PARCOURS PRO 2013

Les événements du Parcours Pro sont ouverts à une réservation NON obligatoire, grâce à un bulletin d’inscription téléchargeable sur le site rdv-histoire.com.Les réservations seront assurées jusqu’à 15 minutes avant le début desdits événements. Date limite pour les réservations : le 5 octobre. Tél : 02 54 56 05 00 / assistant.cine@orange.fr

Légende : H : Parcours histoire – HA : Parcours Histoire des arts – MM : Parcours multimédias –

NB : les professeurs d’histoire et géographie de l’académie d’Orléans-Tours peuvent bénéficier d’un ordre de mission sans frais pour assister au festival. Inscription académique sur le site GAIA à la rentrée de septembre selon la procédure indiquée ci-contre.


Jeudi 10

(H) Les regards de l’historien, du philosophe et du géographe sur la guerre

>De 13h30 à 15h - Salle capitulaire, Conseil général

ATELIER avec Éric ALARY, professeur en CPGE au lycée de Descartes, Tours, Yannick MAZOUÉ, professeur en CPGE HEC en philosophie, et Yves LACOSTE, directeur de l‘Institut français de géopolitique, et Claire LIENHARDT, IA IPR

Si la guerre se définit à la base comme un conflit armé, dont l’historien démêle les ressorts, le philosophe et le géographe y apportent des grilles d’analyse complémentaires et stimulantes.


(HA) Un atelier du patrimoine "Temps de guerre, temps de paix"

> De 14h30 à 16h, Château de Fougères-sur-Bièvres

ATELIER avec Bertrand COSNET, docteur en histoire de l’art, membre associé au CESR de Tours, Frédérique COURANT professeure missionnée au service pédagogique et Patricia RAMOS, chargée d’action éducative pour le château de Fougères

Cet atelier conçu pour des 5èmes vise à réaliser une découverte active de la vie seigneuriale dans un château du XVe siècle, de ses dimensions sociales, économiques, religieuses. Au travers de documents écrits, iconographiques et d’objets du quotidien. Une navette sera mise à disposition : départ devant la Halle aux grains à 13h30.


(H) Ces guerres qu’on enseigne moins : Guerre du Péloponnèse, Guerre d’Italie, Guerres de Napoléon

>De 15h30 à 17h - Salle capitulaire, Conseil général

ATELIER avec Florence CHAIX, IA IPR, Académie d’Orléans-Tours, Patrice BRUN, professeur à l’université Michel de Montaigne Bordeaux 3 , Pascal BRIOIST, Maître de conférences à l’université de Tours, membre du CESR, et Jean-Pierre BOIS, professeur émérite à l’université de Nantes

La Grande Guerre est souvent présentée comme une guerre d’un genre nouveau, une guerre totale. Ces trois guerres que l’on enseigne moins seront abordées à travers le prisme du soldat, du discours sur la guerre, de l’impact sur l’économie et les civils, pour s’interroger sur ce caractère de nouveauté.


(HA) La vie, la guerre et tout autre chose…

>De 17h30 à 19h - Salle capitulaire, Conseil général

ATELIER avec Stéphane AUGER (Professeur de musique à Neuville aux Bois et Pihiviers) et Philippe COUANNAULT (professeur de lycée à Orléans). Responsable Christine LÉCUREUX

La vie et rien d’autre proclame Bertrand Tavernier et pourtant son film nous parle de tout autre chose, des hommes qui continuent à mourir, des femmes qui retournent au néant social, des autorités qui organisent l’après-guerre. Les arts, cinéma en tête, reflètent ces temps troublés.


VENDREDI 11

(H) Le cinéma peut-il nous apprendre l’histoire de la France ?

>De 9h30 à 10h45, salle capitulaire, Conseil général

ATELIER par Dominique BRIAND, Professeur agrégé d’histoire-géographie à l’IUFM (ESPE) de Basse-Normandie, à Saint-Lô, docteur en sciences de l’éducation.

Depuis Renoir et Guitry, jusqu’à Schoendoerffer et Tavernier, les grandes fictions du patrimoine cinématographique ont pu modeler notre vision de l’histoire, entre contribution au roman national et questionnements mémoriels ou sociaux. Ces fictions nous apprennent à regarder notre histoire autrement.


