Les Cafés Historiques

Jeudi 18 octobre

L’Inquisition face à l’opinion en Languedoc au XIIIesiècle

De 18h30 à 20h30 - Brasserie La Halle (18, place de la République)

Avec : Jean-Louis Biget, professeur émérite à l’Ecole normale supérieure, Lettres et Sciences humaines
Institution répressive, l’Inquisition provoque dans le Midi de la France au XIIIesiècle révoltes citadines (1234-1235), attentats divers, puis une ligue urbaine (1280-1305). Ces résistances, dans une société totalement informée par la religion, participent-elles d’un mouvement général d’opinion ?

Vendredi 19 octobre

L’écrit, l’image et l’oral en miroir : communication et contre-communication à Rome

De 17h à 19h - Le Liber’thés (21, avenue Wilson)

Avec : Agnès Bérenger, maître de conférence à l’université de Paris I Sorbonne, et Mireille Corbier, directeur de recherche au CNRS et directeur de « L’Année épigraphique »

La Rome républicaine et impériale nous a laissé de multiples traces écrites et imagées des pratiques de la communication dans la vie quotidienne d’une société urbaine de l’Antiquité.


Guerre de l’information, diplomatie du révisionnisme : les cas de la Chine et du Tibet

De 20h30 à 22h30 - Brasserie La Halle (18, place de la République)

En collaboration avec l’association Solidarité Tibet

Avec : Marie Holzman, sinologue, auteur, traductrice et enseignante à l’université de Paris VII, et Mathieu Vernerey, rédacteur en chef de la Revue Alternative Tibétaine.

De la « libération pacifique » du Tibet, envahi militairement en 1950, au massacre des étudiants de Tiananmen, en 1989, chaque moment sensible de l’histoire contemporaine chinoise a été censuré, transformé, manipulé. Aux pratiques de propagandes classiques se sont aujourd’hui ajoutées celles plus perfectionnées de « relations publiques ». Dès lors, que penser des promesses d’une libéralisation économique puis politique de la Chine, dynamisée dit-on par les prochains Jeux Olympiques en 2008 ? L’analyse des défis intérieurs et des ambitions internationales de la chine est devenue essentielle pour comprendre la guerre de l’information que celle-ci a déjà engagée depuis longtemps, et le champ de bataille qu’elle entend se donner en ce début de XXI° siècle.

Samedi 20 octobre

La campagne d’opinion en France lors du procès des templiers

De 15h à 17h - Le Penalty (3, place de la Résistance)

Avec : Julien Théry, maître de conférence à l’université de Montpellier III

Le procès des templiers (1307-1314) fut l’occasion en France d’une vaste « campagne d’opinion » qui visait à faire du royaume un corps mystique et du roi la « tête » de ce corps, chargé de le préserver de toute contagion par « l’hérésie » des templiers. Le roi capétien devenait ainsi « vicaire de Dieu » dans son royaume, selon le modèle de la souveraineté théocratique des papes.

Perceptions des changements de l’environnement par l’opinion au cours de l’Histoire

De 18h à 20h - Le Penalty (3, place de la Résistance)

Avec : Corinne Beck, professeur à l’université de Valenciennes, et Robert Delort, professeur émérite des universités de Paris VIII et de Genève

Les traces de changements de l’environnement abondent dans la littérature historique et archéologique. Comment ces changements ont-ils été perçus par l’opinion du temps ? Cela conduit évidemment à s’interroger sur ce que l’opinion définit elle-même, considère comme changement. Au Moyen Age comme sous l’Ancien Régime, les populations, à la recherche d’une explication du ou des phénomène(s), en fournissent souvent une interprétation religieuse, surtout lorsque ces modifications sont ponctuées de catastrophes. C’est par là même leur propre vision du monde que livrent ces sociétés. Aujourd’hui, l’opinion se fonde sur un certain nombre d’articles généralement alarmistes mais rien n’est totalement prouvé.

Dimanche 21 octobre

Un journal dans l’Histoire : Le Figaro, de 1826 à nos jours

De 11h à 13h - Le Liber’thés (21, avenue Wilson)

Avec : Claire Blandin, maître de conférences à l’université de Paris XII

A partir de fonds d’archives inédits, une histoire renouvelée du Figaro, une aventure intellectuelle et économique passionnante, un récit vivant de deux siècles de la presse française.
Autour d’un « brunch » proposé par le cafetier.


Croisades et propagande

De 15h30 à 17h30 - Brasserie La Halle(18, place de la République)

Avec : Alain Demurger, maître de conférences honoraire de l’université de Paris I - Panthéon-Sorbonne, et Jean Flori, directeur de recherche au CNRS (Centre d’études supérieures de civilisations médiévales de Poitiers)

La première croisade est l’événement le mieux attesté du Moyen Age. Les sources qui la relatent sont pourtant presque toutes des œuvres de propagande. Deux d’entre elles glorifient avant tout un chevalier d’aventure, le Normand Bohémond, devenu prince d’Antioche, ennemi des Grecs autant que des musulmans.



Des cafés historiques toute l’année !

Grâce au soutien du Conseil Régional, Les Rendez-vous de l’histoire ont mis en place un réseau de cafés historiques en région Centre. Ces cafés ont lieu tous les mois de septembre à juin, à Blois, Bourges, Chartres, Châteauroux, Orléans et Tours.

De l’histoire de la caricature à l’itinéraire chaotique des archives depuis la Seconde Guerre mondiale, en passant par la Bretagne sous Louis XIV, les thèmes abordés sont variés et permettent de voyager dans le temps et l’espace !

Renseignements : 02 54 56 84 27 / www.cafeshistoriques.com