L’actualité du Livre d’Histoire

L’actualité de la rentrée, mais aussi de l’année écoulée, est mise à l’honneur au Salon du livre.

Retrouvez les sorties en histoire qui ont marqué (ou marqueront) le paysage éditorial, au travers de présentations d’ouvrages, de discussions au café littéraire, ou de cartes blanches proposés par les éditeurs.

Présentations d’ouvrages animées par Franck Depril, Jean-François Leborgne et Jean Vassort ; cafés littéraires animés par Philippe Bertrand - de France Inter- et Claude Aziza.

Retrouvez les vidéos des cafés littéraires en ligne sur le site de l’ecpad à partir du vendredi 19 octobre en fin de journée.

Vendredi 19 octobre

Le refoulé : force obscure de l’histoire ?
De 11h à 12h - Café littéraire, Halle aux Grains
Café littéraire avec : Marc Ferro, directeur d’études à l’EHESS (Le ressentiment dans l’histoire : comprendre notre temps, Odile Jacob), et Angelo D’Orsi, professeur à l’université de Turin (De Adua a Roma. La marcia del nazionalfascismo - 1896-1922-, Aragno editore)

Des raisons psychologiques pourraient-elles expliquer l’histoire de la violence, des conflits et des guerres ? L’histoire passée au crible de la force obscure du ressentiment, par un maître de l’histoire contemporaine et par un spécialiste italien des guerres et des fascismes, créateur du Festivalstoria (Turin).

Processus génocidaires du XXesiècle et contrôle de l’information
De 11h30 à 13h - Maison de la Magie
Débat proposé par les éditions Bréal, à l’occasion de la sortie de Comprendre les génocides du XXesiècle. Comparer-enseigner(dir. S. Ferhadjian et B. Lefebvre)

Intervenants : Bernard Bruneteau, professeur à l’université de Grenoble II, Sophie Ferhadjian, enseignante d’histoire, Barbara Lefebvre, enseignante d’histoire, et Nicolas Werth, chercheur à l’IHTP-CNRS

Intentionnalité et planification sont des traits essentiels du génocide contemporain, fruit d’une idéologie de mort fondée sur le rejet d’un groupe humain. Les massacres s’annoncent, se déploient et se dissimulent avec des mots. Ce vocabulaire est véhiculé par une propagande visant à manipuler l’opinion interne et externe, à diaboliser le groupe-cible, enfin, à la fois, à justifier et nier le génocide.

Pierre Mendès France (Gallimard)
De 12h15 à 13h - Café littéraire, Halle aux Grains
Présentation de l’ouvrage par l’auteur Eric Roussel, président de l’Institut Pierre Mendès France

Exhumant des archives oubliées, l’historien retrace l’itinéraire de cette éminente personnalité de la vie publique de la seconde moitié du XXesiècle ; intellectuel et homme d’action devenu un des rares mythes de la vie politique, qui incarne aujourd’hui encore « une certaine idée de la République ».

Mémoires allemandes(Gallimard)
De 13h15 à 14h - Café littéraire, Halle aux Grains
Présentation de l’ouvrage par Etienne François, co-dir., professeur à la Technische Universität de Berlin

D’après les Deutsche Erinnerungsorte (2001). Dans la lignée des Lieux de mémoire de Pierre Nora, une plongée originale et éclairante dans la germanité.

Hommes et masculinités. Pour une histoire du genre et des sexualités - (Autrement)
De 14h à 14h45 - Café littéraire, Halle aux Grains
Présentation de l’ouvrage par l’auteur Régis Révenin, chercheur en histoire

Après l’histoire des femmes, une histoire des hommes, non pas dans leur universalité mais à travers une galerie de portraits, une galerie vivante et touchante face aux standards de la représentation du masculin.

