L’ACTUALITÉ DU LIVRE D’HISTOIRE

DU VENDREDI 10 AU DIMANCHE 12 OCTOBRE, LE SALON DU LIVRE ACCUEILLE PLUS DE 300 AUTEURS ET QUELQUE 200 EXPOSANTS.
De l’essai au livre jeunesse, en passant par la biographie, les revues ou la bande dessinée, éditeurs, libraires, instituts de recherche et sociétés savantes viennent présenter leurs fonds et leurs nouveautés.

Liste exhaustive des exposants et programme des dédicaces sur le site www.rdv-histoire.com

Retrouvez également l’actualité du livre d’histoire déclinée sous forme de conférences, présentations d’ouvrages, discussions au Café littéraire et cartes blanches aux éditeurs.

Cafés littéraires animés par Philippe BERTRAND, de France Inter.
Présentations d’ouvrages menées par Éric ALARY, Sandrine BRUGOT-MAILLARD et Jean VASSORT.


SALON DU LIVRE ANCIEN 7e ÉDITION

Place Jean-Jaurès.
Les libraires anciens vous proposent beaux livres et ouvrages rares dans un village de chalets dédié.


JEUDI 9 OCTOBRE

Un siècle d’historiennes

De 14h à 15h30 - Salle des conférences, Château royal de Blois

Carte blanche aux éditions Des femmes-Antoinette Fouque à l’occasion de la publication de l’ouvrage Un siècle d’historiennes, sous la direction d’André Burguière et Bernard Vincent.

Table ronde avec André BURGUIÈRE, directeur d’études à l’EHESS, Catherine COQUERY-VIDROVITCH, professeure émérite à l’université Paris Diderot, Murielle GAUDE-FERRAGU, maître de conférences à l’université Paris 13 Sorbonne-Paris Cité, membre junior de l’Institut universitaire de France, Christine VILLENEUVE, responsable de l’édition Un siècle d’historiennes et Bernard VINCENT, directeur d’études à l’EHESS.

L’arrivée des femmes dans le monde des historiens au XXe siècle a-t-elle changé la manière d’écrire l’histoire (ou de "faire de l’histoire") ? Retour sur le parcours de 20 historiennes du monde entier qui ont particulièrement marqué la pensée historique.
en savoir plus


Archéologie et médecine légale : apports mutuels

De 14h30 à 16h - Salle Gaston d’Orléans, Château royal de Blois

Carte blanche aux éditions Tallandier.

Table ronde avec David ALLIOT, écrivain, Philippe CHARLIER, médecin légiste, anatomopathologiste, paléopathologiste, auteur de Quand la science éclaire l’histoire (Tallandier) et Guillaume ZELLER, rédacteur en chef de Direct matin.

A travers la description de cas pratiques et de quelques patients passés à la postérité (Richard Cœur de Lion, etc.), cette rencontre présentera l’intérêt de l’interdisciplinarité entre sciences fondamentales et humaines dans le domaine de l’histoire de maladies et de la médecine légale.

Philippe Charlier ©DR
en savoir plus


Louis Barthas, une mémoire rebelle de 14-18

De 15h à 16h - Amphi vert, Campus de la CCI


Carte blanche aux éditions La Découverte.

Communication de Rémy CAZALS, professeur émérite à l’université de Toulouse - Jean Jaurès.

Les nombreux lecteurs des Carnets de guerre de Louis Barthas seront heureux d’en apprendre davantage sur le tonnelier caporal, son manuscrit et son livre qui fut lors de sa parution une parole rebelle à la rhétorique héroïque de la guerre de 14-18.
Remy Cazal ©DR
en savoir plus


Percy et Mary SHELLEY : Poètes anglais rebelles ou révolutionnaires ? La naissance de Frankenstein

De 16h à 17h - Salle Lavoisier, Conseil général

Carte blanche aux éditions Gallimard.

Présentation de l’ouvrage Le cercle des tempêtes par l’auteure Judith BROUSTE, poète et romancière.
Comment et pourquoi, en 1816, Mary Shelley, jeune femme de 19 ans, écrit-elle l’histoire la plus horrible de tous les temps ? Judith Brouste redécouvre Frankenstein et la vie du poète anglais Shelley, son engagement poétique et révolutionnaire.

en savoir plus


Femmes sur le pied de guerre

De 16h30 à 17h30 - Salle Mansart, Château royal de Blois

Présentation de l’ouvrage Femmes sur le pied de guerre. Chroniques épistolaires d’une famille bourgeoise, patriote et républicaine en 1914-1918 (Presses universitaires du Septentrion), par l’auteur Pierre ALLORANT, vice-président de l’université d’Orléans, responsable du projet de recherche régional "Lieux de mémoires en Centre-Val de Loire".

Alors que les hommes mobilisés sont loin des leurs, le lien de la correspondance devient essentiel, maintenant le contact, pendant toute la Grande Guerre, entre les membres de cette famille d’ingénieurs proche de Clemenceau. Ces écrits intimes livrent la chronique de la vie d’une famille de la bourgeoisie républicaine et l’écho de la vie nationale. Ils présentent un tableau très éloigné du lieu commun de femmes qui seraient par nature éplorées et pacifistes.

en savoir plus


Les esclaves rebelles

De 16h30 à 18h - Salle Gaston d’Orléans, Château royal de Blois

Carte blanche aux éditions Karthala.

Table ronde avec Olivier LESERVOISIER, professeur à l’université Lumière Lyon 2, et Salah TRABELSI, maître de conférences à l’université Lumière Lyon 2, co-auteurs de l’ouvrage Esclavages et mémoire (Karthala), Myriam COTTIAS, présidente du Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage, directrice de la collection Esclavages (Karthala), Caroline OUDIN-BASTIDE, docteure en histoire et civilisations de l’EHESS, auteure de L’effroi et la terreur (La Découverte) et Dominique ROGERS, maître de conférences à l’université des Antilles et de la Guyane.

Cette table ronde montre combien les rébellions d’esclaves ont été nombreuses à travers l’histoire, collectives et individuelles, présentes dans tous les systèmes esclavagistes et sous différentes formes (meurtres, suicides, refus de travailler...).
en savoir plus


Les historiens et l’espace

De 17h30 à 19h - Salle Lavoisier, Conseil général


Carte blanche à la revue Les Annales.

Table ronde avec Etienne ANHEIM, maître de conférences à l’université de Versailles, directeur de la revue Les Annales, Nicolas BARREYRE, maître de conférences à l’EHESS, auteur de L’or et la liberté (Éditions de l’EHESS) et Steve SAWYER, professeur à l’American University de Paris.

