÇAISES DU FILM DU C.N.C., ECPAD et CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE Archives Françaises du Film / Centre National de la Cinématographie


Le patrimoine cinématographique français conservé par les AFF du CNC (plus de 95 000 films) s’enrichit chaque année par le dépôt légal et les dépôts volontaires. Près de 15 000 films ont été restaurés ou sauvegardés dans le cadre du Plan de restauration des Films anciens du Ministère de la Culture. Un plan de numérisation a été lancé en 2006 afin de rendre une partie des collections consultables par les chercheurs de la Bibliothèque nationale de France (site Françopis Mitterrand, quai François Mauriac) et aux Archives françaises du Film de Bois d’Arcy (http://www.cnc-aff.fr). Les AFF du CNC participent aux Rendez-vous depuis l’origine.

Les films programmés ont été choisis en lien avec l’Association française de recherche sur l’histoire du cinéma (AFRHC). Créée en 1984, elle rassemble la plupart des spécialistes français ainsi que des chercheurs étrangers, pour débattre et faire connaître la recherche sur l’histoire du cinéma. Elle publie la revue 1895(http://www.afrhc.fr)

Avec la participation de l’E.C.P.A.D. et de la Cinémathèque Française pour certaines copies.

Jean Benoit-Lévy, un cinéaste au service de l’Hygiène sociale
L’Etat français, dans l’entre-deux-guerres, par l’intermédiaire des cinémathèques ministérielles (santé, agriculture, enseignement) emploie le cinéma à des fins de propagande sociale. Jean Benoit-Lévy qui reçoit alors commande de près de trois cent films, courts mais aussi longs métrages, est manifestement le réalisateur patenté de la Troisième République.

Le Conte de la 1002enuit / Jean Benoit-Lévy (dessin animé, 1929, 9 min, NB, muet, version arabe sous titrée, film restauré AFF du CNC)

Le Voile sacré / Jean Benoit-Lévy (docu-fiction, France, 1926, 81 min, NB, muet, film restauré AFF du CNC)
Margot passe l’examen de visiteuse d’hygiène à Paris et découvre sa tâche au service des autres.

Samedi 20 octobre à 14h - Cinéma Les Lobis
Présentation de Valérie Vignaux, maître de conférences à l’université de Tours, trésorière de l’AFRHC

Films de propagande de la Première Guerre mondiale
Rose France / Marcel L’Herbier (fiction, 1918, 55 min, NB, muet, film restauré AFF du CNC)
Un film de propagande, très avant-gardiste, quasiment auto-produit par son auteur et qui suscita des réactions très élogieuses mais aussi de vives controverses.
Dimanche 21 octobre à 12h30 - Maison de la Magie

suivi de :

Les progrès de la science française au profit des victimes de guerre. Une grande découverte du docteur Clivis Vincent, à l’Hôpital de Tours(documentaire, 1916, 10 min, ECPAD)
Un film de vulgarisation scientifique sur les soins prodigués aux soldats traumatisés.

Pour la victoire (1916, 21 min, ECPAD) Destiné à favoriser la politique d’emprunt national, un dispositif filmique étonnant mêlant images documentaires, fiction, dessin animé, photographies d’affiches et de gravures, textes de discours officiels.

Filmer la politique / Les Nouveaux Messieurs / Jacques Feyder (fiction, France, 1928, 80 min, NB, muet, Cinémathèque Française), avec Albert Préjean et Gaby Morlaix.
Un ex-électricien devenu chef syndicaliste, puis député et ministre de gauche, rivalise pour le coeur d’une danseuse, avec un député-comte de droite. Une représentation satirique du monde politique des années 20, qui fut censurée pour atteinte à la dignité du Parlement (sic).

Dimanche 21 octobre à 10h - Maison de la Magie
Présentation de Dimitri Vézyroglou, maître de conférences à l’université de Paris I Sorbonne




SODEC (Société de développement des entreprises culturelles du Québec)

Une première collaboration avec l’institution chargée de la promotion de la culture québécoise.