Quelles sont les recettes d’une télévision populaire depuis les années 1960 ?
De 14h à 15h30 - Amphi 2 de l’antenne universitaire
Débat proposé par Nouveau Monde Editions, à l’occasion de la sortie du Dictionnaire de la télévision populaire française (dir. A. Chauveau et Y. Dehée)

Intervenants : Pascal Breton, créateur du groupe Marathon, Hervé Brusini, directeur délégué à l’information de France 3, Agnès Chauveau, directrice déléguée au développement de l’Ecole de Journalisme de Sciences Po, et Michèle Cotta, journaliste politique, ancienne directrice générale de France 2, Yannick Dehée, chercheur en histoire des médias et éditeur.

Qu’est-ce qu’une télévision populaire ? Quelles en sont les recettes ? En déroulant les grandes figures de la télévision française, toutes générations confondues, d’Averty à Zitrone, d’Ardisson à Karl Zéro, ainsi que les émissions ou feuilletons qui ont marqué notre mémoire de téléspectateurs, il s’agira se s’interroger sur ces notions et d’en dégager les fondements historiques.

Au-delà des idées reçues, faire une histoire du fait religieux musulman
De 14h à 15h30 - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire
Débat proposé par La Documentation française et l’Institut européen en sciences des religions (IESR), à l’occasion de la sortie du n° 8058, Histoire de l’islam (coord. P. Buresi)

Intervenants : Dominique Borne, président de l’IESR, Bernard Boulley, responsable des périodiques et collections à la La Documentation française, Pascal Buresi, chargé de recherche au CNRS, et Bruno Levallois, inspecteur général de l’Education nationale, groupe arabe

Publier aujourd’hui une histoire de l’islam, c’est répondre à une demande forte en matière de connaissance du religieux. Mais comment faire l’histoire du fait religieux musulman sans tomber dans les clichés véhiculés tant par les contempteurs que les thuriféraires fondamentalistes de cette religion ? Dans un domaine où se bousculent les affirmations aussi tranchantes que simplistes, ce débat pourrait démontrer que l’histoire de l’islam est complexe.

Prix du roman historique "Coup de Cœur des Lecteurs de la Banque"
De 15h à 15h45 - Maison de la Magie
Proposé par CIC Banque CIO-BRO

Présentation de l’ouvrage par le lauréat, suivie de la remise du prix et d’un cocktail

URSS-Russie : les crimes de l’histoire
De 15h à 16h - Café littéraire, Halle aux Grains
Café littéraire avec : Marc Dugain, romancier (Une exécution ordinaire, Gallimard), et Nicolas Werth, chercheur à l’IHTP-CNRS (La terreur et le désarroi, Staline et son système, Perrin)

Regards croisés d’un historien et d’un romancier sur l’histoire de l’Union soviétique et de la Russie, de Staline à Poutine, des « grands procès » à la tragédie du Koursk. Une plongée au cœur de la politique et du quotidien russe : un siècle « d’exécutions ordinaires » ?

Au grand siècle des âmes : guerre sainte et paix chrétienne en France au XVIIesiècle (Perrin)
De 16h15 à 17h - Café littéraire, Halle aux Grains
Présentation de l’ouvrage par l’auteur Robert Sauzet, professeur émérite de l’université de Tours

Le XVIIesiècle : un siècle de controverses religieuses, ou comment le renouveau de l’idée de croisade et la maturation de la liberté des consciences se défient.

Prix Augustin-Thierry 2007
De 17h15 à 18h - Café littéraire, Halle aux Grains
Présentation de l’ouvrage par le lauréat

La paix : un art difficile
De 18h à 19h - Café littéraire, Halle aux Grains
Café littéraire avec : Lucien Bély, professeur à l’université de Paris IV-Sorbonne (L’art de la paix en Europe. Naissance de la diplomatie moderne XVIe-XVIIIesiècle, PUF) et Nicolas Offenstadt, maître de conférences à l’université de Paris I (Faire la paix au Moyen-Age, Odile Jacob et dir., Paroles de paix en temps de guerre, Privat),

L’histoire de la paix ou comment la paix construit les identités, sert des intérêts multiples, fait l’objet de « bons » et de « mauvais » usages. Et comment, de la recherche de la paix, du « cérémonial » de la paix, naît la diplomatie, l’art de la négociation.