La revue Annales éclaire l’actualité du rapport entre histoire et espace. Ce couple disciplinaire constitue l’une des singularités de l’historiographie et du système éducatif en France. Qu’en est-il aujourd’hui ici et ailleurs ?

en savoir plus


VENDREDI 10 OCTOBRE

Sioux, Kanaks, Intouchables : grands hommes et rebelles

De 9h30 à 11h - Amphi 3, Université

Carte blanche aux éditions de l’EHESS.

Table ronde avec Alban BENSA, anthropologue, directeur d’études à l’EHESS, directeur adjoint de l’IRIS, Thomas GRILLOT, chargé de recherche au CNRS et Nicolas JAOUL, chercheur en anthropologie au CNRS, membre de l’IRIS (EHESS).
Comment les peuples colonisés et les minorités opprimées écrivent-ils l’histoire de leurs rébellions ? Quel rôle, en particulier, pour les grands hommes ? Avec la décolonisation, qu’advient-il du rebelle ?

en savoir plus


Les internationalistes contre la Grande Guerre : trajectoires croisées de Rosa Luxemburg et de Karl Radek

De 9h30 à 11h - Petit amphi, INSA

Carte blanche aux éditions Smolny.

Table ronde avec Julien CHUZEVILLE, historien, Jean-François FAYET, docteur ès lettres, chercheur senior (FNS-UNIL) et Éric SEVAULT, membre du collectif Smolny.
La parution du 4e tome des Œuvres de Rosa Luxemburg (1871-1919) consacré à la Guerre et l’Internationale ainsi que la réédition de la biographie de Karl Radek (1885-1939) sont l’occasion de confronter les trajectoires politiques de ces deux militants internationalistes hors du commun.


Le vote n’est pas né avec les révolutions démocratiques

De 10h à 10h45 - Café littéraire, Halle aux Grains

Présentation de l’ouvrage Vox populi. Une histoire du vote avant le suffrage universel (Le Seuil) par l’auteur Olivier CHRISTIN, professeur à l’université de Neuchâtel.

Un travail qui révèle que le vote a été dans le passé beaucoup plus pratiqué qu’on ne le dit souvent, mais qu’il est loin d’avoir toujours été pensé de la manière dont on le fait aujourd’hui.


Voyages épiques au pays des héros

De 11h à 12h - Café littéraire, Halle aux Grains

Café littéraire avec Gérard CHALIAND, géostratège et aventurier, auteur de l’ouvrage Le Temps des héros. Récits épiques de l’humanité (Robert Laffont) et Patrice Franceschi, écrivain, aventurier.

Des épopées perses, chinoises ou japonaises, en passant par Gilgamesh, L’Iliade et l’Odyssée, le Mahâbhârata ou la chanson de Roland, deux arpenteurs du monde se penchent sur le genre épique, à la source de la plupart des grandes littératures universelles, et restituent tout un pan de l’histoire humaine.
Gérard Chaliand ©Sophie Mousset

Les Rebelles à la construction de l’État

De 11h à 12h30 - Amphi 1, Université

Carte blanche aux éditions Belin.

Table ronde avec Sylvie APRILE, professeure à l’université Lille 3, Michel BIARD, professeur à l’université de Rouen, Geneviève BÜHRER-THIERRY, professeure à l’université Paris-Est Marne la Vallée, Joël CORNETTE, professeur à l’université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis, Nicolas LEROUX, professeur à l’université Lyon 2 et Michelle ZANCARINI-FOURNEL, professeure à l’université Lyon 1.

Au travers des 13 volumes de la collection Histoire de France (de 481 à 2005) des Éditions Belin, sous la direction de Joël Cornette avec Jean-Louis Biget et Henry Rousso, les différents auteurs des volumes concernés s’interrogent sur « Les Rebelles à la construction de l’État ».

en savoir plus


Révolte d’esclaves en mer : les rebelles de l’Amistad en 1839

De 11h30 à 12h30 - Salle Gaston d’Orléans, Château royal de Blois

Avec le soutien de l’Ambassade des États-Unis.

Conférence de Marcus REDIKER, historien américain spécialiste des aspects sociaux de l’histoire maritime atlantique, professeur émérite à l’université de Pittsburgh.
Conférence proposée en anglais, sous-titrée.

Cette conférence explore l’histoire de la rébellion victorieuse de l’Amistad en 1839, rébellion durant laquelle un petit groupe d’Africains originaires de Sierra Leone se révoltèrent et prirent possession de leur navire. Ils naviguèrent de Cuba jusqu’au Nord Est des États-Unis où ils remportèrent une victoire juridique majeure devant la Cour Suprême. Le contexte africain de la rébellion fut crucial dans la grande victoire sur le système de la traite atlantique.
Marcus REDIKER ©Jim Burke Cidde - university of Pittsburgh


Faux et usage de faux, une enquête philologique de Luciano Canfora

De 11h30 à 12h30 - Salle Lavoisier, Conseil général

Carte blanche aux éditions Anacharsis.

Avec Laurent CALVIÉ, docteur en littérature ancienne, directeur de la série Philologie (Ed. Anacharsis) .

2004, une banque de Turin acquiert, pour 2 750 000 euro, un papyrus contenant un fragment inédit de l’œuvre d’Artémidore d’Éphèse, célèbre géographe de l’Antiquité. Pourtant c’est un faux. L’enquête de Luciano Canfora, essentiellement philologique, démontre la supercherie et restitue sa gloire au faussaire. Il affirme surtout, contre le mensonge de l’argent, l’impératif de vérité qui oblige la science.

en savoir plus


Les pionniers du refus. L’engagement des Compagnons de la Libération dans la 2nde Guerre mondiale

De 11h45 à 13h15 - Amphi 2, Université

Carte blanche aux éditions Textuel à l’occasion de la publication de l’ouvrage Les Compagnons de l’Aube, coédité avec la DMPA, Ministère de la Défense.

Table ronde avec Guillaume PIKETTY, professeur à Science Po Paris et Vladimir TROUPLIN, historien, conservateur du musée de l’Ordre de la Libération.
Débats et extraits de film donneront à voir la diversité et l’intensité des itinéraires de ces grands rebelles que furent les Compagnons de la Libération, héros de la Résistance.

en savoir plus


prix du roman historique coup de cœur des lecteurs de cic ouest

Présentation de l’ouvrage « kinderzimmer »
par l’auteure Valentine Goby, lauréate du « prix du roman historique coup de cœur des lecteurs de CIC ouest »

De 12h15 à 13h - Café littéraire, Halle aux Grains


La civilisation celtique revisitée

De 14h à 14h45 - Café littéraire, Halle aux Grains

Carte blanche aux éditions Flammarion.