(H) Des parcours engagés et militants dans la guerre XVIIIe, XIXe, XXe siècles

>10h à 12h - Salle Klébert Lousteau, onseil Général

Carte blanche au SNES

TABLE RONDE avec Quentin DELUERMOZ, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Paris XIII, Alexis SEMPÉ professeur au lycée de Moissac Intervenante supplémentaire pressentie Virginie MARTIN, maîtresse de conférences en histoire contemporaine IHRF Paris I animée par Alice CARDOSO et Véronique SERVAT, responsables du groupe contenus histoire géographie du SNES.

Trois parcours d’hommes dans la guerre, au nom de valeurs : François Cacault qui se mit au service des patriotes italiens ; Cluseret qui fut délégué à la guerre de la Commune de Paris ; Gaston Revel, instituteur communiste et syndicaliste, mobilisé contre la guerre d’Algérie.


(H) Canons, obus, corsets et dentelles : la Grande Guerre à l’épreuve du genre.

>De 11h15 à 12h30 - Salle capitulaire, Conseil général

ATELIER avec, Bibia PAVARD , Docteure en histoire ATER à l’Université d’Orléans, Cristhine LÉCUREUX, IA-IPR histoire et géographie, Académie d’Orléans-Tours

L’histoire de la Grande guerre relue au prisme des études du genre, de la place des femmes et des hommes dans la société, de la construction du masculin et du féminin dans les imaginaires.


(MM) Enseigner les mémoires combattantes au collège et au lycée avec les outils Numériques

>De 11h15 à 12h45 - Salle info 2, Lycée Dessaignes

Proposé par la commission numérique de l’APHG

ATELIER avec Émilie BLANCHARD, directrice de collection aux éditions du Livre scolaire.com, Delphine BOISSARIE-JONVILLE : Professeur d’Histoire-Géographie dans l’Académie de Versailles, Marc CHARBONNIER : Professeur d’Histoire-Géographie dans l’Académie de Versailles, Vice-président de la Régionale d’Île de France de l’APHG

Explorer les mémoires combattantes au XXe siècle : questions historiographiques sur La mobilisation de 1914 et les Travailleurs coloniaux de 1914 à 1945 avec présentation des outils et des ressources numériques et une mise en activité.


(MM) Images actives : L’histoire à travers l’image commentée et interactive : Une image de guerre.

>De 11h30 à 12h45 - Salle info 2, Lycée Dessaignes

Proposé par le CNDP et le CRDP de l’Académie de Versailles

ATELIER avec Marie PERSIAUX et Aurélie CHAUVET, Chefs de projet, Joachim DORNBUSCH, développeur, Pierre DANCKERS responsable éditorial du CRDP de l’Académie de Versailles.

Logiciel développé par le CRDP de l’académie de Versailles, "Images Actives" permet de décrypter les iconographies . Sur le thème de la guerre, l’atelier propose une prise en main du logiciel et un débat sur ses usages pédagogiques.


(H)Le cinéma de la Grande guerre

> De 11h30 à 13h, salle 25, IUFM

Proposé par les Clionautes

ATELIER avec Guillaume LEVEQUE, professeur au lycée Pothier d’Orléans et Bruno MODICA, président de l’association Les Clionautes.

Une analyse pédagogique comparée de deux films emblématiques : La Grande Illusion de Jean Renoir (1938) et les Fragments d’Antonin de Gabriel Le Bomin (2006), complétée par une présentation de l’agence « Cinéma éducation. »


(HA) Les traces de l’histoire dans l’espace public : le sort des statues sous l’Occupation, en région Centre

>De 11h30 à 12h45, salle 22, IUFM

Proposé par la direction de l’Inventaire du Patrimoine de la Région Centre

ATELIER avec Matthieu CHAMBRION, conservateur du patrimoine, chercheur à la direction de l’inventaire du patrimoine de la Région Centre.

En écho aux programmes d’histoire et d’histoire de l’art, cette conférence se propose de traiter le lien entre l’art et l’histoire à travers un aspect méconnu de la Seconde Guerre mondiale : la statuaire publique sous l’Occupation en région Centre.


(H) Mémoires des guerres en Loir-et-Cher au travers des monuments aux morts

>De 13h30 à 14h45 - Salle capitulaire, Conseil général

ATELIER avec Responsable Florence CHAIX, avec Françoise BEAUGER-CORNU, professeure et formatrice et Baptiste MINIER, professeur missionné aux Archives départementales, avec le concours du Souvenir français et du Musée de la Résistance.

Organisé autour de trois axes - l’étude de quelques monuments aux morts, carrés militaires, monuments et stèles dédiés aux maquis - cet atelier propose des pistes (démographie, économie, éducation civique, histoire des arts) pour enseigner la guerre à partir de ces traces visibles dans l’environnement quotidien.