Information, désinformation et propagande dans les régimes communistes
De 18h à 19h30 - Amphi 1 de l’antenne universitaire
Débat proposé par les éditions Larousse, à l’occasion de la sortie du Dictionnaire du Communisme(dir. S. Courtois)

Intervenants : Galia Ackerman, journaliste à RFI, essayiste et traductrice, Stéphane Courtois, directeur de recherche au CNRS, université de Paris X, Jean-Maurice de Montrémy, journaliste, et Pierre Rigoulot, directeur de l’Institut d’histoire sociale

Dans un régime communiste, où commence la propagande et où finit l’information ? URSS, Chine, Cuba,..., existe-t-il un seul mode de contrôle de l’information ? Dans quelle mesure la population adhère-t-elle à la propagande ? Une information clandestine a-t-elle pu subsister malgré tout ? Quelle place pour la (contre) propagande venue de l’ouest ?

Samedi 20 octobre

Économies et sociétés de 478 à 88 en Grèce ancienne
De 9h30 à 11h - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire
Débat proposé par les éditions Armand Colin, en lien avec le programme de CAPES-Agrégation

Intervenants : Patrice Brun, professeur à l’université Michel-Montaigne de Bordeaux, Michèle Brunet, professeur à l’université Lumière Lyon II, Frédérique Duyrat, maître de conférences à l’université d’Orléans, Maurice Sartre, professeur à l’université de Tours, et Thomas Wieder, historien, journaliste au Monde des livres

Longtemps dominée par des considérations politiques contemporaines (marxisme notamment) l’étude de la société et de l’économie grecques anciennes est en plein renouveau. Le débat fait le point sur près de 400 ans d’évolution : de la fin des guerres médiques à la main mise romaine. Elle présente les activités et les attitudes économiques des Grecs anciens dans le cadre propre de la cité.

Écrire la paix pour les jeunes
De 10h à 11h30 - Amphi 3 de l’antenne universitaire
Débat proposé par les éditions Casterman et le Mémorial de Caen, à l’occasion de la parution de La grande encyclopédie de la paix(M. Pottier et I. Bournier)

Intervenants : Jean-Michel Coblence, responsable éditorial chez Casterman, Marc Pottier et Isabelle Bournier, responsables du pôle éducatif au Mémorial de Caen

Un partenariat régulier et fructueux réunit le Mémorial de Caen et Casterman. En 2006, il a donné naissance à L’Atlas de la Seconde Guerre mondiale. Octobre 2007 voit la parution de La grande encyclopédie de la paix, ouvrage qui invite les jeunes lecteurs à réfléchir sur les leçons de l’histoire et les enjeux du monde d’aujourd’hui. Toutes les questions autour de leur démarche éditoriale et éducative commune seront abordées.

Fabrique de l’opinion ? Le rôle du dessin de presse et de la caricature
De 10h15 à 11h15 - Café littéraire, Halle aux Grains
Café littéraire avec : Cabu, dessinateur de presse (Cabu reporter-dessinateur. Les années 70, Vents d’Ouest), Jean-Christophe Ogier, journaliste (Le jour où... 1987-2007 - France Info : 20 ans d’actualité, France Info-Futuropolis), et Pascal Ory, professeur à l’université de Paris I (Goscinny, Perrin)

Le regard du caricaturiste et du dessinateur sur ses contemporains est-il prescripteur d’opinion(s) ? Quelle complicité ces artistes instaurent-ils avec leurs lecteurs ? Un dessinateur de presse, un journaliste et un historien confrontent leur vision du « temps présent » et de son histoire.