Présentation de l’ouvrage Sur les sentiers ignorés du monde celte (Flammarion) par l’auteur Graham ROBB, historien, écrivain britannique.

Une enquête qui, en sollicitant et en croisant les sources les plus diverses, éclaire d’un jour nouveau le monde des Celtes.

en savoir plus


Grand entretien

L’argent, sa vie, sa mort

Jean-Claude Carrière, écrivain, scénariste et metteur en scène, auteur de l’ouvrage L’argent, sa vie, sa mort (Odile Jacob) - Dominique Rousset, journaliste, productrice à France Culture.

De 14h à 15h - Salle des États généraux, Château royal de Blois

Toujours là où on ne l’attend pas, Jean-Claude Carrière est un auteur-conteur aux multiples facettes. Tour à tour écrivain, dramaturge, scénariste, acteur et dessinateur, son œuvre imposante est à l’image de la curiosité de cet homme de culture et d’esprit. Avec son dernier ouvrage, saisi par les dérives de la finance, il signe un pamphlet contre « l’argent Dieu ». Avec exigence, beaucoup de finesse et d’humour, il nous conte son histoire de l’argent et éclaire du même coup les rapports insidieux que notre société entretient avec lui.
Jean Claude Carriere ©Amélie Debray


Dessins et Destins d’Histoire

De 14h à 15h30 - Salle Lavoisier, Conseil général

A l’occasion du lancement de la collection de bandes dessinées Ils ont fait l’histoire (coédition Glénat-Fayard).

Table ronde avec Hervé BOURIT, chroniqueur culturel, Vincent Duclert, professeur agrégé à l’EHESS, inspecteur général de l’Éducation nationale, Mathieu Gabella, scénariste de bandes dessinées et Christophe REGNAULT, dessinateur.

La collection imaginée par Glénat et Fayard survole les siècles en célébrant de grandes figures de notre mémoire collective. Une réussite qui, en associant historiens spécialistes renommés, scénaristes et dessinateurs de talents, sublime l’Histoire à travers de passionnants portraits (Jean Jaurès, Philippe Le Bel, Charlemagne....).


GRAND ENTRETIEN

Andreï GRATCHEV et Jean-Maurice DE MONTRÉMY

De 14h30 à 15h30 - Salle des conférences, Château royal de Blois

Docteur en sciences historiques, Andrei Gratchev débute sa carrière professionnelle dans les années 1960 en tant que journaliste à Moscou et Budapest, avant de devenir, en 1990-1991, conseiller du président de l’URSS Mikhaïl Gorbatchev, vivant ainsi de l’intérieur la perestroïka et la fin de l’Urss. Il mène ensuite une carrière d’expert et de journaliste, particulièrement en France. Dans son nouvel essai Le passé de la Russie est imprévisible. Journal de bord d’un homo sovieticus (Editions Alma), il revient sur sa jeunesse, sa formation et sa longue expérience de la diplomatie soviétique puis russe. Vivant une partie de l’année en Russie et l’autre en France, c’est à la fois du dehors et du dedans qu’il observe l’évolution de son pays aux ambitions impériales jamais éteintes.

Entretien avec Jean-Maurice de Montrémy, éditeur.


Ceux qui ont dit non à la guerre d’Algérie

De 14h30 à 16h - Salle Gaston d’Orléans, Château royal de Blois

Rencontre proposée par le Centre national du Livre.

Table ronde avec Didier DAENINCKX, écrivain, Mohammed HARBI, historien, universitaire algérien, spécialiste de la vie politique et de l’histoire de l’Algérie (sous réserve), Alexis LACROIX, journaliste, et Benjamin STORA, historien, spécialiste de l’histoire du Maghreb et de la décolonisation, professeur à l’université Paris 13.

Dans une situation exceptionnellement dramatique, ils ont fait le choix de la désobéissance, par fidélité à leurs convictions humanistes et pacifistes. Qui étaient-ils ? Quels étaient leurs idéaux ? Comment évoquer, près de six décennies plus tard, leur refus d’une guerre totale, fratricide et sanglante ? Quel message actuel recèle leur engagement ?


Révoltes arabes : où en est-on ?

De 15h à 16h - Café littéraire, Halle aux Grains

Café littéraire avec Alaa El Aswany, écrivain, auteur de L’Immeuble Yacoubian et Automobile Club d’Égypte (Actes Sud), Gilles Gauthier, traducteur, conseiller diplomatique du président de l’IMA et Farouk Mardam-Bey, éditeur, directeur de la collection Sindbad.

Plus de trois ans après les révoltes de la place Tahrir, l’avenir reste incertain et les menaces réelles. Automobile Club d’Égypte, le nouvel ouvrage d’Alaa El Aswany qui dresse un portrait de l’Égypte des années 40, met en lumière des questions qui agitent le monde arabe encore aujourd’hui. L’occasion de faire le point sur les "révoltes arabes", de s’interroger sur l’avenir de la révolution, les choix qui se posent entre une interprétation de l’islam fermée, ou ouverte et démocratique...


Rebelles, rencontre du troisième type

De 15h30 à 16h30 - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire

Rencontre avec Pierre BORDAGE, auteur de science-fiction et Jean-Clément MARTIN, professeur émérite à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Quand fantasy et histoire se rencontrent : Pierre Bordage parlera de L’enjomineur (L’Atalante), sa trilogie réussie qui se passe entre Paris et la Vendée de 1792 à 1794. Il y place des rebelles imaginaires et connus dans un univers à la fois merveilleux et historiquement correct.


René Rémond, historien

De 15h30 à 17h - Salle des États généraux, Château royal de Blois

Carte blanche aux Presses de Sciences Po.

Table ronde avec Jean-Noël JEANNENEY, président du Conseil scientifique des Rendez-vous de l’histoire, Michelle PERROT, professeur émérite à l’université Paris 7 (sous réserve) et Jean-François SIRINELLI, professeur à l’Institut d’études politiques de Paris.

Un hommage pour mieux comprendre l’itinéraire, le rayonnement multiforme de René Rémond et pour questionner son actualité en 2014, 60e anniversaire des Droites en France.


