Les 27 leçons dans les villes universitaires

Les 27 leçons dans les villes universitaires

26 septembre à 19h à Aix-en-Provence
Malte : Henry FRENDO, professeur à l’Université de Malte
Europe, empire, Méditerranée : Malte, un carrefour des cultures et des civilisations.
• Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, 5, rue de l’Horloge, Aix-en-Provence.

2 octobre à 17h à Nantes
Chypre : Theodoros Alexandre MAVROGIANNIS, professeur d’Histoire ancienne à l’Université de Nicosie. Spécialiste d’histoire hellénistique.
L’histoire de Chypre dans l’Antiquité : l’exemple d’une histoire européenne à la "périphérie"
• Université de Nantes, faculté des Sciences Humaines, campus du Tertre.Accès tramway : Petit-port-Faculté. Dans le cadre de la rentrée européenne de l’université de Nantes.


6 octobre à 18h30 à Nantes
Danemark : Uffe OESTERGAARD, professeur en histoire européenne et danoise à l’International Center for Business and Politics de la Business School de Copenhague, historien du nationalisme, des pays nordiques, des politiques culturelles de l’Union européenne, de la Shoah et des valeurs européennes.
L’histoire de l’Europe vue du Nord
• Château des Ducs de Bretagne, Salle du Harnachement, 2ème étage, Nantes. Dans le cadre de la rentrée européenne à Nantes.


16 octobre à 17h à Montpellier

Belgique : Wim BLOCKMANS, professeur d’histoire médiévale à Leyde, recteur de l’institut néerlandais des études avancées dans les humanités et les sciences sociales. Spécialiste de l’histoire médiévale de l’Europe
Les origines de la représentation parlementaire en Europe
Rectorat de l’Académie de Montpellier, 31 rue de l’Université. Accès tramway : Pasteur ou Louis Blanc.

Une des contributions de l’Europe médiévale à l’histoire universelle, est certes la participation politique des sujets au gouvernement par un système représentatif. A partir du XIIe siècle, des communautés locales et régionales ont formulé des limites à l’exercice du pouvoir par des princes. Les impératifs de la pratique politique ont précédé la théorie. La pensée s’est même développée sous l’impression des tensions pratiques, tout comme au XVIIe siècle en Angleterre. Le rôle des communautés locales, urbaines et dans certains cas aussi rurales, a été primordial dans l’élaboration progressive de notions comme le bien public, les droits fondamentaux et le droit de résistance à un prince qui agit contrairement à ces principes de bon gouvernement. Il importe de préciser les circonstances qui ont donné lieu à la rédaction et à la mise en pratique de tels droits ‘constitutionnels’.

31 octobre à 19h à Lille
Pays Bas : Francisca de HAAN, spécialiste de l’histoire des femmes européennes aux 19ème et 20ème siècles. Professeure dans le département des études de genre à l’Université d’Europe Centrale de Budapest.
L’émancipation des femmes en Europe, aux 19ème et 20ème siècles
• Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, 50 rue Gauthier de Châtillon.

5 novembre à 19h à Lyon
Finlande : Henrik MEINANDER, professeur au département d’histoire de la Faculté des Arts de l’Université d’Helsinki. Spécialiste de l’histoire de la Scandinavie.
La Russie dans l’histoire de l’Europe
• Ecole Normale Supérieure - Lettres et Sciences Humaines de Lyon, amphithéâtre, 15 parvis René Descartes. Métro B station Debourg.

12 novembre à 19h à Strasbourg
Roumanie : Ioan – Aurel POP, professeur d’histoire médiévale à l’Université de Cluj-Nupoca. Ancien directeur du centre culturel roumain de New York et de l’Institut roumain de Venise.
La Roumanie en Europe : entre l’Occident latin et l’Orient byzantin
• Aula du Palais universitaire de Strasbourg, Salle Pasteur, 9 place de l’Université.


17 novembre à 20h à Toulouse

Slovénie : Joze PIRJEVEC, professeur au département d’histoire de l’université de Primorska.
Le cas de la Yougoslavie : création et mort d’un Etat européen
• Salle du Sénéchal, 17 rue de Rémusa,Toulouse.

18 novembre à 20h à Bordeaux
Slovaquie : Edita IVANICKOVA, professeure d’histoire contemporaine à l’Institut d’Histoire de l’Académie slovaque des sciences.
Le nationalisme dans l’Europe du 20ème siècle : le cas de l’Europe centrale.
• Athénée Municipal, place Saint Christoly, Bordeaux.


25 novembre à 19h15 à Caen
Luxembourg  : Benoît MAJERUS, de l’Université du Luxembourg et de l’Université libre de Bruxelles, grand spécialiste des occupations comparées.
Guerres et occupations dans la première moitié du 20ème siècle
• Mémorial de Caen, esplanade Eisenhower, Caen.

9 décembre à 18h à Marseille
Bulgarie :Nadia DANOVA, directrice de recherches à l’Institut d’Etudes Balkaniques de l’Académie bulgare. Historienne de la construction nationale bulgare, des relations internationales dans la zone balkanique, du « sud-est européen ».
Le rôle des Lumières dans la modernisation des mentalités. L’exemple des Balkans.
• Bibliothèque de l’Alcazar, salle de conférences, 52 cours Belsunce, Marseille. Accès métro : Vieux-port, Colbert ou Noailles.

Pour plus d’informations :

PDF - 66.7 ko