Le cycle cinéma

Le cycle cinéma

Cinéma Les Lobis - Blois



Programmation du 8 au 14 octobre

En partenariatavec le cinéma Les Lobis et l’association Art et Essai Ciné’Fil, avec la collaboration de Centre Images.
Sous le parrainagede la Région Centre et sous la présidence de Jérôme Clément, président d ‘ARTE France.

Les projections ont lieuau cinéma Les Lobis, à l’auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire (BAG), au Campus de la CCI, à l’espace Quinière et au Nouveau Théâtre des Provinces Nicolas Peskine.
Accès payant pour certains films : 6 € / 5 € : étudiants, scolaires, chômeurs, personnes en invalidité / 4 € : groupes scolaires. Chéquiers CLARC acceptés.

Des projections décentralisées auront lieu également
A Chartres - Cinéma Les Enfants du Paradis : Et puis les touristes - Lycée Fulbert : Le Retour du Coq (Ina)
A Chinon - Cinéma Le Rabelais avec Ciné Plus : Et puis les touristes
A Orléans - Cinéma Les Carmes : Les Paumes blanches / Et puis les touristes
A Romorantin - CVL Le Palace : Rome ville ouverte / Et puis les touristes
A St Aignan - Cinéma Le Petit Casino : en cours
A Vendôme : Cinéma Le Ronsard : Et puis les touristes

Les temps forts


SOIREE D’OUVERTURE : AVANT-PREMIERE



LA REINE ET LE CARDINAL/ Marc Rivière (fiction, France, 2008, 95 min et 105 min)
Jeudi 9 octobre à 20h00 - Cinéma Les Lobis
En présence du réalisateur MARC RIVIERE, du producteur Christian CHARRET, et de Emmanuel HAYMANN, écrivain.
D’après un scénario de Jacques Santamaria, musique originale composée par Carolin Petit.
Avec Alessandra Martines , Philippe Torreton, Marc Citti, Nicolas Vaude, Cyril Descours, Carla Buttarazzi, Audrey Fleurot, Christophe Reymond, Rudi Rosenberg et avec la participation de Rufus.

Une coproduction Gétévé - RAI FICTION - SFP, avec le soutien de Centre Images région Centre, de la Région Bourgogne, de l’ANGOA, de la PROCIREP-Société des producteurs, avec la participation de TV5 Monde, de RTL-TVI et BE-FLIMS, de la Télévision Suisse Romande (TSR) et du Centre National de la Cinématographie)

Tournée en partie dans les châteaux de Chambord et de Blois, cette fiction historique fastueuse retrace la passion inattendue et secrète qui unit le cardinal Mazarin et la reine Anne d’Autriche, mère de Louis XIV, et comment ils évitèrent les complots et gouvernèrent le pays en des temps troublés.

En préambule : remise du Prix du documentaire historique, avec le soutien de la région Centre, de l’ECPAD, de la chaîne Histoire.



SORTIE NATIONALE

SNOW - Premières neiges/ Aida Begic (Fiction, Bosnie Herzégovine, France, Allemagne, Iran, 2008, 99 min, VOSTF, Pyramide Distribution, Grand Prix de la Semaine de la Critique Cannes 2008) avec Zana Marjanovic, Jasna Ornela Bery.
Six femmes, un grand-père, quatre petites filles et un garçon ont survécu à Slavno, village isolé et dévasté par la guerre de Bosnie. leur vie quotidienne s’écoule lentement, rythmée par la fabrication de confitures jusqu’au jour où un voisin serbe vient leur faire une proposition ...Un film d’une grande délicatesse sur l’après-guerre, les blessures mal refermées, l’envie de vivre et de reconstruire malgré tout, par une jeune cinéaste bosniaque.
Au cinéma Les Lobis, Mercredi 8 octobre à 21h, jeudi 9 octobre à 18h, samedi 11 octobre à 12h30, dimanche 12 octobre à 19h, lundi 13 octobre à 18h, mardi 14 octobre à 14h.

CARTE BLANCHE A LA CINEMATHEQUE DE TOULOUSE

Institution de rang international, la Cinémathèque de Toulouse est une
archive moderne, fondée il y a 40 ans par des passionnés réunis autour de Raymond Borde. Installée au cœur historique de la ville pour le public, son site dédié aux collections et aux chercheurs se situe sur la commune de Balma. Elle programme environ 900 séances par an (thématiques, rétrospectives, festivals). Elle accueille et organise également des colloques, des séances scolaires, des ciné-concerts, etc. www.lacinemathequedetoulouse.com

EDUART/ Angeliki Antoniou (Fiction, Allemagne/Grèce, 2007, 105 min primé au festival de Montpellier)
Vendredi 10 octobre à 21h - Cinéma Les Lobis
D’après une histoire vraie, celle d’un jeune homme qui quitte l’Albanie pour la Grèce dans l’espoir d’une vie meilleure, rêvant d’être une rock star. Affrontant la dure condition d’immigré, son chemin sera semé d’embûches et d’épreuves ...Un grand film politique et humaniste

Présentation - Débat autour du film avec SIA ANAGNOSTOPOULOU, historienne, professeure à l’université d’Athènes.

TROIS AVANT-PREMIERES

LOLA MONTES/ Max Ophuls (fiction, France/Allemagne, 1955, 100 min, scope Eastamancolor, copie restaurée par La Cinémathèque Française Sophie Dulac Distribution)
Samedi 11 octobre à 20h30 - Cinéma Les Lobis
Avec Martine Carol, Peter Ustinov, Marcel Ophuls

Réduite à la déchéance, c’est sous un chapiteau de cirque gigantesque que Lola Montès est contrainte de donner en représentation sa fabuleuse destinée. Film imprégné d’esprit européen, ce chef d’œuvre de Max Ophuls est enfin restauré dans ses magnifiques couleurs.

En présence de Hervé PICHARD, responsable du projet de restauration de Lola Montes, à la Cinémathèque française.