2000 ans de Christianisme
De 11h30 à 12h30 - Café littéraire, Halle aux Grains
Café littéraire avec : Alain Corbin, professeur émérite de l’université de Paris I (dir, Histoire du Christianisme : pour mieux comprendre notre temps, Seuil), et Paul Veyne, professeur honoraire au Collège de France (Quand notre monde est devenu chrétien, 312-194, Albin Michel)

Deux éminents historiens évoquent notre Occident contemporain à la lumière de 2000 ans de christianisme : ses pratiques sociales, ses modes de pensée, sa culture.

Les relations Orient-Occident à travers les siècles, un dialogue encore possible ?
De 12h à 13h30 - Amphi 3 de l’antenne universitaire
Débat proposé par Le Seuil, les Presses universitaires de France et CNRS Editions

Intervenants : Thierry Camous, chercheur associé au CNRS, chargé de cours à l’université de Nice Sophia-Antipolis (Orients-Occidents. 25 siècles de guerre, PUF), Henry Laurens, professeur au Collège de France (Orientales, CNRS Editions), Jean-Luc Pouthier, directeur de la rédaction du Monde de la Bible, et John Tolan, professeur à l’université de Nantes (Le Saint chez le Sultan, Seuil)

Depuis 25 siècles, Orients et Occidents s’affrontent dans un conflit qui ne semble pouvoir cesser. Guerres de religion, et même "choc de civilisation" selon Hutington, nombreuses sont les interprétations qui nourrissent encore aujourd’hui, après le 11 septembre et la guerre en Irak, un conflit qui s’éloigne de plus en plus du dialogue et de la paix. Qu’en est-il réellement ?

Prix du roman historique 2007
De 12h45 à 13h30 - Café littéraire, Halle aux Grains
Présentation de l’ouvrage par le lauréat

L’histoire : une perpétuelle réécriture
De 14h à 15h - Café littéraire, Halle aux Grains
Café littéraire avec : Emmanuel Le Roy Ladurie, professeur au Collège de France (pres., La Chronologiette, Fayard), et Denis Maraval, éditeur chez Fayard

Quand la découverte d’un manuscrit éclaire d’un jour nouveau la lecture du passé par les historiens. Ou comment on (ré)écrit l’histoire... A l’occasion de la publication inédite de La Chronologiette, témoignage exceptionnel du XVIIesiècle. Un « discours de la méthode » historique par un des plus grands historiens contemporains et son éditeur.

Vauban, acteur critique du Siècle de Louis XIV
De 14h à 15h30 - Amphi 2 de l’antenne universitaire
Débat proposé par les éditions Champ Vallon, à l’occasion de la publication intégrale des Oisivetés(dir. M. Virol)

Intervenants : Joël Cornette, professeur à l’université de Paris VIII Vincennes-St-Denis, Michèle Virol, maître de conférences à l’IUFM-Paris, chercheur au CNRS-EHESS (Vauban. De la gloire du roi au service de l’Etat, Champ Vallon)

Le tricentenaire de sa mort est l’occasion de redécouvrir l’extraordinaire personnalité de Vauban, homme de guerre soucieux de la défense armée du royaume de Louis XIV mais aussi homme attentif aux réalités économiques et sociales de son temps. A la fois observations, réflexions critiques et projets de réforme, les 29 mémoires composant Les Oisivetés sont pour la première fois publiés dans leur intégralité.

Penser et construire l’Europe (1919-1992). Du traité de Versailles au traité de Maastricht
De 14h à 15h30 - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire
Débat proposé par les éditions Armand Colin, en lien avec le programme de CAPES-Agrégation

Intervenants : Bernard Bruneteau, professeur à l’université de Bretagne, Jérôme Gautheret, journaliste auMonde des livres, Jacques Généreux, professeur à Sciences Po Paris, Philippe Moreau Defarges, chercheur à l’IFRI, co-directeur du rapport RAMSES, et Jean Ruhlmann, professeur à l’université de Lille III - Charles de Gaulle et à l’IEP de Paris

Processus lent et chaotique, la construction européenne est aussi le résultat d’oppositions intellectuelles qui se structurent dès la fin de la Première Guerre mondiale. Le traité de Rome, instituant la Communauté européenne, est une première relance ; la seconde, l’Acte Unique de 1986, est celle de l’engagement dans la voie d’une union politique, avec une vocation à s’étendre à toute l’Europe, même orientale, incarnée par le traité de Maastricht de 1992.