Au fil de la Loire

De 16h15 à 17h - Café littéraire, Halle aux Grains

Café littéraire avec Danièle SALLENAVE, écrivain, membre de l’Académie française, à l’occasion de la publication de son ouvrage Dictionnaire amoureux de la Loire (Plon).
Mille kilomètres de parcours et deux mille ans d’histoire : la Loire est plus qu’un fleuve, c’est une civilisation. Danièle Sallenave nous propose un portrait haut en couleurs de ce creuset de notre langue et de notre histoire, véritable passion française et composante majeure de notre identité.


La censure et la célébrité. Tensions dans la République des lettres au temps des Lumières

De 16h30 à 18h - Salle Gaston d’Orléans, Château royal de Blois

Avec le soutien de l’Ambassade des États-Unis.

Table ronde avec Antoine de BAECQUE, professeur à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense, Robert DARNTON, professeur et directeur de la bibliothèque universitaire d’Harvard, auteur de L’Affaire des Quatorze et De la censure (Gallimard) et Antoine LILTI, directeur d’études à l’EHESS, auteur de Figures publiques : célébrité et modernité 1750-1850 (Fayard).

Les hommes de lettres sont à la fois les gloires et les victimes de la fin de l’Ancien Régime. Rien ne rend plus célèbre, et admiré, que d’écrire. Mais rien non plus n’expose davantage à la censure, à la vindicte, parfois à la prison et la Bastille. Robert Darnton, le grand spécialiste américain de la culture des Lumières, et Antoine Lilti, qui travaille sur la célébrité entre XVIIIe et XIXe siècle, dialoguent sur ces aventures et mésaventures de la République des lettres.


Éditer l’histoire : servir ou trahir

De 17h à 18h30 - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire

Rencontre proposée par le Centre national du Livre.

Table ronde avec François DOSSE, professeur des universités, Sophie HOGG, éditrice (Fayard), Alexis LACROIX, journaliste et Jean-Yves MOLLIER, professeur à l’université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines.

Éditer, c’est faire des choix. Mais quelle histoire choisit-on ? L’officielle, qui réécrit le roman national pour le montrer sous ses meilleurs atours ? Ou bien celle des chercheurs et des historiens, souvent complexe, parfois polémique ? L’éditeur sert-il l’Histoire ou la trahit-il ? Et, surtout, comment choisit-il ?


Deux statues pour une histoire des cités grecques

De 17h15 à 18h - Café littéraire, Halle aux Grains

Présentation de l’ouvrage Les Tyrannicides d’Athènes. Vie et mort de deux statues (Le Seuil) par l’auteur Vincent AZOULAY, maître de conférences à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée, membre junior de l’Institut universitaire de France.

L’auteur réussit le pari de dresser la biographie de deux statues, les Tyrannicides, un projet surprenant à première vue. Pourtant, leur parcours est mouvementé, car elles influencent la construction de l’histoire des cités grecques et notamment d’Athènes à l’apogée de la démocratie antique.


Juger la cruauté humaine

De 17h15 à 18h15 - Salle 008, Université

Carte blanche aux éditions Infimes à l’occasion de la publication de l’ouvrage Oradour, le roman d’un procès.

Communication de l’auteur François GUÉROULT, journaliste, rédacteur en chef adjoint à France Bleu Orléans.

Dans ce roman historique consacré au procès d’Oradour, François Guéroult s’interroge sur les notions d’obéissance, de responsabilité individuelle et collective. Cette réflexion apporte une lumière nouvelle sur ce terrible massacre commis le 10 juin 1944.

en savoir plus


La singularité de Jules Ferry

De 17h30 à 18h30 - Salle des conférences, Château royal de Blois

Présentation de l’ouvrage Jules Ferry. La liberté et la tradition (Gallimard) par l’auteure Mona OZOUF, directrice de recherche au CNRS.

Comment Jules Ferry, à la fois fondateur de l’école républicaine et responsable politique le plus haï de France, n’a eu de cesse de faire tenir ensemble les différentes sensibilités du pays et d’inscrire cette fragile synthèse dans la durée.


GRAND ENTRETIEN

Jean PEYRELEVADE - Vincent GIRET, journaliste, rédacteur en chef au journal Le Monde.

De 17h30 à 19h - Salle des États généraux, Château royal de Blois

Economiste, ancien conseiller de Pierre Mauroy, ancien dirigeant de grandes entreprises - Suez, UAP, Crédit Lyonnais - Jean Peyrelevade est depuis longtemps un observateur privilégié de l’économie française. Dans Histoire d’une névrose, la France et son économie (Albin Michel), Jean Peyrelevade se fonde sur ses diverses expériences, politiques et économiques, ainsi que sur une approche historique, pour expliquer la singularité du modèle français et découvrir les racines profondes de notre archaïsme économique. Il met en avant la nécessité d’une réflexion de fond et décrit les conditions nécessaires à la guérison collective d’un pays plongé dans une morosité dépressive.

Jean PEYRELEVADE ©Isabelle Levy-Lehman Vincent GIRET, journaliste, rédacteur en chef au journal Le Monde ©DR


"Le Parlement des Invisibles". La démocratie en question

De 18h15 à 19h15 - Café littéraire, Halle aux Grains

Café littéraire avec Maylis de Kerangal, écrivain, auteure de l’ouvrage Réparer les vivants (Verticales), Pauline PERETZ, maître de conférences à l’université de Nantes, auteure de l’ouvrage Au Prêt sur gage (Le Seuil) et Pierre ROSANVALLON, professeur au Collège de France, auteur du Parlement des Invisibles (Le Seuil).

Restaurer une vie démocratique capable de résister à la rupture entre gouvernants et gouvernés, à un repli sur soi, rendre visibles les anonymes en leur donnant la parole afin de récréer du lien social, telle est l’ambition du projet "Raconter la vie". Pierre Rosanvallon et Pauline Peretz, directeurs de la collection, et Maylis de Kerangal, auteure, viendront présenter cette entreprise, intellectuelle et citoyenne à la fois.


Secrets d’État : les grands dossiers du ministère de l’Intérieur / 1870-1945

De 18h15 à 19h15 - Amphi 2, Université

Carte blanche aux éditions Les Arènes/L’Iconoclaste.

Communication de Bruno FULIGNI, maître de conférences à Sciences-Po.