(MM) Etudier la Grande Guerre grâce aux ressources numériques de la BNF

> De 14h à 15h15 - salle Info 1, Lycée Dessaignes

Proposé par le Service de l’Action pédagogique

ATELIER avec Lucile TRUNEL, chef du Service de l’action pédagogique, Soizic DONIN

Il s’agit de montrer l’étendue des ressources numériques du site de la BnF (Gallica, presse numérisée) sur le thème de la Grande Guerre, et de donner des pistes d’exploitation pédagogique sur les représentations de l’époque.


(P) La reconstruction de Blois : quelles pistes d’exploitation pédagogique ?

>De 14h à 15h15, salle 25, IUFM

Proposé par la Direction de l’Inventaire du Patrimoine (DIP) de la région Centre

ATELIER avec Virginie MULLER, chargée de mission de médiation à la DIP et Véronique de Montchalin, professeure missionnée aux services éducatifs de la DRAC et de la DIP.

Blois a subi d’importantes destructions en 1940-44 : quelles ont été les modalités de la reconstruction d’après-guerre ? A partir de plans, de photographies et de films d’archives conservés par Ciclic, une évocation de pistes d’exploitation pédagogique et de projets déjà menés en 2011-2012 sur ce thème.


(HA) Les Mille et Un Ailleurs des Mille et Une Nuits

>De 14h à 15h - Salle 23, IUFM

CONFÉRENCE d’Anne-Alexandra JOYARD, co-commissaire de l’exposition et chargée d’exposition à l’IMA et Imane MOSTEFAÏ MIQUEL, chargée d’actions culturelles à l’IMA

Les Mille et Une Nuits est un des plus beaux recueils « d’histoires étonnantes et surprenantes » de la littérature arabe médiévale. Tous les arts, ont succombé à la passion des Nuits, du théâtre à la mode, de la musique au cinéma, de la peinture à l’opéra, de la photographie à la littérature, constituant de multiples « ailleurs ». En lien avec la question Histoire des arts de terminale, avec le soutien de l’Association pour le Développement de l’Histoire culturelle


(H) La “guerre féodale”, une véritable guerre ?

>De 14h15 à 15h30 - Salle 22, IUFM

CONFÉRENCE de Dominique BARTHÉLEMY, professeur d’histoire médiévale à l’université Paris Sorbonne, directeur d’études à l’École pratique des hautes études (EPHE).

A l’occasion de la sortie de la Documentation photographique intitulée “La Féodalité, de Charlemagne à la guerre de Cent Ans”, Dominique Barthélemy revient sur l’idée de “guerre féodale”, violence oblique ou modérée qui mérite à peine le nom de guerre.


(MM) Présentation d’une application pour iPad pour la visite des musées Moulin et Leclerc

>De 14h15 à n15h30, Salle Info 2, Lycée Dessaignes

ATELIER avec Samuel COULON et Valérie MARCON, professeurs d’histoire et géographie, chargés de mission au CRDP de Paris et concepteurs de l’application

Présentation et test d’une application pour iPad destinée à des élèves de fin de primaire et des élèves de collège et conçue pour visiter en autonomie le musée du général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris et le musée Jean Moulin à Paris.


(H) Enseigner la défense : actualités, objets, enjeux

> De 15h15 à 16h30 - Salle capitulaire, Conseil général

ATELIER avec Tristan LECOQ, Inspecteur général de l’Education nationale, groupe histoire et géographie, Olivier FORCADE, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Paris IV Sorbonne, Olivier CHALINE, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Paris IV Sorbonne, un colonel d’active de l’armée de terre

Trois thèmes pour cet atelier qui privilégiera la réflexion et les outils théoriques autour du concept de la Défense : « De la défense des frontières à la défense sans frontière » ; « Défense et renseignement » ; « la sécurité maritime ».


(H) Traumatismes, guerres et Histoire : des enjeux aux pratiques

>De 15h30 à 17h - Salle 23, IUFM

DÉBAT avec Benoît FALAIZE, formateur en IUFM, Yannick PINCÉ, professeur en lycée, Nicole LUCAS, docteure en histoire, formatrice IUFM et Claire LIENHARDT, IA-IPR, histoire et géographie Académie d’Orléans-Tours

Définir les traumatismes et débattre de leur impact dans l’histoire et l’histoire enseignée, c’est parler de tabous, d’indicible ou d’inexprimable. Les exemples-guerres, génocides, migrations tragiques ne manquent pas. Garder le silence est possible car la mémoire est exigeante.