NULLE PART, TERRE PROMISE/ Emmanuel Finkiel (documentaire, France, 2006, 95 min, Sophie Dulac Distribution, sélectionné au festival de Locarno 2008) avec Sophie DULAC, distributrice et de Philippe RYGIEL, historien.
Dimanche 12 octobre à 14h - Cinéma Les Lobis

Trois itinéraires dans une Europe marquée par les mouvements de population. Trois visions de l’Europe : celle assurée d’un jeune cadre prometteur, celle insouciante d’une occidentale gâtée, celle pleine d’espoir des voyageurs clandestins. L’Europe est ici un lieu de passage traversée de frontières à la réalité plus ou moins tangible.

LEÇON DE CINEMA

« L’Histoire-caméra filme l’Europe »
Dimanche 12 octobre de 12h15 à 13h45 - Auditorium de la BAG
En se fondant sur quelques extraits de films(J’accused’Abel Gance,Europe 51de Roberto Rossellini,Ordetde Carl Dreyer,Le Méprisde Jean-Luc Godard,Europade Lars von Trier,Non ou la vaine gloire de commanderde Manoel de Oliveira,La Sentinellede Arnaud Desplechin,Le Stade de Wimbledonde Mathieu Amalric), cette conférence tente de définir l’identité européenne au cinéma, ou plutôt une "forme cinématographique de l’Europe". Celle-ci apparaît peu à peu dans une perspective historique, forme de la mélancolie d’une Europe fondée sur la mémoire collective et commune de ses morts, qui se relèvent grâce au cinéma pour nous interroger au présent.
Par ANTOINE DE BAECQUE, historien et critique de cinéma, auteur de L’Histoire caméra chez Gallimard).

PROGRAMMES DES PARTENAIRES


ARCHIVES FRANCAISES DU FILM DU C.N.C.


Archives Françaises du Film / Centre National de la Cinématographie


Le patrimoine cinématographique français conservé par les Archives françaises du film du Centre national de la cinématographie (près de 100 000 films) s’enrichit chaque année par le dépôt légal et les dépôts volontaires. De plus, 15 000 films ont été restaurés ou sauvegardés dans le cadre du Plan de restauration des films anciens du ministère de la Culture de 1992 à 2007. Un plan de numérisation a été lancé en 2006 afin de rendre une partie des collections consultable par les chercheurs de la Bibliothèque nationale de France (site François Mitterrand, quai François Mauriac) et aux Archives françaises du film sur le site de Bois d’Arcy (http://www.cnc-aff.fr). Les AFF du CNC sont partenaires des Rendez-vous depuis la 1ère édition il y a dix ans. Le programme est annoncé sous réserve de l’accord des ayants-droits.

« LE ROMAN EUROPÉEN »
Trois films qui offrent un portrait idéal de la civilisation européenne -Durée 98 min-
-L’EUROPE CONTINENTALE AVANT 1900/ Marc Allégret (1968, 21 min, avec le concours de Laurence Braunberger)
Un film de montage entièrement constitué de films Lumière, tournés dans les grandes villes d’Europe (Anvers, Berlin, Bruxelles, Budapest, Cologne, Dresde, Genève, Interlaken, Kronstadt, Lausanne, Montreux, Munich, Stockholm, Stuttgart, Vienne) à la Belle Epoque.
-EUROPE, AVENTURE HUMAINEde Philippe Brunet (documentaire, 1955/56, 66 min, Noir et blanc, commentaire de Paul-Henri Spaak)
Un survol lyrique de l’histoire européenne, modèle d’histoire téléologique, narrée par un grand Européen ! Un film inédit.
-L’UNITÉ EUROPÉENNE DANS L’ARTde Vittorio Gallo (Italie, 1965, 11 min, couleur)
De splendides images pour évoquer les racines artistiques de l’Europe.
Vendredi 10 octobre à 15h15 - Cinéma Les Lobis
Présentation par Nicolas Offenstadt, historien (sous réserve)et Jean-Marie Manant, chargé d’études documentaires aux AFF du CNC.

« LES DÉBUTS DE LA CONSTRUCTION EUROPÉENNE : FERVEUR ET VOLONTARISME »

Un programme composé de 4 courts métrages reflétant les espoirs économiques mais aussi culturels suscités par les premiers pas de la construction européenne. Durée 84 min.
Samedi 11 octobre à 16h* / Lundi 13 octobre à 14h - Cinéma Les Lobis

-E ...COMME EUROPE/ Géza von Radvanyi (documentaire, France, 1951/53, 26 min, Noir et blanc, commentaire de René Barjavel, dit par Michel Droit)
Une rencontre sur le Rhin de jeunes Européens pour discuter des valeurs communes.
REVUE FILMÉE DE L’EUROPE/ Plusieurs réalisateurs français, italien, néerlandais et allemand (documentaire, 1952/53, Etats-Unis, Pays-Bas, Noir et blanc, 18 min)
Produit avec le concours du Plan Marshall, le film suit la journée de travail d’une interprète française au Conseil de l’Europe, d’un routier danois et d’un marinier hollandais et les obstacles qu’ils rencontrent.
-L’EUROPE / Pierre Biro, Marcello Pagliero, Anton Weber (documentaire, France, 1957/58, 19 min, couleurs scope, musique Georges Delerue)
Les avancées majeures du Marché commun exposées de façon concrète et ludique (recours à l’animation), saluées comme l’avènement d’une Europe supranationale.
-SUITE EUROPÉENNE/ André Cantenys (documentaire, 1965/67, 20 min, couleur, commentaire dit par Michel Bouquet)
L’unification de l’Europe s’inscrit dans une tradition européenne d’échanges, des foires de Champagne médiévales au tourisme de masse des années soixante.

*Présentation par Alessandro Giacone, historien et Jean-Marie Manant, chargé d’études documentaires aux AFF du CNC.