Rebelles de gauche ou de droite, tous rêvent de faire tomber le régime. La police les surveille et les infiltre. À l’occasion de la parution de Secrets d’État, projection en avant-première des dossiers sensibles du ministère de l’Intérieur par Bruno Fuligni.

en savoir plus


Au voleur ! Images et représentations du vol dans la France contemporaine

De 18h15 à 19h45 - Amphi vert, Campus de la CCI

Carte blanche aux Publications de la Sorbonne.

Table ronde avec Frédéric CHAUVAUD, professeur à l’université de Poitiers, Quentin DELUERMOZ, maître de conférences à l’université Paris 13, Arnaud-Dominique HOUTE, maître de conférences à l’université Paris-4 Sorbonne et Vincent MILLIOT, professeur à l’université de Caen.

Cette table ronde s’intéresse au vol, à ses représentations depuis les années 1800 en France. Les participants entendront très certainement élargir à l’époque contemporaine des questionnements soulevés pour d’autres périodes à propos des figures et des stéréotypes de voleurs comme des imaginaires construits autour de leurs méfaits.

en savoir plus


SAMEDI 11 OCTOBRE

Dans l’exil des femmes et des filles en révolte

De 10h à 11h - Salle Lavoisier, Conseil général

Carte blanche aux éditions Bleu Autour.

Rencontre avec Leïla SEBBAR, romancière et nouvelliste et Patrice RÖTIG, éditeur.

Née en Algérie d’un père algérien et d’une mère « française de France », Leïla Sebbar parlera des femmes et des filles en révolte entre France et Outremer en se référant aux héroïnes de plusieurs de ses œuvres de fiction.

en savoir plus


BD : tous rebelles ?

De 10h à 11h - Café littéraire, Halle aux grains

Café littéraire avec Laurent GALANDON, scénariste, auteur de Vivre à en mourir (Le Lombard), Wilfrid LUPANO, scénariste, auteur du Singe de Hartlepool (Delcourt), Pascal ORY, professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Damien VIDAL, dessinateur de l’album Lip, des héros ordinaires (Dargaud).

Les auteurs de bd : tous rebelles ? Prétention souvent usurpée. Mais ils aiment mettre en images la rébellion. Rebelles spectaculaires comme Che Guevera, rebelles ordinaires comme les salariés de Lip : la gamme est large. Et puis, il arrive quand même qu’ils puissent accompagner un mouvement d’émancipation…

Café littéraire en hommage à Philippe DELABY, dessinateur de bandes dessinées, Prix Château de Cheverny de la bande dessinée historique 2011 pour l’album Murena (Dargaud).

Le Singe de Hartlepool (Delcourt)


Les Tsiganes sont-ils des rebelles ?

De 10h à 11h - Salle 008, Université

Carte blanche aux éditions Wallâda.

Communication de Françoise MINGOT-TAURAN, docteure en littérature comparée et Jeannine VALIGNAT, écrivain, metteuse en scène, comédienne et conteuse.

Les Tsiganes sont-ils des rebelles ? Issus de groupes aux parcours différents, Roms, Gitans, Manouches, Sinté, les Tsiganes se reconnaissent tous en une forme de rébellion dont nous essaierons de cerner les contours à travers leur littérature émergente.

en savoir plus


Tableaux d’histoires intrigantes

De 11h15 à 12h15 - Café littéraire, Halle aux grains

Café littéraire avec Didier Daeninckx, écrivain, auteur du Tableau papou de Port-Vila (Le Cherche-Midi) et Adrien Goetz, écrivain, enseignant-chercheur en histoire de l’art et auteur de l’ouvrage Intrigue à Giverny (Grasset).

Didier Daeninckx part sur les traces d’un peintre expressionniste allemand ; Adrien Goetz et son héroïne Pénélope Breuil, conservatrice-enquêteuse, découvrent un aspect méconnu de la vie du peintre Monet. Quand l’intrigue se noue autour d’un artiste, quand une œuvre d’art invite à une plongée dans l’histoire...
Didier Daeninckx ©DR


Trois siècles de luttes sociales : France et Angleterre en miroir, XVIIIe-XXe siècle

De 11h15 à 12h45 - Amphi vert, Campus de la CCI

Carte blanche aux éditions La Découverte.

Table ronde avec François JARRIGE, maître de conférences à l’université de Bourgogne, Philippe MINARD, directeur d’études à l’EHESS, Michel PIGENET, professeur à l’université Paris 1 et Sezin TOPÇU, chargée de recherche au CNRS.

A partir de la publication du livre La guerre des forêts d’Edward P. Thompson, Philippe Minard, directeur de la collection Futurs antérieurs et les éditions La Découverte proposent une rencontre autour de l’histoire des luttes sociales en France et Angleterre depuis 300 ans.


Jacques Lebaudy (1868-1919), un rebelle de la haute finance ?

De 11h30 à 12h30 - Salle 008, Université

Carte blanche aux éditions Galaade.

Présentation de l’ouvrage L’Empereur du Sahara par l’auteur Philippe DI FOLCO, romancier et essayiste et Philippe-Jean CATINCHI, journaliste.

En rupture avec ces industriels qui firent fortune au XIXe siècle, Jacques Lebaudy se rêva un destin d’aventurier. Il jeta son dévolu sur le Sahara occidental dont il se voulut "l’empereur". Millionnaire excentrique, il est plus qu’un rebelle aux codes de la Belle Époque : un Don Quichotte égaré dans ceux du feuilleton populaire.


GRAND ENTRETIEN

Automobile Club d’Égypte

Alaa El Aswany, écrivain, auteur de L’Immeuble Yacoubian et Automobile Club d’Égypte (Actes Sud) - Yasmine Youssi, journaliste au magazine Télérama.

De 11h30 à 12h30 - Salle des États généraux, Château royal de Blois

Avec son nouveau roman, l’auteur de L’Immeuble Yacoubian, observateur au regard aiguisé sur la société égyptienne, nous plonge dans l’histoire récente de l’Égypte et investit tout son talent de conteur pour explorer en profondeur les relations complexes entre dominants et dominés.

À travers l’histoire mouvementée d’un club huppé, dont l’accès est strictement réservé aux étrangers et à quelques aristocrates locaux, un ancien valet de chambre du roi Farouk assure la fonction de majordome avec une sadique cruauté. "Sous-couvert de raconter l’Égypte coloniale des années 40, Automobile Club d’Égypte embrasse avec une rare justesse les problèmes qui agitent l’Égypte aujourd’hui" (Yasmine Youssi).

Alaa El Aswany ©Marc Melki


Résister à Auschwitz ?