(HA) Art et guerre : 2001-2012, peinture d’histoire et modernité

>De 15h30 et à 17h - Fondation du Doute

En partenariat avec la Fondation du Doute

TABLE RONDE avec Stéphane PENCRÉAC’H, peintre et sculpteur dont le travail explore de nombreux conflits récents et Raphaël SACHSENBERG, directeur adjoint Galerie Templon, Paris, spécialiste de la scène artistique allemande, animée par Anne BERNOU, historienne de l’art, professeur d’histoire et géographie au Lycée français de Munich (1980-2006).

Comment l’artiste représente-t-il aujourd’hui la guerre ? Quels changements dans la peinture d’histoire se dessinent depuis le 11 Septembre ? Quelles spécificités la scène artistique allemande conserve-t-elle face à la création française ?


(MM) Les traces de la 2nde Guerre mondiale à Chartres

>De 15h45 à 17h - Salle info 1, Lycée Dessaignes

ATELIER avec Nicolas LE LUHERNE, professeur au lycée professionnel de Lucé, Patrick TRAVERS IEN Lettres-Histoire, Académie d’Orléans-Tours

La 2nde Guerre mondiale, " La tondue de Chartres ", Jean Moulin traversent l’histoire de l’agglomération chartraine et sont inscrits au programme d’histoire-géographie. L’objectif de cette séquence d’accompagnement personnalisé est de construire un parcours pédagogique géolocalisé et accessible aux smartphones et tablettes.


(MM) Le phénomène guerrier (guerres mondiales et guerre d’Algérie) en classe de 3e avec l’utilisation du site.tv et d’un TBI

>De 16h à 17h30 - Salle info 2, Lycée Dessaignes

Proposé par la commission numérique de l’APHG

ATELIER avec Thomas JACQUOT, Professeur d’Histoire-géographie au collège de Breuil-Le-Vert (Oise)

La guerre est un thème central du programme de troisième. Les ressources du site.tv sont riches pour l’illustrer. A travers trois exemples (Verdun, Stalingrad et Guerre d’Algérie), présentation d’une démarche pédagogique novatrice.


(MM) Une famille dans la Grande Guerre : pédagogie et recherche, cinéma et web

>De 17h à 18h15 - Salle capitulaire, Conseil Général

Atelier proposé par la Mission du Centenaire

ATELIER avec Laurent Véray, professeur au département cinéma et audiovisuel à l’université de Paris III, Sorbonne nouvelle, Guillaume Soulez professeur au département cinéma et audiovisuel à l’université de Paris III, Alexandre Lafon conseiller pédagogique à la Mission du Centenaire, Marie-Christine Bonneau responsable histoire au CNDP, Chloé Delaporte, post-doc. au Labex ICCA (laboratoire d’excellence Industries culturelles et création artistique)

Il s’agira, lors de cet atelier, de présenter le projet La Cicatrice. Une famille dans la Grande Guerre dans sa globalité : le corpus documentaire de la famille Résal (lettres, photographies), le film réalisé par Laurent Véray à partir de ce corpus, et son articulation à une plateforme numérique pédagogique (Plateforme 14) dont on verra une ébauche à Blois.


(HA) La Bande dessinée, support pédagogique

>De 17h30 à 19h, Salle 23, IUFM

Carte blanche à la CNHI

TABLE RONDE avec Peggy DERDER, responsable du département Education de la CNHI, Vincent MARIE, professeur, commissaire d’expos, Krist MIRROR auteur de BD et Cécile LORET enseignante dans l’académie de Créteil.

Malgré les instructions officielles, la production d’outils pédagogiques et sa forte présence dans les manuels scolaires, la bande dessinée n’est pas toujours enseignée pour elle-même. Quels atouts pédagogiques recèle-t-elle ?


(MM) Des ressources numériques pour enseigner la Guerre froide (1945-1989)

>De 17h30 à 18h45, salle Info 1, Lycée Dessaignes

ATELIER avec Victoria Mouton et Marco Gabellini, collaborateurs scientifiques, Département European Integration Studies, Centre Virtuel de la Connaissance sur l’Europe (CVCE, www.cvce.eu).

Plus de 1000 documents d’époque présentent les moments forts de cette longue période de tensions internationales que fut la Guerre froide.