La vie mentie (Fayard)
De 15h15 à 16h - Café littéraire, Halle aux Grains
Présentation de l’ouvrage par l’auteur, Michel del Castillo, écrivain

Auteur d’une œuvre unanimement saluée, profondément inspirée par ses racines franco-espagnoles, Michel del Castillo nous fait revivre, avec cette vasque fresque familiale, un siècle d’histoire espagnole.

Le tricolore et l’outremer : la France coloniale
De 16h à 17h30 - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire
Débat proposé par les éditions Flammarion, à l’occasion de la sortie du Dictionnaire de la France coloniale(dir., J.-P. Rioux)

Intervenants : Jean-Maurice de Montrémy, journaliste, Marc Michel, professeur émérite de l’université de Provence, Jean-Pierre Rioux, rédacteur en chef deVingtième siècle. Revue d’histoire, et Daniel Rivet, professeur émérite de l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne

Avec plus de 120 entrées écrites par une quarantaine d’auteurs confirmés, cet ouvrage, richement illustré, entend contribuer à désamorcer la guerre des mémoires, en établissant un inventaire rigoureux et en dressant le portrait coloré, mais jamais pittoresque d’une France coloniale envisagée sous tous ses aspects.

Les « Royales » : Femmes et pouvoir depuis la Renaissance
De 16h15 à 17h15 - Café littéraire, Halle aux Grains
Café littéraire avec : Raphaëlle Bacqué, grand reporter au Monde(La femme fatale, Albin Michel), Benedetta Craveri, université della Tuscia de Viterbe (Reines et favorites. Le pouvoir des femmes, Gallimard)

Les regards croisés d’une historienne et d’une journaliste sur le pouvoir au féminin, de Diane (de Poitiers) et Catherine (de Médicis) à Ségolène (Royal). Entre ombre et lumière, ambition et soumission, le rôle joué par les femmes.

L’Histoire de France revue (et corrigée) par le polar historique
De 17h30 à 18h30 - Café littéraire, Halle aux Grains
Café littéraire avec : Claude Aziza, professeur à l’université de Paris III - Sorbonne nouvelle, Jean d’Aillon, écrivain (Le captif au Masque de fer, JC Lattès ; L’enlèvement de Louis XIV, Le Masque), Viviane Moore, écrivain (Par le vent, Le Masque ; La nef des damnés, 10/18)

Histoires de crimes, crimes dans l’histoire : quand les détectives nous mènent sur les traces de nos ancêtres. Une plongée dans le cœur, noir, du passé, en compagnie de trois maîtres du polar.

Les fêtes nationales : mise en scène et propagande (XIXe-XXesiècles)
De 18h à 19h30 - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire
Débat proposé par les éditions Tallandier

Intervenants : Rémi Dalisson, maître de conférences à l’IUFM de Rouen (Les Fêtes du Maréchal : propagande et imaginaire national dans la France de Vichy, Tallandier) et Emmanuel Laurentin, journaliste à France Culture

La fête nationale est un outil de manipulation de l’opinion auquel ont eu recours de nombreux régimes autoritaires. A travers deux exemples relativement méconnus, le Second Empire et le gouvernement de Vichy, quels en sont les enjeux idéologiques et politiques ? Quels sont les mécanismes de la propagande et les voies de sa subversion ?