De 11h30 à 13h - Salle Lavoisier, Conseil général


Carte blanche aux éditions Champ Vallon.

Table ronde avec Joël CORNETTE, professeur à l’université Paris 8, Isabelle DAVION, maître de conférences à l’université Paris-Sorbonne et Annette WIEVIORKA, directrice de recherche émérite au CNRS.

A l’occasion de la publication, inédite en France, de l’extraordinaire témoignage d’un officier polonais interné volontairement à Auschwitz pour monter un réseau de résistance au sein du camp. Witold Pilecki, rebelle dans l’enfer concentrationnaire.

en savoir plus


Léon Bloy devant les canons, pour une lecture apocalyptique de la 1ère Guerre mondiale

De 11h45 à 12h45 - Salle Mansart, Château royal de Blois

Conférence de François ANGELIER, producteur à France-Culture, chroniqueur au Monde.

Ancien corps-franc de la guerre de 70, expérience dont il tira son recueil de nouvelles Sueur de sang, Léon Bloy (1846-1917), catholique radical et rebelle de toujours, dont la vie n’a été qu’une longue attente insatisfaite du Jugement dernier et du règne de l’Esprit, accueille la 1ère Guerre mondiale comme un prélude à l’Apocalypse. Analyser le regard mystique et millénariste de Bloy sur le déroulement du conflit, tel sera le but de cette conférence.


Qu’est-ce qu’être cultivé aujourd’hui ?

De 11h45 à 13h15 - Amphi 2, Université

Carte blanche aux Presses Universitaires de France.

Table ronde avec Florence BRAUNSTEIN, docteure ès lettres et Jean-François PÉPIN, professeur en classes préparatoires.

La culture se mesure-t-elle au poids de notre bibliothèque ou se jauge-t-elle à notre capacité à raisonner ? Est-ce qu’un multi-diplômé peut prétendre avoir une meilleure culture qu’un autodidacte ? Qu’est-ce qu’être cultivé ? Venez en débattre avec les auteurs du gargantuesque 1 kilo de culture générale, référence en la matière.

en savoir plus


Écrire une histoire totale du passé : un défi

De 12h30 à 13h15 - Café littéraire, Halle aux grains

Présentation de l’ouvrage Le Monde, l’Histoire. Essai sur les histoires universelles (PUF) par l’auteur Hervé INGLEBERT, professeur à l’université Paris Ouest Nanterre-La Défense et membre senior de l’Institut universitaire de France.

Comment les hommes ont-ils pensé la totalité du passé entre l’Antiquité et nos jours ? Cette question historiographique majeure trouve des réponses d’une grande rigueur dans l’ouvrage d’Hervé Inglebert. Écrire une histoire universelle reste un défi permanent à toutes les époques pour comprendre l’humain.


Occupy Gezi à Istanbul, juin 2013 : un mouvement démocratique en Turquie

De 13h15 à 14h15 - Salle Mansart, Château royal de Blois

Conférence de Vincent DUCLERT, historien, chercheur à l’EHESS, auteur de l’ouvrage Occupy Gezi. Un récit de résistance à Istanbul (Demopolis) et L’Europe a-t-elle besoin des intellectuels turcs ? (Armand Colin).

Dans les derniers jours du mois de mai 2013 à Istanbul, la défense d’un jardin public en plein coeur de la ville, mitoyen de la grande place politique et populaire de Taksim, par un groupe d’écologistes, d’intellectuels, de militants associatifs et d’habitants du quartier a déclenché un vaste engagement civil contre le régime policier et corrompu de l’AKP. Les occupants de Gezi ont multiplié les actes de protestation civique et de rebellion pacifique, jusqu’à l’assaut très violent de la police le soir du 15 juin. L’impact du mouvement en Turquie et dans le monde a été considérable. Comment parler, un an après, d’un tel acte de résistance et quel récit en proposer ?


14-18 inédit et insolite

De 13h30 à 15h - Salle Lavoisier, Conseil général

Carte blanche à Nouveau Monde éditions et à la DMPA (ministère de la Défense) à l’occasion de la publication de l’ouvrage 14-18 insolite. Photos de soldats au repos.
Table ronde avec Joëlle BEURIER, agrégée et docteure en histoire, Yannick DEHÉE, PDG de Nouveau Monde éditions et Alexandre LAFON, docteur en histoire, conseiller pédagogique à la Mission du Centenaire.

On a longtemps pensé, parce que c’était interdit, que les soldats ne photographiaient pas la guerre. Des milliers de photos amateurs inédites existaient pourtant, enfin dévoilées dans un ouvrage qui met au jour des pans méconnus de la vie des soldats de 14-18. Comment appréhender ce continent méconnu pour l’historien ? Que nous apprend-il de neuf sur 14-18 ?


Le sentiment de soi. Histoire d’une découverte

De 14h à 14h45 - Café littéraire, Halle aux grains

Carte blanche aux éditions du Seuil.

Présentation de l’ouvrage Le Sentiment de soi. Histoire d’une découverte (Le Seuil) par l’auteur Georges VIGARELLO, directeur d’études à l’EHESS.

Le moi est aujourd’hui solidement ancré dans un corps auquel est portée la plus grande attention. Cette perception « physique » intérieure n’a pas toujours existé. Elle est née de lentes transformations engageant la manière même dont le sujet se perçoit. Les discours médicaux, la littérature comme les expériences concrètes, pratiques sportives ou de loisir, les révèlent. Un parcours fascinant à travers l’histoire des représentations de l’intime.


Louise Michel, rebelle et romancière

De 14h à 15h - Salle 008, Université

Carte blanche aux Presses universitaires de Lyon.

Communication de Sarah AL-MATARY, directrice de la collection Louise Michel : Œuvres (P.U. Lyon), maître de conférences à l’université Lumière Lyon 2 et Stéphane ZÉKIAN, éditeur scientifique des Trois romans de Louise Michel (P.U. Lyon), chargé de recherche au CNRS.

Présentation d’une trilogie romanesque de Louise Michel, échafaudée pendant ses séjours au bagne puis en prison : des romans qui inventent la « légende nouvelle » de la révolution et sculptent dans la fiction pour préparer l’insurrection.

en savoir plus


Présentation de l’ouvrage On a sauvé le monde (Grasset) par Dominique Fernandez

Lauréat du Prix du roman historique 2014
PRÉSENTATION D’OUVRAGE
(durée : 45 min)

De 14h à 14h45 - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire


"L’Irlandais de Bonaparte", espion parrain de la rébellion irlandaise

De 14h30 à 15h30 - Salle Mansart, Château royal de Blois

Carte blanche aux éditions Plon.