Et aussi :NO MAN’S LAND/ Victor Trivas (Cf thématique « Les Frontières » page28)

INSTITUT NATIONAL DE L’AUDIOVISUEL


L’Ina, la mémoire audiovisuelle de la télévision et de la radio, a collecté, sauvegardé, numérisé, et conservé plus de 60 ans d’émissions de toutes natures. Cette source exceptionnelle d’archives est aujourd’hui accessible à tous grâce au site Internet, unique au monde, ina.fr. Elle est aussi mise au service de la production, de la diffusion, de l’édition, de la recherche, de l’éducation et de l’animation culturelle. Depuis 6 ans, l’Ina est présent dans le cycle cinéma par une sélection de documentaires, de magazines et de fictions liés au thème, et dans le cadre des rencontres pédagogiques.
Programmation en accès libre et gratuit (seulement pour l’INA)

« DES EUROPEENS A LA DECOUVERTE LES UNS DES AUTRES »

Une série d’émissions de l’ORTF des années 1959/64 qui témoigne de l’effort de la télévision de s’ouvrir à l’Europe des Six, mais aussi à d’autres Européens (Anglais, Suisses). Ces émissions révèlent aussi le pouvoir démultiplicateur de la télévision (multiplex, collaboration des rédactions européennes) -81 min-
RENAULT, VOLKSWAGEN, FIAT / 5 Colonnes à la une(9 janvier 1959, 15 min, ORTF)
Journalistes : Claude Thomas, Jean Neuvecelle, Stéphane Roussel
- TROIS PAYSANS D’EUROPE SE PARLENT/ Jacques Krier, 5 Colonnes à la une (9 mars 1962, 13 min ORTF) - Journaliste : Pierre Dumayet,
+ L’ANNÉE DU BAC EUROPÉEN/ Guy Lessertisseur, 5 Colonnes à la une (3 juillet 1959,11 min, ORTF)
- 9 QUESTIONS/ Journal de l’Europe (29 novembre1963, 13 min, ORTF)
DE QUOI ETES-VOUS LE PLUS FIER ?Journal de l’Europe (12 juillet 1964, 14 min, ORTF)
- LES EMIGRANTS/ Journal de l’Europe (12 juillet 1964, 15 min, ORTF)
Jeudi 9 octobre à 9h30 (version courte) -Espace Quinière / Mercredi 8 octobre à 20h, Jeudi 9 octobre à 20h*, vendredi 10 octobre à 9h30*( version courte), mardi 14 octobre à 14h - Auditorium de la BAG
*Présentation : JOËLLE OLIVIER (Ina) et MARIE-FRANCOISE LEVY, chercheur au CNRS (UMR IRICE) et Marie-Noêlle SICART, professeure à l’université de St Quentin en Yvelines, historiennes de la télévision

COULEURS D’EUROPE/ Hugues Nancy (2008, 45 min, Ina)
Petite histoire de la construction européenne à la télévision : un montage d’archives et de musiques, quelques « moments d’Europe » hautement symboliques.
Jeudi 9 octobre à 10h30 - Espace Quinière / Vendredi 10 octobre à 19h45, dimanche 12 octobre à 9h30, mardi 14 octobre à 15h30 - Auditorium de la BAG

LE RETOUR DU COQ/ Pascal Signolet, récit de François Gir, 1er juin 2002, 53 min 20, Les Nuits régionales - Une nuit en Alsace, France 3 Alsace
François Gir, soldat français en Allemagne en 1945, avait rapporté un coq de clocher. A l’automne de sa vie, il souhaite retrouver le village et l’église pour le restituer. Une façon de sceller la réconciliation franco-allemande.
Jeudi 9 octobre à 14h - Espace Quinière / Samedi 11 octobre à 19h30* / dimanche 12 octobre à 17h45 - Auditorium de la BAG
*Présentation JOËLLE OLIVIER, Ina

L’EUROPE DE JEAN MONNET/ Patrick Cauvin (3 septembre 1970, 52 min 36, ORTF Collection Un certain regard) Journaliste :Georges Suffert
Pour la première fois en 1970, à 81 ans, Jean Monnet répond aux questions d’un journaliste pour parler du rêve de sa vie : l’Europe.
Vendredi 10 octobre à 11h*, mardi 14 octobre à 18h30 - Auditorium de la BAG
*Présentation : JOËLLE OLIVIER (Ina) et ALESSANDRO GIACONE, maître de conférences à Paris III et Sciences Po

EXILS : DE HITLER A HOLLYWOOD/ Karen Thomas (documentaire, 2007, 79 min, coprod.Films Odyssey Inc., Turner entertainment Co., Ina)
Gros plans sur de nombreuses vedettes allemandes qui durent fuir leur pays, dès l’accession d’Adolf Hitler au pouvoir et insufflèrent l’esprit européen à la comédie hollywoodienne.
Vendredi 10 octobre à 16h */ Dimanche 12 octobre à 12h30 - Cinéma Les Lobis
*Présentation SYLVIE BLUM productrice à l’Institut National de l’Audiovisuel

LE SECRET DES FLAMANDS/ Robert Valey (feuilleton historique en 4 épisodes de 52 min, Belgique, France, Italie, Suisse, 1974, ORTF) Avec Isabelle Adjani, Jean-Claude Dauphin, Raymond Jérôme
Inspiré de l’ouvrage La Vie des plus éminents peintres, sculpteurs et architectes du peintre Giorgio Vasari, ce feuilleton où s’entremêlent trahisons, enlèvements et enquêtes policières, relate la découverte par les Italiens du secret de la peinture flamande au début du XV° siècle.
Vendredi 10 octobre à 20h30* (épisode 1 et 2), Samedi 11 octobre à 22h* (épisode 3 et 4), dimanche 12 octobre à 20h30 (épisodes 1 et 2), mardi 14 octobre à 20h (épisodes 3 et 4) - Auditorium de la BAG
*Présentation JOELLE OLIVIER, Ina

ARTE

TRAGEDIE BURLESQUE/ Goran Markovic (Serbie/Croatie/Bulgarie, 1995, 100 min, Prix de la mise en scène Festival des films du Monde de Montréal, ARTE)
Conséquence de la guerre et des sanctions de l’ONU, un asile psychiatrique serbe vient à manquer de vivres et de médicaments. Le médecin décide de ramener les malades chez eux...Un film sur la folie de la guerre révélée par des fous...
Samedi 11 octobre à 11h - Cinéma Les Lobis
(Cf thématique : « Les conflits de l’ex Yougoslavie à la scène et à l’écran » p.28)

VISAGES D’EUROPE / Série documentaire(2006, 2 x 26 min, Cinétévé-ARTE)
Deux portraits d’Européens vivant au contact du passé de l’Europe :
Lituanie : Bienvenue chez Birute / Malgosha Gago - Birute est gardienne d’un musée de statues du temps du communisme
Ecosse : Bienvenue chez Jim / Bernard George - Les secrets et les bonheurs d’un distillateur de whisky dans la pure tradition des Highlands
Mercredi 8 octobre à 10h30 - Espace Quinière / Vendredi 10 octobre à 11h / Samedi 11 octobre à 9h45 -Amphi rouge Campus CCI

CARTE BLANCHE A ANDREAS SCHREITMULLER
Vendredi 10 octobre à 16h30 - Cinéma Les Lobis
Responsable des unités fiction et cinéma sur ARTE, Andreas Schreitmüller propose un film-surprise du jeune cinéma allemand
RIEN QUE DES FANTOMES(Nichts als Genspenter)/ Martin Gypkens ( Allemagne, 2007, VOSTF, avec la participation d’Arte Strasbourg et l’accord de Béta Cinema) Avec August Diehl, Mariaz Simon, Jessica Schwarz, Janet Ricke.
Film présenté en 2007 en ouverture du festival du film allemand de Paris.
Aux quatre coins, entre Venis, Berlin, La Jamaïque, l’Islande et le Nevada, des couples d’Européens trentenaires se font et se défont, vivent la concurrence amoureuse ou le poids de la solitude... Un témoignage du ton nouveau du cinéma allemand, miroir d’une certaine âme européenne à l’heure de la mondialisation.
Présentation par Jérôme Clément, président d’ARTE France et vice-président du GIE Arte.

SECTION IMAGES DE LA BIBLIOTHEQUE ABBE GREGOIRE

Bibliothèque Abbé Grégoire - Blois


STEFAN ZWEIG(1881 - 1942) / Edgardo Cozarinsky (documentaire, France, 1997, 45 min, France 3, Collection « Un siècle d’écrivain »)
Le destin d’un grand écrivain européen, de la Vienne impériale et cosmopolite du début du siècle à la montée du nazisme et la fuite au Brésil.
Mercredi 8 octobre à 16h30 / Vendredi 10 octobre à 13h - Auditorium de la BAG

LES DEUX VIES D’EVA/ Esther Hoffenberg (documentaire, France, 2004, 84 min, Les Films du Poisson)
Esther Offenberg remonte pas à pas dans le temps pour raconter la vie de sa mère, Eva, entre la Pologne, l’Allemagne et la France.
Mercredi 8 octobre à 18h30 / Samedi 11 octobre à 20h30 - Auditorium de la BAG

ONZE FOOTBALLEURS EN OR
/ Jean-Christophe Rossé (documentaire, France, 1996, 64 min, Kuiv Produktion)
L’épopée de la grande équipe hongroise de football dans les années 50, emblème de tout un peuple et faire-valoir d’un régime.
Mercredi 8 octobre à 17h15 / Dimanche 12 octobre à 19h - Auditorium de la BAG

FREE FALL(Chute libre) / Peter Forgacs (documentaire, Hongrie, 1996, 75 min, BBS TV Dokumentum)
L’histoire de György Petö, banquier juif de Szeged (Hongrie) dans les années 1930 /40, au temps des persécutions et de la tragédie de la guerre, au fil d’images amateur miraculeusement conservées.
Jeudi 9 octobre à 18h30 / Lundi 13 octobre à 18h30 - Auditorium de la BAG

LA QUATRIEME GENERATION/ François Caillat (documentaire, France, 1997, 80 min, Gloria Film Produktion)
En partant d’une enquête sur l’origine de la fortune de sa famille, François Caillat, originaire de Moselle, retrace la vie de quatre générations de Lorrains partagés entre la France et l’Allemagne.
Samedi 11 octobre à 17h45 / Lundi 13 octobre à 20h - Auditorium de la BAG

CINE DIMANCHE

Ciné Dimanche


LE BARON DE MUNCHHAUSEN/ Terry Gillian (Fiction, Allemagne/Royaume-Uni, 1989, 126 min)
Le Baron Karl Friedrich Hieronymus de Münchhausen a réellement existé. Né en 1720, il fut officier de cavalerie dans l’armée russe. Dans le film, le baron entreprend de sauver une ville de l’invasion turque et pour cela part retrouver ses anciens camarades d’aventures en ballon...
Mercredi 8 octobre à 10h / Dimanche 12 octobre à 10h - Cinéma Les Lobis

« DES ROIS QUI VOULAIENT PLUS QU’UNE COURONNE »
Série de trois films d’animation musicaux de trois pays européens. (Les Films du Préau, durée totale 42 min) Pour les enfants à partir de 4 ans,
-ARTHUR/ Guionne Leroy (Belgique, 1998, 5 min)
-LES SORCIERES/ Elizabeth Hobbs (Ecosse, 2002, 7 min)
-LE ROI QUI VOULAIT PLUS QU’UNE COURONNE/ Randall Meyers, Anita Killi (Norvège, 1999, 30 min)
Mercredi 8 octobre à 10h30 / Dimanche 12 octobre à 11h30 - Cinéma Les Lobis

CENTRE IMAGES

« MAI 68 DANS L’ŒIL DE L’AMATEUR »
Vendredi 10 octobre à 17h 30- cinéma Les Lobis
Syndicalistes, militants, les cinéastes amateurs ont eux aussi pris part aux « événements de mai ». Images fugaces d’une occupation, films pour se souvenir, tracts militants, tous leurs films témoignent de la manière dont les travailleurs ont vécu cette effervescence politique en France. Quelques images fragiles rappelleront aussi que la contestation s’étendait alors à travers une Europe encore coupée en deux...
Tous les films de ce programme sont issus des cinémathèques adhérentes à l’Association Inédits. Celle-ci rassemble des structures de toute l’Europe qui travaillent à la conservation et à la valorisation du cinéma amateur, parmi elles, le Pôle Image Haute-Normandie, Ciné-archives (fonds audiovisuel du PCF, mouvement ouvrier démocratique), la Cinémathèque de Bretagne, la Cinémathèque des Pays de Savoie et Centre Images, agence régionale du Centre pour le cinéma et l’audiovisuel, et de façon inédite, la Cinémathèque de Prague.

Présentation de SEBASTIEN LAYERLE, historien du cinéma et auteur de Caméras en lutte en mai 68 et de JULIE GUILLAUMOT, responsable de la diffusion culturelle au Pôle Patrimoine de Centre Images.

« LIBRES COURTS » : PEREGRINATIONS EUROPEENNES »


Samedi 11 octobre à 18h - Cinéma Les Lobis
Proposé par Centre images en partenariat avec Les Lobis, Ciné’Fil et le CEPH

Un programme de 9 courts-métrages reflétant les heurts et malheurs mais aussi les bonheurs des Européens dans l’espace de circulation qu’est devenue l’Europe
-TALL GREENS TIGHT YELLOWS/ Ornette Spenceley (Royaume Uni, 2008, 10 min, Bikini Films)
Une femme et sa fille, en travail saisonnier en Cornouaille : la cueillette des jonquilles...
-L’UNION FAIT LA FORCE/ Hans Petter Moland (Norvège, 2002, 9 min, Motly AS, Grand Prix International Clermont-Ferrand en 2003)
Huit vieillards marchent en file indienne dans la campagne et soudain entendent un appel au secours.
-LES POSSIBILITES DU DIALOGUE/ Jan Svankmajer (animation, République Tchèque, 1982, 11min 30, Chalet Pointu, Ours d’or à Berlin en 1983)
Inspiré des tableaux d’Arcimboldo, ce film d’animation avait provoqué les foudres des autorités communistes tchèques à sa sortie.
-JE M’APPELLE/ Stéphane Elmadjian (France, 2002, 16 min, Agence du court-métrage)
« Mon père disait que la liberté n’a pas de prix... Il se trompait... Non seulement tu la payes au prix fort, mais en plus elle n’existe que pour ceux qui te la vendent... »
-SCHENGLET/ Laurent Nègre (animation, Suisse, 2002, 7 min, documentaire sur grand écran)
Pour entrer dans la zone surprotégée des accords de Schengen, il faut dorénavant se faire placer un « schenglet », bracelet électronique...
-BEFORE DAWN/ Balint Kenyeres (Hongrie, 2005, 13 min, Agence du court-métrage, Palme d’or du court-métrage à Cannes en 2005)
Avant la naissance de l’aube, le blé ondule silencieusement sur les coteaux. Tout est calme, rien ne bouge. Qui y survivra ?
-ON A TRAIN/ Barnabas Toth (Hongrie, 2004, 10 min 30, Nisi Masa)
Deux jeunes voyageurs, un Finlandais et un Hongrois, partagent le même compartiment sans pouvoir communiquer.
-LA CONDUCTRICE/ Carl Lionnet (Suisse, 2004, 9 min 45, Radar)
Une jeune femme nous parle de son métier de conductrice et de sa mission : elle est chargée par la Suisse de faire la promotion de son pays en France.
-HOME ROAD MOVIES/ Robert Bradbrook (animation, Royaume-Uni, 11 min 30, 2001, Sauve qui peut le court-métrage)
Histoire d’une famille et de la voiture familiale, achetée dans les Sixties pour voyager en Europe.

Présentation FABRICE BASSEMON, responsable de la diffusion culturelle à Centre Images et STEPHANE ELMADJIAN, réalisateur.

« LES EUROPEENS » AU TRAVERS DE QUELQUES THEMATIQUES


LES GUERRES DE YOUGOSLAVIE A LA SCÈNE ET À L’ÉCRAN.



Proposée au Nouveau Théâtre des Provinces (NTP) Nicolas Peskine et au cinéma Les Lobis, cette thématique s’inscrit dans le cadre du colloque 2008 « Les représentations des guerres du XXème siècle au cinéma et au théâtre » animé par l’équipe de recherche « Représentation. Recherches théâtrales et cinématographiques » de l’Université de Paris X Nanterre en partenariat avec Les Cahiers du Cinéma qui publieront un dossier « Cinéma et histoire » organisé autour du thème « Filmer la guerre » dans leur numéro d’octobre 2008.

Uneconférence « Le Suicide de la nation yougoslave filmé de l’intérieur »par LAURENT VERAY, maître de conférences en histoire du spectacle à l’Université de ParisX Nanterre
Les différents points de vue serbe, bosniaque et croate dans les films réalisés entre 1992 et 1998 sur le conflit de l’ex-Yougoslavie.
Vendredi 10 octobre de 13h30 à 15h - N.T.P. Nicolas Peskine

Undébat « Spectateur, interprète ou témoin ? La construction du point de vue de l’observateur dans les guerres de l’ex-Yougoslavie »
avec JEAN-MICHEL FRODON, rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, PHILIPPE GILBERT, dramaturge, collaborateur d’Olivier PY sur Requiem pour Srebrenica, ROMAIN GOUPIL, réalisateur, FLORENCE HARTMANN, journaliste, ancienne porte-parole du TPI, ADEMIR KENOVIC, réalisateur, LAURENT VERAY, maître de conférences en histoire du spectacle à l’université de Paris X Nanterre, TANIA RAKHMANOVA, réalisatrice et ancienne assitante de Brian Lapping, EMMANUEL WALLON, professeur de sociologie politique à l’Université de Paris X Nanterre,
Vendredi 10 octobre de 15h à 17h30 -N.T. P. Nicolas Peskine

Des projections
LE CERCLE PARFAIT/ Ademir Kenovic (Fiction, France/Bosnie, 1997, 108 min, Rosem films)
Adis et Karim, deux jeunes orphelins, ont trouvé refuge par hasard chez le poète Hamza. Jour après jour, alors que la guerre fait rage, ils vont apprendre à vivre ensemble, à se découvrir, à rêver...
Jeudi 9 octobre à 14h - Cinéma Les Lobis
Présentation : ADEMIR KENOVIC, réalisateur (sous réserve) et JEAN-MICHEL FRODON, critique

VEILLEES D’ARMES/ Marcel Ophuls (Documentaire, France, 1994, 92 min, Premier Voyage et 141 min, Second Voyage, Tamasa distribution)
Un portrait documentaire et polyphonique sur le travail des correspondants de guerre en Bosnie et ce qu’ils estiment être leur rôle et leur devoir.
Jeudi 9 octobre à 16h - Cinéma Les Lobis
Présentation : JEAN-MICHEL FRODON, critique.

LETTRE POUR L.../ Romain Goupil (Fiction, France, 1993, 100 min, Les Films du Losange)
Elle avait 18 ans. Ils étaient amoureux. Vingt ans plus tard, il reçoit une lettre d’elle, L... est gravement malade. Il s’empare alors de sa caméra et nous entraîne jusqu’à Sarajevo.
Vendredi 10 octobre à 10h - Cinéma Les Lobis
Présentation : ROMAIN GOUPIL, réalisateur et JEAN-MICHEL FRODON, critique

REQUIEM POUR SREBRENICA/ Olivier Py (Captation de spectacle, extraits 60 min)
Olivier Py met en scène le réel par le biais de trois femmes, sorte de figure allégorique de la ville-martyre de Srebrenica et désignées pour témoigner du conflit serbo-croate.
Vendredi 10 octobre à 17h30 - N.T.P. Nicolas Peskine
Présentation : PHILIPPE GILBERT, dramaturge

JOURS TRANQUILLES A SARAJEVO/ François Lunel (Fiction, France, 2003, 80 min, Promenade Films)
Senka, une jeune comédienne, souffre de l’absence de son compagnon, soldat dans l’armée bosniaque. Malgré tout, elle continue de se rendre au théâtre, pour y jouer une pièce.
Vendredi 10 octobre à 19h - Cinéma Les Lobis
Présentation JEAN-MICHEL FRODON, critique et LAURENT VERAY, historien

UN JOUR DANS LA MORT DE SARAJEVO
/ Alain Ferrari et Thierry Ravalet (documentaire, France, 1993, 63 min) avec la collaboration de Bernard Henri Lévy
Un film de montage d’après des images rapportées par les correspondants de guerre.
Samedi 11 octobre à 10h - Cinéma Les Lobis

Mais aussi :
SNOW- Premières neiges/ Aida Begic (cf Temps forts p 25)
TRAGEDIE BURLESQUE/ Goran Markovic (cf Partenariat ARTE p.27)


LES FRONTIÈRES

L’EPOPÉE DE L’ORIENT EXPRESS/ Tania RAKHMANOVA, 2001, 52 min, Arte ciné TV)
Vendredi 10 octobre, à 12h, au Lobis et le samedi, à 12h45 et le dimanche, à 16h.
En présence de Tania RACHMANOVA, le vendredi et le samedi.

NO LONDON TODAY/ Delphine Deloget (Documentaire, France, 2007, 77 min, Injam production, sélection ACID, Cannes 2008)
Une plongée dans l’errance et l’attente à Calais des réfugiés qui tentent de passer illégalement en Angleterre. Une femme européenne face à des hommes qui rêvent de devenir européens.
Présentation de la réalisatrice
Mercredi 8 octobre à 15h30 - Espace Quinière / Vendredi 10 octobre à 19h* / Dimanche 12 octobre à 15h15* - Amphi rouge Campus CCI
*Présentation de la réalisatrice (sous réserve)


LA TRAGEDIE DE LA MINE
/ Georg Wilhelm Pabst (Fiction, France/Allemagne, 1931, 93 min, N§B, VOSTF, Tamasa Distribution) Avec Alexander Granach, Daniel Mendaille
Une fable pacifiste d’après une histoire vraie, celle du sauvetage de mineurs français par leurs camarades allemands, suite à un coup de grisou. « Nous sommes tous mineurs, ensemble. Derrière notre front à nous, il n’y a que deux ennemis : le gaz et la guerre ».
Vendredi 10 octobre à 9h30 / Samedi 11 octobre à 14h15*/ Lundi 13 octobre à 16h- Cinéma Les Lobis
*Présentation de DIMITRI VEZIROGLOU, historien du cinéma, Université de Paris I

NO MAN’S LAND/ Victor Trivas (fiction, Allemagne, 1931, 75 min, film restauré, AFF du CNC)
Pendant la Grande Guerre, un Allemand, un Français, un Anglais, un Juif d’Europe Centrale et un « nègre » américain sont bloqués ensemble dans un trou d’obus et finissent par fraterniser. Toutes les copies allemandes de ce film pacifiste furent détruites par les nazis.
Samedi 11 octobre à 11h* / Mardi 14 octobre à 9h30 - Cinéma Les Lobis
*Présentation par NICOLAS OFFENSTADT, maître de conférences à l’université de Paris I

NULLE PART, TERRE PROMISE/ Emmanuel Finkiel (cf temps forts p.25)
EDUART/ Angeliki Antoniou (cf temps forts p. 25)

LES EUROPÉENS À HOLLYWOOD


NINOTCHKA
/ Ernst Lubitsch (Fiction, Etats-Unis, 1939, 110 min, VOSTF, Grands Films classiques)
L’histoire de trois représentants soviétique en goguette à Paris qui sont rappelés à l’ordre par une Greta Garbo, commissaire politique intransigeante. Une caricature de l’idéologie et des mœurs communistes, mais avec l’irrésistible Lubitsch’ touch.
Jeudi 9 octobre à 9h30 / Vendredi 10 octobre à 11h45 / Lundi 13 octobre à 14h / Mardi 14 octobre à 18h - Cinéma Les Lobis

LOOKING FOR ALICE/ Claudia Collao (Documentaire, France, 2008, 52 min, Esperanza Production)
Un film sur les traces de la première femme cinéaste du monde. Parisienne, Alice Guy partit à Hollywood. Cette pionnière fut redécouverte à l’aube des années 70 par les mouvements féministes.
Vendredi 10 octobre à 17h30 / Samedi 11 octobre à 9h30* /- Cinéma Les Lobis
*Présentation de la réalisatrice
Mais aussiLOLA MONTES/ Max Ophuls (cf temps forts p.25) ;
EXILS : DE HITLER A HOLLYWOOD/ Karen Thomas (cf partenaire Ina p.26)

VOYAGE DANS LA MÉMOIRE DE L’EUROPE


LE VOYAGE DE PRIMO LEVI
/ Davide Ferrario (Documentaire, Italie, 2006, 92 min, Chrysalis Films)
Le réalisateur reprend la route empruntée par cette grande conscience du XX° siècle, de sa libération à Auschwitz jusqu’à son retour à Turin, près d’un an plus tard. Un portrait visuel poignant de l’Europe d’aujourd’hui avec le passé en perspective.
Jeudi 9 octobre à 14h / Samedi 11 octobre à 16h / Dimanche 12 octobre à 21h / Lundi 13 octobre à 9h30 - Cinéma Les Lobis

ALLEMAGNE ANNEE 90 NEUF ZERO/ Jean-Luc Godard (Fiction, Allemagne, 1990, 57 min, Gébéka Films) Avec Eddie Constantine.
Sur les trace d’un agent américain, Lemmy Caution, à la chute du mur de Berlin, Godard revisite la mémoire allemande au moyen de citations cinématographiques, littéraires, picturales et musicales.
Jeudi 9 octobre à 16h / Samedi 11 octobre à 15h30* / Dimanche 12 octobre à 9h30* - Cinéma Les Lobis
*Présentation d’ANTOINE DE BAECQUE, historien du cinéma

LA SENTINELLE/ Arnaud Despléchin (Fiction, France, 1992, 144 min, Why not production) Avec Marianne Denicourt, Bruno Todeschini, Emmanuelle Devos.
Un jeune étudiant en médecine débarque d’Allemagne à Paris et découvre la tête d’un homme dans sa valise. Un roman d’initiation où remonte une part occultée de l’histoire européenne.
Jeudi 9 octobre à 15h30 / Samedi 11 octobre à 13h*- Cinéma Les Lobis
Présentation d’ANTOINE DE BAECQUE, historien du cinéma

LE STADE DE WIMBLEDON/ Mathieu Amalric (fiction, France, 2001, 72 min, Gémini Films) avec Jeanne Balibar, Esther Gorinthin, Anna Prucnal
Une jeune femme à Trieste, sur les traces d’un écrivain mystérieux...Ou quand l’Europe signifie « mélancolie »...
Samedi 11 octobre à 9h30* / Lundi 13 octobre à 16h - Cinéma Les Lobis
Présentation d’ANTOINE DE BAECQUE, historien du cinéma

RÉSISTANCES, REVOLTES


EN PARTENARIAT AVEC LA SEMAINE DES FILMS DE RESISTANCE DE L’ASSOCIATION « MEMOIRE ET ESPOIR DE LA RESISTANCE 41 »

ROME VILLE OUVERTE/ Roberto Rossellini (Fiction, Italie, 1946, 98 min, Films sans Frontières)
Dans Rome occupée par les Allemands, la chute d’un réseau de résistants, tous différents mais unis dans leur combat. Un chef d’œuvre du fondateur du néo-réalisme. Il fut tourné quelques mois seulement après la libération du pays.
Mercredi 8 octobre à 9h30 / Samedi 11 octobre à 16h45* / Mardi 14 octobre à 14h- Cinéma Les Lobis
Présentation CHARLOTTE GARSON, critique aux Cahiers du cinéma (sous réserve)

LA BRIGADE/ René Gilson (Fiction, France, 1974, 108 min, Filmédis) avec Brigitte Fossey, Jean Bouise, sélectionné aux festivals de Cannes et de Locarno
Dans le Nord, en 1944, quand résistants français et polonais se donnaient la main : une œuvre forte, rigoureuse et émouvante, dans la lignée du néoréalisme.
Vendredi 10 octobre à 9h30 - Samedi 11 octobre à 14h - Cinéma Les Lobis

ET PUIS LES TOURISTES/ Robert Thalheim (Fiction, Allemagne, 2007, 85 min, VOSTF, Noblesse oblige Distribution, Prix du jury Festival du Film d’histoire de Pessac 2007)
Un jeune Allemand, effectue son service civil au musée du camp d’Auschwitz, en Pologne. Un film utile et sensible sur le devoir de mémoire et ses contradictions.
Mercredi 8 octobre à 16h / Dimanche 12 octobre à 16h / Lundi 13 octobre à 9h30 et à 21h / Mardi 14 octobre à 16h30 - Cinéma Les Lobis

PSAUME ROUGE/ Miklos Jancso (Fiction, Hongrie, 1972, 87 min, Cine Classic)
En Hongrie, à la fin du XIX° siècle, les paysans travaillent pour les grands propriétaires. La révolte gronde. Aux forces réactionnaires, les paysans opposent leur courage et leur espérance. Une allégorie magnifiée par la mise en scène, primée à Cannes en 1972.
Dimanche 12 octobre à 18h / Lundi 13 octobre à 18h - Cinéma Les Lobis

Et aussiMai 68 dans l’œil de l’amateur (cf partenaire Centre Images p.27)

IDENTITÉS NATIONALES


LA GRANDE ILLUSION/ Jean Renoir (Fiction, France, 1937, 113 min Tamasa) avec Erich von Stroheim, Pierre Fresnay, Jean Gabin, Marcel Dalio
L’amitié de deux hommes, un officier français, prisonnier d’un officier allemand, pendant la Première Guerre Mondiale. Véritable chef d’œuvre où souffle l’esprit européen.
Mercredi 8 octobre à 14h / Dimanche 12 octobre à 9h30 / Mardi 14 octobre à 9h30- Cinéma Les Lobis

COLONEL REDL/ Istvan Szabo (Fiction, Hongrie, 1985, 140 min Ciné Classic)
L’ascension et la chute d’un jeune roturier brillant et ambitieux, sur fond de décadence de l’Empire Austro-hongrois. Une affaire Dreyfus à la Hongroise.
Mercredi 8 octobre à 18h / Vendredi 10 octobre à 14h / Mardi 14 octobre à 14h - Cinéma Les Lobis

LA VICTOIRE EN CHANTANT/ Jean-Jacques Annaud (Fiction, France/Allemagne/Côte d’Ivoire, 1976, 90 min, Galatée production, Oscar du meilleur film étranger en 1997) Avec Jean Carmet, Catherine Rouvel, Jacques Dufilho
Un réquisitoire sur les dérives de la colonisation française en Afrique. En 1915, un groupe de colons de pacotille décide d’attaquer le poste-frontière ennemi, sacrifiant les indigènes à la mitrailleuse allemande.
*Jeudi 9 octobre à 9h30 / Vendredi 10 octobre à 14h* - Cinéma Les Lobis
Présentation de DOMINIQUE BRIAND, formateur en IUFM

LE TAMBOUR/ Volker Schloendorf (Fiction, Allemagne, 1978, 145 min, Tamasa distribution) avec David Bennent, Angela Winkler, Charles Aznavour
Le chef d’œuvre de la littérature allemande mis en image. L’histoire d’un petit garçon qui refuse de grandir et en parallèle l’évolution de l’Allemagne dans la première partie du XX° siècle.
Vendredi 10 octobre à 11h15 / Mardi 14 octobre à 20h30 - Cinéma Les Lobis

OU ES-TU ELVIRA ?/ Gulya Mirzoeva et Gisèle Rapp-Meichler (Documentaire, France, 2007, 52 min, France 3 Alsace)
A la recherche d’une ancienne camarade de classe, les réalisatrices s’interrogent sur le destin des Allemands de la Volga, appelés par Catherine de Russie puis déportés en Asie Centrale par Staline.
Jeudi 9 octobre à 15h30 / Vendredi 10 octobre à 17h15* - Amphi rouge Campus CCI
*Présentation des réalisatrices

LA NEUVIEME SYMPHONIE/ Pierre-Henry Salfati (Documentaire, France, 2004, 79 min, 13 Productions)
Le destin exceptionnel du chef d’œuvre de Beethoven, qui a connu les appropriations idéologiques les plus paradoxales avant d’être aujourd’hui l’hymne européen.
Jeudi 9 octobre à 14h / Dimanche 12 octobre à 17h- Amphi rouge, Campus de la CCI

SOCIABILITÉS EUROPÉENNES


A SWEDISH LOVE STORY/ Roy Andersson (Fiction, Suède, 1969, 115 min, Solaris Distribution)
L’histoire d’amour de deux adolescents qui dégage une incroyable sensualité et présente une belle évocation des années 70.
Jeudi 2 octobre à 18h et 20h30 / Samedi 4 octobre à 16h / Dimanche 5 octobre à 21h/ Lundi 6 octobre à 18h/ Dimanche 12 octobre à 14h / Lundi 13 octobre à 16h - Cinéma Les Lobis - Ciné’Fil

TROP LIBRE/ Pia Marais (fiction, Allemagne, 2008, 95 min, Pierre Grise)
Dans les années 70 , Stevie, une jeune adolescente subit le mode de vie de ses parents hippies. Un film sur les étranges frontières entre enfance et âge adulte, entre marginalité et normalité.
Vendredi 3 octobre à 18h / Lundi 6 octobre à 21h / Mardi 7 octobre à 18h / Mercredi 8 octobre à 14h / Dimanche 12 octobre à 12h15 - Cinéma Les Lobis - Cine’Fil

MORADORES/ Jeanne Dressen (documentaire, France, 2007, 52 min, Les films d’Ilje)
Ils furent des centaines de milliers à fuir le fascisme de Salazar et à devenir la main d’œuvre des grands chantiers français. Le hasard en conduit quelques uns sur une île bretonne, l’île de Groix. Le film retrace l’histoire de leur intégration depuis les années 60. Un film simple et juste à l’écoute des gens.
Jeudi 9 octobre à 15h - Espace Quinière / Samedi 11 octobre à 12h45* / Dimanche 12 octobre à 14h* - Amphi rouge Campus CCI
¨* Présentation de la réalisatrice

LES PAUMES BLANCHES/ Szabolcs Hadju (Fiction, Hongrie, 2006, 97 min, VOSTF, Epicentre Films) avec Zoltan Miklos Hadju
L’histoire d’un gymnaste, espoir de la Hongrie communiste, de ses débuts difficiles à sa renaissance à l’ouest, entraîneur au Canada et acrobate pour le Cirque du Soleil.
Jeudi 9 octobre à 9h30 / Dimanche 12 octobre à 12h30 / Lundi 13 octobre à 9h30 / Mardi 14 octobre à 18h - Cinéma Les Lobis

LE MARCHE DE LA FAIM
/ de Erwin WAGENHOFER
Mercredi 8 à 16h30/ Jeudi 9 octobre à 14h / Mardi 14 octobre à 9h30 - Cinéma Les Lobis

CONTROVERSES NUCLEAIRES/ Wladimir Tchertkoff (documentaire, 2003, Suisse, 51 min, Alerte Verte)
Ce film dénonce les conflits d’intérêts autour de la gestion du site de Tchernobyl et ses conséquences pour la santé des populations contaminées.
Projection suivie d’un débat avec WLADIMIR TCHERKOFF, réalisateur, Galia ACKERMANN, historienne, co-auteure de Les Silences de Tchernobyl (Autrement) et VERONIQUE RATEL, secrétaire nationale de l’association humanitaire "Les Enfants de Tchernobyl Belarus"
Samedi 11 octobre de 19h à 21h - Amphi rouge Campus CCI
Une exposition de photographies sur les « liquidateurs de Tchernobyl sera visible pendant le festival dans le hall du Campus.
_

Galerie