Prix « Château de Cheverny de la Bande dessinée historique » 2007
De 18h30 à 19h15 - Café littéraire, Halle aux Grains
Présentation de l’ouvrage par le lauréat

Dimanche 21 octobre

Pourquoi la cartographie de l’Amérique du Nord a-t-elle été si largement marquée par les Français ?
De 10h30 à 12h - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire
Débat proposé par Québec Edition, à l’occasion de la sortie, aux éditions du Septentrion, de La Mesure d’un continent. Atlas historique de l’Amérique du Nord 1492-1814(R. Litalien, J.-F. Palomino, D. Vaugeois)

Intervenants : Marie-Hélène Fraïssé, journaliste, Raymonde Litalien, archiviste et historienne, Jean-François Palomino, direction de la recherche et de l’édition (Bibliothèque et Archives nationales du Québec), Hélène Richard, directrice du département des Cartes et Plan de la Bibliothèque nationale de France

À la recherche d’un passage vers l’Ouest, coureurs des bois, missionnaires, militaires, navigateurs et autres scientifiques explorent les confins de l’Amérique du Nord. Ils dessinent, cartographient le territoire et prennent la mesure du continent. Les Français tiennent dans cette aventure une place prépondérante. Les cartes géographiques que ces hommes nous ont laissées sont d’irremplaçables témoins de cette quête de savoir.

Joseph Conrad dans les ténèbres de la colonisation
De 11h à 12h - Café littéraire, Halle aux Grains
Café littéraire avec : Maxime N’Debeka, écrivain (Sel-piment à la braise, Dapper), Stassen, scénariste et dessinateur de bandes dessinées, et Sylvain Venayre, maître de conférences à l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne, auteurs de Cœur des ténèbres(Futuropolis)

A l’occasion de la réédition de Cœur des ténèbres, de Joseph Conrad : quelle(s) lecture(s) de ce texte pouvons-nous faire aujourd’hui ? Un récit de la quête des origines des injustices politiques et sociales liées à la colonisation ? Une apologie de l’idée de mission civilisatrice ? Un expansionnisme à l’origine du « Mal africain » ?

L’ours. Histoire d’un roi déchu (Seuil)
De 12h15 à 13h - Café littéraire, Halle aux Grains
Présentation de l’ouvrage par l’auteur Michel Pastoureau, directeur d’études à l’EPHE et à l’EHESS

Fauve diabolique ou bête de cirque, roi des animaux ou ange gardien des enfants, craint, respecté ou traqué, l’histoire culturelle de l’ours est celle d’une relation passionnelle avec l’homme.

Le dictionnaire critique de la République(Flammarion)
De 13h à 13h45 - Café littéraire, Halle aux Grains
Présentation de l’ouvrage par l’auteur Vincent Duclert, professeur agrégé

Comprendre la République, c’est éclairer l’histoire d’une culture nationale et d’une tradition démocratique sur lesquelles l’esprit critique se doit d’intervenir. Retour sur un patrimoine culturel et politique commun.

Maroc, 1900-1960 : un certain regard
(Actes Sud)De 14h à 15h - Café littéraire, Halle aux Grains
Présentation de l’ouvrage par les auteurs Frédéric Mitterrand, producteur et réalisateur de télévision, et Abdellah Taïa, écrivain

Mémoire, histoire et photographies d’archives s’entremêlent dans ce livre à deux voix pour évoquer une passion commune, le Maroc ainsi que la place de ce pays et de son histoire dans l’imaginaire français.