Présentation de l’ouvrage L’Irlandais de Bonaparte par l’auteur Roger FALIGOT, romancier et historien d’investigation.

Charlie Kilmaine n’a toujours eu qu’une idée en tête : libérer son pays d’origine, l’Irlande. Hussard de la guerre d’indépendance américaine, général de la Révolution française, adjoint de Bonaparte en Italie pour lequel il crée les services secrets pour prendre Venise, il devient en 1798 l’organisateur de la grande insurrection irlandaise contre les Anglais. Rencontre autour du destin époustouflant d’un rebelle romantique.


Des voix rebelles : leur force et leur trace

De 14h30 à 16h - Hémicycle de la Halle aux Grains

Carte blanche à CNRS éditions.

Table ronde avec Jean BIRNBAUM, rédacteur en chef du Monde des Livres, Jean-Noël JEANNENEY, président du Conseil scientifique des Rendez-vous de l’histoire, Jean-François KAHN, journaliste, écrivain, Grégoire KAUFFMANN, éditeur, historien et Catherine MILLET, critique d’art, écrivain, directrice de la rédaction de la revue ART Press.

À l’occasion de la publication du livre Rebelles : une anthologie (Le Monde/CNRS Editions), dirigé par Jean-Noël Jeanneney et Grégoire Kauffmann, cette table ronde aura pour objet les hommes d’action et femmes en lutte qui, un jour, ont rompu avec les préjugés de leur temps pour faire de leur vie un combat.

-

en savoir plus


De l’indignation à l’action


De 15h à 16h - Café littéraire, Halle aux grains

Café littéraire avec Jean Baubérot, président d’honneur et professeur émérite de l’EPHE, auteur d’Une si vive révolte (Editions de l’Atelier).

Après le temps de l’indignation, le temps de l’action ? Le temps d’un "non" pour inventer des "oui" qui ne seraient pas d’autorité ou d’obéissance mais de liberté et d’adhésion ? Jean Baubérot, en retraçant l’itinéraire d’une vie engagée, nous invite à la révolte.


Jacques Hesse, éditeur de Calaferte, auteur rebelle et indomptable

De 15h à 16h - Fondation du doute
En partenariat avec Ciclic.

Rencontre avec Jacques HESSE, éditeur, dans le cadre d’une discussion avec Isabelle MATON, responsable pôle livre de Ciclic.

Jacques Hesse, compagnon de route de Louis Calaferte, édite entre 1993 et 1999 l’intégralité de l’œuvre théâtrale de l’écrivain qui désespérait de la voir publiée de son vivant. Lors de cette présentation, il évoquera sa rencontre avec cet auteur rebelle et l’œuvre qu’il considère comme le « chef-d’œuvre » de son catalogue.

en savoir plus


Chansons de rue et contestation politique vers 1750

De 16h à 17h - Maison de la Magie

Avec le soutien de l’Ambassade des États-Unis.

Conférence-Cabaret avec Robert DARNTON, professeur et directeur de la bibliothèque universitaire de Harvard et Hélène DELAVAULT, chanteuse lyrique.

1749 : dans les rues de Paris, poèmes et chansons véhiculent une vue désabusée de la monarchie. Louis XV, ses ministres et ses maîtresses sont trainés dans la boue. En écoutant Hélène Delavault interpréter les chansons d’après l’annotation musicale de l’époque, on peut apprécier l’esprit frondeur qui faisait trembler la Cour.
Robert Darnton ©Helie Gallimard Hélène Delavault ©Jean Tholance

en savoir plus


La plus grande héroïne de l’Histoire africaine : le fascinant destin de Njinga, reine d’Angola

De 16h à 17h - Salle Mansart, Château royal de Blois

Carte blanche aux éditions Chandeigne.

Communication de Michel CHANDEIGNE, éditeur, spécialiste de l’histoire des voyages.

La reine Njinga d’Angola (1582-1663), femme la plus fascinante de l’histoire africaine, résista à la tête de ses troupes trente ans durant aux Portugais, avant de conclure la paix et de se convertir, malgré ses crimes aussi nombreux que terrifiants.

en savoir plus


Dire non aujourd’hui

De 16h à 17h - Salle des États généraux, Château royal de Blois

Rencontre proposée par le Centre national du Livre.

Table ronde avec Alaa EL ASWANY, écrivain, auteur de L’Immeuble Yacoubian et Automobile Club d’Égypte (Actes Sud) et Alexis LACROIX, journaliste et Hubert VÉDRINE, ancien ministre des Affaires étrangères, président de l’Institut François-Mitterrand.

Dans un contexte mondial d’affaiblissement du politique et de regain des identitarismes et des obscurantismes, comment les écrivains peuvent-ils faire droit au désir de justice ? Comment leurs œuvres peuvent-elles prendre en charge la colère des hommes et l’aspiration à rallumer les Lumières ?


Léo Frankel et Elisabeth Dmitrieff, un couple de communistes au centre de la Commune

De 16h15 à 17h - Café littéraire, Halle aux grains

Café littéraire avec Catherine CLÉMENT, écrivain, à l’occasion de la publication de son ouvrage Aimons-nous les uns les autres (Le Seuil).

Représentante de Marx auprès de la Commune de Paris, Elisabeth Dmitrieff - en vérité la richissime comtesse russe Lisa Tomanovskaïa -, travailla avec le Hongrois Léo Frankel, ministre du Travail de la Commune. Il l’aimait, elle pas. Il faillit mourir, elle le sauva. Elisabeth avait vingt ans.


Carte blanche à Ivan Jablonka : dialogue avec Jean Hatzfeld

De 16h30 à 18h - Amphi 1, Université


Proposée par les éditions du Seuil.

Table ronde avec Jean HATZFELD, écrivain, journaliste, auteur d’Englebert des collines (Gallimard) et Ivan JABLONKA, professeur à l’université Paris 13, écrivain, auteur de L’histoire est une littérature contemporaine (Le Seuil).

Ivan Jablonka et Jean Hatzfeld confrontent leurs expériences d’écriture. Qu’est-ce que la littérature peut nous dire du monde ? Aide-t-elle à penser le génocide ? Récit, enquête, journalisme et histoire sont les éléments d’une « littérature du réel ».

en savoir plus


Fascisme français ? La controverse

De 16h30 à 18h - Salle des conférences, Château royal de Blois

Table ronde avec Grégoire KAUFFMANN, éditeur, historien, Emmanuel LAURENTIN, journaliste, producteur de La Fabrique de l’Histoire (France Culture), Alain-Gérard SLAMA, historien, essayiste, journaliste, Zeev STERNHELL, historien, penseur politique et Benjamin STORA, professeur à l’université Paris 13, inspecteur général de l’Éducation nationale.