(H) Retrouver la bataille : 1701-1714 (Guerre de Succession d’Espagne)

>De 17h30 à 18h45 - salle 22, IUFM

Proposé par l’Ecole nationale des Chartes

ATELIER avec Clément OURY, ancien élève de l’Ecole nationale des Chartes, historien paléographe, Jean-Michel LENIAUD, directeur de l’Ecole nationale des Chartes

Les compétences d’un historien chartiste au service d’un parcours dans les archives de la Guerre de Succession d’Espagne.


(H) Pratique de l’Ecriture médiévale et des sceaux

>De 17h45 à 19h, salle 22, IUFM

Proposé par les Archives nationales et les Archives de Châlons-en-Champagne

ATELIER adapté aux personnes en situation de handicap


(H) Existe-t-il une bonne histoire-bataille ou De l’histoire-bataille à l’histoire totale

>De 18h à 19h30, Amphi 3, Antenne universitaire

TABLE RONDE avec Alain CORBIN, professeur émérite de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, Hervé DRÉVILLON, professeur d’histoire moderne à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et Yves PONCELET, Inspecteur général groupe histoire et géographie

L’historiographie, suivie avec un décalage inévitable par les programmes d’enseignement et les pratiques enseignantes, a porté un coup sévère et durable à l’« histoire-bataille », identifiée au triple primat du politique, de l’événement et du grand homme. Assez insensiblement dès les années 1970-1980 puis de plus en plus vigoureusement, ce champ de la recherche historique a profondément renouvelé ses ambitions, son questionnement, son vivier de sources et ses échelles d’analyse. Le Parcours pro des rendez-vous de l’histoire a souhaité donner à ce renouvellement toute l’importance qu’il mérite et s’interroger sur les conséquences à en tirer pour l’enseignement.


(MM) Guerre, encadrement des esprits et Résistance au travers des Actualités filmées

>De 18h45 à 20h - Salle capitulaire, Conseil général

Atelier proposé par l’INA

ATELIER avec Fabrice GRENARD (Lycée Olympe de Gouges, Noisy-le-Sec) et Sophie BACHMANN (INA)

Le traitement de la Drôle de guerre, Le discours officiel de Vichy, la propagande collaborationniste, la célébration de la résistance au risque de la mythification, autant d’expressions médiatiques de 1940 à 1945, à décrypter dans la perspective du thème « Médias et opinions en France au XXème siècle ».


SAMEDI 12

(H) Cartographier les crises et les conflits pour la presse

>De 9h30 à 10h45 - Salle capitulaire, Conseil général

ATELIER avec Delphine PAPIN, infographiste au Monde et Claire LIENHARDT, IA IPR Histoire et géographie Académie d’Orléans-Tours

Révolutions arabes, Guerres de Libye, de Syrie, du Mali…La presse offre une place grandissante à la cartographie. Les cartes ne sont plus seulement des appuis à la compréhension d’un article mais peuvent vivre seules grâce à des légendes substantielles. Elles offrent aux enseignants des ressources riches.


(MM) Enseigner la guerre au Moyen-Age avec les ressources numériques de la Bibliothèque nationale de France,

>De 9h30 à 11h - Salle Info 1, Lycée Dessaignes

Proposé par la Commission numérique de l’APHG

ATELIER avec Christophe LEON, Professeur d’Histoire et de Géographie, Responsable de la Commission numérique de l’APHG.

Les programmes de 5e invitent à étudier l’Occident féodal du XIe au XVe siècle, les conditions de vie de l’aristocratie et, notamment, quelques grandes figures de la chevalerie. Les images tirées d’œuvres d’arts et de textes sur le site de la BnF placent l’élève dans la situation de l’historien confronté aux sources.


(H) Les médias dans la Grande Guerre

>De 10h à 11h15 – Salle 22, IUFM

Proposé par la Mission du Centenaire

ATELIER avec Loïc JOFFREDO du CLEMI (Mission), animé par l’historien des médias Patrick EVENO

S’appuyant sur l’ouvrage Les médias en 14-18 (CNDP, collection « Education aux médias »), un atelier consacré à la presse en France pendant la Grande Guerre et aux résonances que leur fonctionnement ont eues sur les médias jusqu’à aujourd’hui.


(MM) Les images de guerre dans le cours d’histoire, de l’Antiquité à nos jours

>De 10h à 11h15 - Salle 25, IUFM

ATELIER avec Claude ROBINOT, formateur, Véronique GRANDPIERRE IA-IPR histoire et géographie, académie de Paris, et Danièle COTINAT, IA-IPR histoire et géographie, académie de Versailles

A travers d’une sélection de représentations de la guerre dans les arts sur le temps long, quelles images choisir et comment montrer les images (images de propagande et images de guerre) en renouvelant les approches et en investissant d’autres champs…


(MM) L’Europe ruinée en 1945 à travers les collections numériques du CVCE

>De 10h à 11h15, Salle Info 2, Lycée Dessaignes

ATELIER avec François Klein, collaborateur scientifique, Département European Integration Studies, Centre Virtuel de la Connaissance sur l’Europe (CVCE, www.cvce.eu).

Plus de 200 documents (archives, photos, interviews-histoire orale…) accessibles sur le site du CVCE témoignent de la situation dramatique de l’Europe d’après-guerre, la première victime de l’affrontement.


(H) Enseigner la défense : programmes, ressources, études de cas

>De 11h15 à 12h45 - Salle capitulaire, Conseil général

ATELIER avec Bernard PHAN, professeur de classes préparatoires honoraire, Anne-Marie TOURILLON-HAZARD, IA-IPR histoire et géographie de l’Académie de Créteil, Marie-Christine BONNEAU-DARMAGNAC, professeure missionnée au CNDP, et trois professeurs agrégés de l’académie de Créteil, Anne GIROT, Marie-France MONTE, Olivier PLANCKE, animé par Tristan LECOQ, Inspecteur général groupe histoire et géographie

Trois ressources disponibles pour enseigner la Défense : le Dévédoc réalisé par le SCEREN-CNDP en partenariat avec le DICOD et la DMPA et la Fondation de la Résistance, le numéro spécial d’Historiens-Géographes, et le TDC « La Guerre aujourd‘hui ».Et 3 études de cas : la dissuasion avec les SMLE, la projection avec la Guerre du Golfe et la protection avec l’opération Daguet Vigipirate


(MM) Le site Mémoires algériennes : histoire et mémoires plurielles de la Guerre d’Algérie

>De 11h30 à 13h - Salle info 1, Lycée Dessaignes
Proposé par la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration (CNHI)

ATELIER avec Naima YAHI, historienne et Valérie MORIN enseignante

Ce site (www.memoires-algeriennes.com) se veut un portail documentaire recensant de nombreuses ressources : photographies, œuvres d’art, presse, audiovisuel, documents sonores, archives, bibliographies, filmographies, biographies, synthèses historiques, articles scientifiques, outils pédagogiques…


(H) Enseigner la Guerre civile espagnole en langues vivantes avec des documents des Archives nationales

>De 11h45 à12h45 - Salle 25, IUFM

ATELIER avec Christophe BARRET, professeur au service éducatif des Archives nationales

Les Archives nationales ont conservé un fonds relatif à la Guerre d’Espagne et à l’exil des Républicains espagnols. Ces documents revêtent un grand intérêt pour l’enseignement de la langue et pour l’éducation à l’interculturalité européenne.


(HA) Entre dénonciations et esthétismes : de Verdun à Hiroshima

>De 11h45 à 13h - Salle 22, IUFM

ATELIER avec Vincent MARIE et Nicole LUCAS (et Cristhine LÉCUREUX ?)

Les artistes n’éludent jamais guerres ou paix. L’atelier, à partir d’œuvres (dessins Lig, Tim, Reiser), tableaux (Dix, Nussbaum, Dali), tapisseries, BD (Tardi, Gen, Calvo) souligne les résonances des conflictualités dans les arts : dénoncer, servir, glorifier ou symboliser.


(H) Six dates, six fois six textes : un atelier croisant histoire et français

>De 13h30 à 14h45 - Salle capitulaire, Conseil général

Proposé par la Mission du Centenaire

ATELIER avec Olivier BARBARANT Inspecteur général de lettres, Alexandre LAFON conseiller pour l’action pédagogique, Mission du Centenaire.

Comment dire la guerre ? Comment s’en souvenir ? Correspondances et carnets, récits de combattants, romans, etc., constituent une ressource littéraire très riche, qui peut présider à un enseignement pluridisciplinaire.


(H) 1944, Libération du territoire et retour de la République

>De 14h à 15h30 - Amphi rouge, Campus CCI

TABLE RONDE avec Christine LEVISSE-TOUZE, directrice du Mémorial du Maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris, et du Musée Jean Moulin à Paris, Jean-Pierre AZEMA, historien, Joëlle DUSSEAU, historienne, présidente du Concours, Aleth BRIAT membre de l’APHG, et Henri ECOCHARD., témoin, Français libre.

A la lumière du travail historiographique et de l’apport des témoignages, une réflexion sur les enjeux mémoriels et civiques d’un sujet retenu pour la session 2014 du Concours de la Résistance et de la Déportation .


(H) Guerre froide et historiographie : Mémoire scolaire et mémoire académique de la guerre froide en France

>De 14h15 à 15h30 - Salle 22, IUFM

Proposé par l’IHTP-CNRS

CONFÉRENCE de Philippe BUTONS, Professeur d’Histoire contemporaine à l’Université de Reims directeur scientifique de la recherche de l’IHTP la Guerre Froide vue d’en bas

La Guerre froide entre 1947 et 1989, fut un élément structurant pour la réalité sociale. A partir de deux corpus de nature différente, les manuels scolaires et les ouvrages universitaires, quelles traces de la Guerre Froide peut-on repérer ?


(H) Les bouleversements de la vie des civils pendant la Première Guerre mondiale

>De 14h30 à 15h45 - Salle 25, IUFM

ATELIER avec Paul STOUDER, IA IPR honoraire, Isabelle ATTARD-AMAN et Pierre BURIGNAT, professeurs du service éducatif des Archives des Yvelines.

A partir de documents d’archives, les conséquences de l’entrée en guerre dans un département proche du front, la Seine-et-Oise. Mobilisation qui s’apparente à une levée en masse, accueil des réfugiés par les populations civiles, organisation d’une économie de guerre.


(H) Ressources pour le Concours national de la résistance et de la déportation (2013- 2014)

> De 15h30 à 16h30, Amphi vert, Campus de la CCI

ATELIER avec Daniel MARTIN (CRDP de Créteil)
Christophe BARRET (Archives nationales), Marie-Christine BONNEAU-DARMAGNAC (CNDP), Élise TOKUOKA, Véronique PONTILLON (ECPAD), Sophie BACHMANN (INA), Hélène STAES (Fondation de la Résistance), animé par Charles-Jacques MARTINETTI (Dgesco)

Chacune des institutions présentera les ressources disponibles pour les enseignants et leurs élèves sur le thème en vigueur, « La libération du territoire et le retour à la République », en insistant plus particulièrement sur la brochure nationale du concours coordonnée par la Fondation de la Résistance, sur les fonds des Archives nationales, de l’INA et de l’ECPAD, et sur le portail dédié au CNRD conçu par le SCÉRÉN


(H) Maillé : guerre, résistance et massacre

>De 17h à 18h - Amphi vert, Campus CCI

ATELIER avec Cristhine LÉCUREUX, IA-IPR histoire et géographie Académie d’Orléans-Tours, et Frédéric DELAHAYE, professeur de collège, responsable du service éducatif de Maillé

Un village ordinaire, celui de Maillé, est au cœur de nombreux actes de résistance pendant la guerre par sa proximité avec la ligne de démarcation. Le 25 août 1944, jour de libération de Paris, une division SS massacre 124 habitants. Ce village martyr, brûlé, entre alors dans l’Histoire, comme exemple de la barbarie nazie.


(HA) Les Colonnes de Trajan et de Marc Aurèle, œuvre d’art, document d’histoire et support pédagogique

>De 15h30 à 16h30 - Salle Capitulaire, Conseil général

CONFÉRENCE de Filippo COARELLI
CONFÉRENCE ANNULÉE


(H) Les Annales et l’enseignement

>De 16h à 17h30 - Salle 23, IUFM

TABLE RONDE avec Bénédicte GIRAULT responsable du master métiers de l’enseignement primaire PRCE histoire-géographie à l’université de Versailles, Vincent DUCLERT, Inspecteur général groupe histoire-géographie, Christian DELACROIX responsable du master métiers de l’enseignement secondaire à l’université de Marne la vallée, Hayat EL KAAOUACHI, professeur d’histoire-géographie, Collège Henri Wallon, membre du jury du CAPES interne.

Dans le contexte d’un enseignement de l’histoire discuté en place publique, se pose la question de la place d’une revue comme Les Annales et plus largement de la recherche en histoire et sciences sociales dans le dispositif éducatif. Quelle est l’ambition pédagogique de la recherche en histoire, et doit-il y en avoir une ?


(H) Connaître l’histoire des relations judéo-musulmanes
pour mieux combattre le racisme et l’antisémitisme à l’école

Proposé par le Projet Aladin

>De 16h à 18h30, Amphi rouge, Campus de la CCI

TABLE RONDE : Juifs et Musulmans d’Afrique du Nord, de la période coloniale
à la décolonisation et à l’immigration

avec Jamaâ Baïda, professeur à l’université Mohamed V de Rabat, directeur des Archives du Maroc

Habib Kazdaghli, doyen de la Faculté des Lettres de l’université de Tunis-Manouba

Hervé Le Bras, directeur d’études émérite à l’INED

Lucette Valensi, directrice de recherche honoraire à l’EHESS

Animée par Michel Abitbol, professeur à l’université hébraïque de Jérusalem et
Jean-Pierre Obin, inspecteur général de l’éducation nationale honoraire

Dans un climat de crispations identitaires et d’atteintes à la laïcité, renforcé par le contexte géopolitique actuel et révélé par la recrudescence des agressions antisémites et antimusulmanes, cette table ronde abordera l’histoire de la coexistence séculaire des Juifs et des Musulmans en Afrique du Nord et de leur immigration de l’autre côté de la Méditerranée. Elle a pour objectif de mettre à jour ce qui sépare, mais aussi ce qui rapproche ces deux communautés.
Cette table ronde sera suivie d’un débat sur l’usage de ces savoirs face aux tensions intercommunautaires dans les classes.


(H) Les enseignants dans la Grande Guerre

>De 16h à 17h15 – Salle 22, IUFM

Proposé par l’APHG

ATELIER avec Jean-François CHANET, professeur à Sciences-Paris et Hubert TISON, secrétaire général de l’APHG, rédacteur en chef d’Historiens-géographes

Les instituteurs furent parmi ceux qui payèrent le plus le tribut du sang durant la Grande Guerre. Pourquoi une telle hécatombe ? Dans quelle mesure le patriotisme et le républicanisme qu’ils enseignaient influencèrent-ils le corps social ? Dans quelle mesure le monde enseignant devint-il pacifiste ?


(H) Les visages de la guerre : Le bassin minier au cœur des conflits, 1712-1962

>De 17h45 à 19h – Salle 22, IUFM

CONFÉRENCE de Gérard DUMONT, professeur agrégé d’Histoire au Lycée Henri Wallon de Valenciennes, missionné au Centre historique minier, au titre du service éducatif.

Depuis trois siècles, le bassin minier du Nord-Pas de Calais s’est trouvé étroitement mêlé aux conflits : il a été à la fois un enjeu stratégique, un théâtre d’opérations et un contributeur à l’effort de guerre. Il a vu se dérouler sur son sol des conflits conventionnels, mais aussi des conflits asymétriques, et une véritable guerre civile. Dans quelle mesure est-il, à son échelle, un révélateur des forces qu’a prises la guerre depuis le XVIIIe siècle. En quoi ce territoire offre-t-il une clé de lecture pour la naissance du monde contemporain. En quoi le cas du bassin minier a-t-il une valeur universelle ?


(H) Visiter l’Histoire de la Grande Guerre

>De 17h45 à 19h - Salle 22, IUFM

Proposé par le Musée de la Grande Guerre de Meaux

ATELIER avec Jean-Pierre GUÉNO, historien, David MITZIMAKER, prof en lycée missionné auprès du service pédagogique, et Florence CAILLET-BARANIAK, responsable des publics du Musée.

A l’occasion de la sortie du nouvel ouvrage de Jean-Pierre Guéno, Les Poilus.Lettres témoignages des Français dans la Grande Guerre (1914-1918), aux éditions des Arènes, qui présente des fac-similés d’archives issus des collections du Musée de la Grande Guerre, comment travailler à partir des archives et des objets issus des collections du Musée de la Grande Guerre ? Quelles utilisations peut-on en faire en classe avant ou après une visite au musée ?


(H) L’histoire du genre et de la question sociale

>De 18h à 19h15, Salle 23, IUFM

Carte blanche du Cartable de Clio revue suisse sur les didactiques de l’histoire et des Cahiers d’histoire du mouvement ouvrier

TABLE RONDE avec Valérie Opériol (Université de Genève) et Nelly Valsangiacomo (Université de Lausanne), animée par Charles Heimberg, professeur de didactique de l’histoire à l’Université de Genève

Autour des thèmes du genre masculin et féminin en histoire et de l’engagement social des femmes, quels questionnements historiographiques nouveaux et quelles approches pour l’apprentissage de l’histoire dans les écoles.

NB : plusieurs présentations pédagogiques (ressources, jeux sérieux) seront proposées par l’ECPAD sur le site du Salon du Livre, dans l’espace mutualisé Centenaire-Défense (cf page XX)

Sous-rubriques

  • Parcours Primaire

    Depuis trois ans, les Rendez-vous de l’histoire, avec le concours de la Direction des services (...)