Saisir l’opinion : Le Québec des années 60/70

La Visite
du Général De Gaulle au Québec / Jean-Claude Labrecque (Archive documentaire, 1967, 28 min, Bibliothèque nationale / Centre d’archives de Québec)
Les images d’actualités d’une visite mémorable et de son atmosphère libératrice.

Suivi de

Jeunesse année 0 (Archive documentaire,1964, 39 min,Bibliothèque nationale)
Film-enquête sur les jeunes à la veille d’exercer leur droit de vote : craintes, espoirs, opinions politiques et visions de leur époque

Jeudi 18 octobre à 16h / Vendredi 19 octobre à 19h30- amphi rouge Campus de la CCI/ Mardi 23 octobre à 14h auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire

La Liberté en colère / Jean-Daniel Lafond (documentaire, 1994, 73 min, ONF / James Roberts)
Quatre acteurs politiques et sociaux des années 70 reviennent sur leur engagement indépendantiste. Au fil de séquences d’archives et de chansons de Plume Latraverse.

Vendredi 19 octobre à 21h - amphi rouge / Samedi 20 octobre à 20h30 -amphi vert Campus de la CCI



SECTION IMAGES DE LA BIBLIOTHEQUE ABBE GREGOIRE
Bibliothèque Abbé Grégoire - Blois

CIA : Guerres secrètes / William Karel (France, 2003, 180 min, Arte)
C.I.A., Central Intelligence Agency, l’agence d’espionnage américaine toute puissante qui a contribué à façonner le monde depuis 60 ans. En trois épisodes (1947-1977 : opérations clandestines ; 1977-1989 : la fin des illusions ; 1990-2003 : d’une guerre à l’autre), William Karel fait raconter cette histoire par les témoins les mieux informés.

Vendredi 12 octobre à 20h30 - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire


Sur la télévision - Le champ journalistique et la télévision / Gilles L’Hôte (France, 1996, 110 min, Collège de France)
Deux émissions qui parlent de la télévision à la télévision : Pierre Bourdieu rend compte de ses travaux sur les mécanismes qui régissent le monde de la télévision.

Jeudi 18 octobre à 14h - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire

Frères de classe / Christophe Cordier (documentaire, France, 2004, 52 min, Yumi productions)
Saint-Brieuc, mars 1972 : une grève aux usines du Joint Français. L’affrontement avec les forces de l’ordre est imminent. Une photo immortalise la colère d’un manifestant face à un C.R.S. Mais l’image ne dit pas tout ...

Jeudi 18 octobre à 16h30 - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire

Vidéogrammes d’une révolution / Harun Farocki et Andreij Ujica (documentaire, Allemagne/Roumanie, 1992, 107 min, Farocki Filmproduktion)
Du 21 décembre 1989, dernier discours de Ceausescu, au 26 décembre, premières images de son procès, les événements qui se sont déroulés dans Bucarest ont été filmés, et les images diffusées en continu pendant 120 heures. Farocki reconstitue ici la chronologie visuelle de ces journées.

Jeudi 18 octobre à 18h - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire

Le Tombeau d’Alexandre / Chris Marker (documentaire, France / Russie, 1993, 120 min, Arte France)
Portrait du réalisateur soviétique Alexandre Ivanovitch Medvedkine, communiste de la première heure, mais cinéaste militant de la vérité, dont les oeuvres furent longtemps interdites de diffusion dans son pays.

Jeudi 18 octobre à 20h30 - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire

Pas vu pas pris / Pierre Carles ( documentaire, France, 1997, 85 min, Cara M)
En 1995, Pierre Carles, sur une commande de Canal +, réalise Pas vu à la télé, un documentaire montrant des hommes politiques et des stars des médias surpris en flagrant délit de connivence. Canal + ne diffusera jamais ce reportage.

Samedi 20 octobre à 21h - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire