Pour le jeune public

AVEC CINÉ DIMANCHE, la programmation Jeune public de la Ville de Blois

GIF - 7.5 ko
Ciné Dimanche

SINDBAD

Karel Zeman (animation, République tchèque, 1974, 70 min, Gébéka films)
Adaptées des Mille et une nuits, les aventures de Sindbad font pénétrer dans ce monde magique oriental. Palais orientaux, sultans, princesses, mais aussi monstres féroces et animaux géants…A chacun de ses voyages, Sindbad devra faire preuve de beaucoup de courage et de ruse pour triompher de ses épreuves !

Mercredi 12 à 10h30 / Dimanche 16 à 17h15 – Cinéma Les Lobis

LE ROI DES MASQUES

Wu Tian-ming (fiction, Chine, 101 min, VOSTF, huit prix internationaux, Cinéma Public films)
En Chine centrale, au début du siècle : Wang vieil acteur de rue, montreur de masques, rêve de transmettre son art, obligatoirement à un garçon. Il adopte le jeune Gouwa, qui se révèle très doué. Mais un jour, il découvre que Gouwa est …une fille ! C’est le début d’une série d’épreuves pour Gouwa, et aussi Wang… . A travers la transmission d’un art théâtral traditionnel, l’art de changer de visage (Bian lian), c’est aussi la mise en question de la place de la femme qui est abordé. Un film bouleversant, dans la veine d’un Sans Famille, qui réussit avec une grande délicatesse à suggérer les sentiments les plus forts.

Mercredi 12 à 10h / Jeudi 13 à 14h – Cinéma Les Lobis

MAI MAI MIRACLE

Katabuchi Sunao (animation, Japon, 2009, 93 min, Eurozoom), précédé de BONSOIR MONSIEUR CHU /Stéphanie Lansaque et François Leroy (animation, France, 2005, 15 min)

En 1955, dans une campagne à l’ouest du Japon, Shinko est une petite fille délurée, qui aime à imaginer le passé millénaire de sa contrée et se nourrit des récits de son grand père. Elle rêve à la princesse qui a habité dans le palais dont des archéologues ont découvert les vestiges. Lorsqu’arrive dans sa classe Kiiko, une enfant timide venue de Tokyo, elle l’entraîne avec sa bande d’amis dans d’étonnantes aventures, parfois merveilleuses et poétiques, parfois dures et inquiétantes…Un remarquable dessin animé, entre chronique familiale, conte initiatique et épopée historique, mêlant visions imaginaires de l’enfance et veine naturaliste, telles qu’on les retrouve chez Myazaki et Takahata.
En prélude, Bonsoir Monsieur Chu, suit les préparatifs de la « Fête des âmes errantes », au Vietnam, par deux petits garçons qui ont chacun attrapé un oiseau et une carpe.

Mercredi 12 à 16h / Dimanche 16 à 11h30 / Lundi 17 à 9h30 – Cinéma Les Lobis