Nouveaux chantiers d’histoire chez Autrement
De 14h à 15h30 - Amphi 3 de l’antenne universitaire
Débat proposé par les éditions Autrement

Intervenants : Pascal Blanchard, chercheur associé au CNRS (Culture post-coloniale), Jean Boutier, directeur d’études à l’EHESS (dir.,Atlas de l’histoire de France. vol.2), Laure Flavigny, éditrice chez Autrement, Yvan Gastaut, maître de conférences à l’université de Nice (« Mémoires / Culture », co-dir.), Olivier Guyotjeannin, professeur à l’Ecole nationale des Chartes (dir., Atlas de l’histoire de France, vol. 1), Stéphane Mourlane, attaché d’enseignement et de recherche à l’université de Nice (co-dir., « Mémoires / Culture »), Chloé Pathé, éditrice chez Autrement, Gilles Pécout, professeur à l’ENS, directeur d’études à l’EPHE (Atlas de l’histoire de France, vol.3), Régis Révenin, chercheur, (dir., Hommes et masculinités), Thibault Tellier, maître de conférences à l’université de Lille III - Charles-de-Gaulle (Le Temps des HLM), Dominique Veillon, directrice de recherche au CNRS (co-dir., La Mode des sixties)

Depuis quelques années, les éditions Autrement se sont intéressées aux nouveaux champs de recherche en histoire et ont publié des ouvrages collectifs de première main qui se font l’écho de l’actualité des débats historiques et historiographiques. Ce débat sera l’occasion de présenter ces nouvelles orientations selon les lignes directrices suivantes : l’histoire de France, l’histoire du genre, le post-colonialisme et l’histoire culturelle.

Chemin de fer et progrès : mythe ou réalité
De 14h à 15h30 - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire
Débat proposé par les éditions de L’Atelier, à l’occasion de la parution de La fracture ferroviaire. Pourquoi le TGV ne sauvera pas le chemin de fer(V. Doumayrou)

Intervenants : Vincent Doumayrou, auteur, Régis Larre, secrétaire du CER-SNCF Tours, et Georges Ribeill, directeur de recherche à l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées

Les chemins de fer ont longtemps symbolisé l’arrivée du progrès et ses conquêtes dans l’ensemble de l’hexagone. D’un autre côté, les cheminots incarnaient l’avant-garde du mouvement social, alternant des grèves payées d’un lourd tribut de répression avec d’importants acquis sociaux et pionniers. Comment cette double articulation de progrès et de luttes a-t-elle traversé le XXesiècle ? Qu’en est-il aujourd’hui à l’heure du TGV ?

Au royaume des femmes (Fayard)
De 15h15 à 16h - Café littéraire, Halle aux Grains
Présentation de l’ouvrage par l’auteur Irène Frain, écrivain

A la recherche des descendantes des Amazones, Joseph Rock, jeune Viennois surdoué et malin, découvre une culture immémoriale et nous entraîne dans le mystérieux Royaume des Femmes.

Les prêtres-ouvriers : une question pour l’histoire ?
De 16h à 17h30 - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire
Débat proposé par les éditions Karthala

Intervenants : Bernard Cagne, ancien prêtre-ouvrier (Lettres à François, Karthala), Robert Dumont, directeur de la collection « Signes des temps » aux Éditions Karthala (Mémoires d’un prêtre-ouvrier, Karthala), Nathalie Viet-Depaule, membre du Centre d’études des mouvements sociaux, CNRS

En 1945, des prêtres et des séminaristes ayant été prisonniers, déportés, requis (« Service du travail obligatoire ») ou résistants ont mesuré la distance entre l’Église et la classe ouvrière. Soucieux de combler ce fossé, ils choisirent de quitter paroisses et aumôneries, pour rejoindre le monde du travail. Quels furent et quels sont les enjeux aujourd’hui de cette manière d’être prêtre dans le catholicisme français ?

« Choc » ou convergence des civilisations ?
De 16h15 à 17h15 - Café littéraire, Halle aux Grains
Café littéraire avec : Emmanuel Todd, démographe et historien (Le rendez-vous des civilisations,Seuil)

Orient - Occident : antagonisme ou idéal commun ? Alors que la chute des idéologies et les réveils identitaires peuvent être analysés comme un choc des civilisations, certains mettent en avant la convergence des standards démographiques et une vision commune de la modernité. Entretien avec un démographe et historien et un journaliste-reporter spécialiste des questions du Moyen-Orient.