Trente ans après la polémique suscitée par l’ouvrage de Zeev Sternhell Ni droite ni gauche, le débat est loin d’être épuisé sur la question des origines françaises du fascisme. Une controverse passionnante qui continue d’irriguer l’historiographie en France à l’étranger.


Épouses et maîtresses : de l’acceptation à la rébellion

De 17h à 18h - Salle 008, Université

Carte blanche au Livre de Poche.

Communication d’Evelyne BLOCH-DANO, écrivain, auteure de Madame Zola et Le dernier amour de George Sand (Livre de Poche).

Flora Tristan, George Sand, Alexandrine Zola : trois épouses, trois attitudes face à l’institution du mariage dans une société qui donne tous les droits à l’homme. De la soumission à l’indépendance, du couple à l’union libre, de la révolte au drame, comment ces femmes exceptionnelles vivent-elles le mariage ?


La bonne conscience des criminels : penser et agir en nazi

De 17h15 à 18h - Café littéraire, Halle aux grains

Présentation de l’ouvrage La Loi du sang. Penser et agir en nazi, (Gallimard) par l’auteur Johann CHAPOUTOT, professeur à l’université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, dans le cadre d’une discussion avec Christian INGRAO, directeur de l’Institut d’Histoire du Temps Présent.

Les crimes des nazis dépassent l’entendement, mais leurs auteurs ne se considéraient pas comme criminels. Alors qu’ils violaient toutes les lois de l’humanité occidentale, ils répudiaient ces normes pour en promouvoir d’autres. La morale de l’amour et de la pitié, la loi de l’égalité, le concert des nations et de la paix étaient considérées, sous le IIIe Reich, comme un complot contre la race germanique qui devait, bien au contraire, s’émanciper des lois héritées pour procréer, combattre et régner.



Les Droits de l’homme, un texte au destin exceptionnel

De 18h15 à 19h - Café littéraire, Halle aux grains

Présentation de l’ouvrage Le Culte des droits de l’homme (Gallimard) par l’auteure Valentine ZUBER, maître de conférences à l’EPHE.

La Révolution française a enfanté la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen en août 1789. Ce fut l’un des grands symboles révolutionnaires avant que d’être le cœur de la religion républicaine, voie d’accès incontournable à la démocratie. L’auteur montre le destin singulier de ce texte connu mondialement.


François d’Assise, une joie renversante

De 18h15 à 19h15 - Salle Kléber Loustau, Conseil Général

Carte blanche à Alma éditeur.

Présentation de l’ouvrage Le Cantique de frère Soleil par l’auteur Jacques DALARUN, membre de l’Institut dans le cadre d’un échange avec Jean-Maurice de MONTREMY, éditeur.

Presque aveugle, malade, solitaire, François d’Assise - retiré dans un ermitage - compose haut et fort son Cantique de frère Soleil. Jacques Dalarun fait redécouvrir sa fraîcheur révolutionnaire et ce renversement des valeurs par la faiblesse et la joie.

en savoir plus


Michelet - Febvre, la rencontre de deux géants

De 18h30 à 20h - Salle des conférences, Château royal de Blois

Carte blanche à la Librairie Vuibert.

Table ronde avec Jean-Pierre AZÉMA, professeur émérite à l’IEP de Paris (sous réserve), Patrick BOUCHERON, professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, éditeur, Philippe-Jean CATINCHI, journaliste au Monde, Yann POTIN, archiviste, paléographe, chargé d’études documentaires aux Archives nationales et Laurent THEIS, historien, éditeur et Pierre VIALLANEIX, professeur à l’université Clermont 2.

Voici la rencontre entre deux géants. Lucien Febvre, l’un des plus grands historiens du XXe siècle, le fondateur de l’école des Annales, évoque dans un texte inédit l’œuvre de son aîné Jules Michelet (1798-1874), le père du « roman national ».

en savoir plus


DIMANCHE 12 OCTOBRE

Les animaux, des rebelles comme les autres ? La ferme des animaux en Révolution

De 9h30 à 11h - Amphi 3, Université

Carte blanche aux éditions Armand Colin.

Table ronde avec Déborah COHEN, maître de conférences à l’université de Provence, Annie DUPRAT, professeure émérite des universités, Hervé LEUWERS, professeur à l’université Lille 3, directeur des Annales historiques de la Révolution française, Malik MELLAH, doctorant à l’IHRF (Paris 1) et Pierre SERNA, professeur à l’université Paris 1, directeur de l’IHRF.

La Révolution française n’a pas seulement réinventé la politique, la culture et la société ; elle a bouleversé jusqu’aux écuries, aux étables et aux regards sur les animaux... Un numéro des Annales historiques de la Révolution française pose la question jusque-là inédite de l’animal en Révolution.

en savoir plus


Hérétiques au Moyen Age : suppôts de Satan ou chrétiens dissidents ?

De 9h30 à 11h - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire

Carte blanche à CNRS éditions à l’occasion de la publication de l’ouvrage Hérétiques au Moyen Age, d’André Vauchez.

Table ronde avec Philippe-Jean CATINCHI, journaliste, Yann POTIN, chargé d’études documentaires aux Archives nationales, Julien THERY, professeur à l’université de Montpellier et André VAUCHEZ, ancien directeur de l’École française de Rome.

Comment comprendre l’histoire des mouvements hérétiques dans la chrétienté occidentale entre l’An Mille et la fin du Moyen Age ? Les hérétiques furent-t-ils tous des rebelles ? Que nous disent ces foyers de dissidence sur la vie de l’Eglise et les mentalités médiévales ?


La Commune de 1871 : une insurrection souveraine

De 9h30 à 11h - Salle des conférences, Château royal de Blois

Conférence à deux voix par Éric FOURNIER, maître de conférences à Paris 1 et Robert TOMBS, professor of French History, fellow of Saint John’s college, Cambridge.

Rébellion impromptue de citoyens combattants devenue la seule révolution parisienne élue de ce siècle, la Commune porte l’idéal de la république sociale : la rébellion contre les autorités est une vertu, parfois même contre ses propres représentants.


1913-1914, un apogée culturel avant la grande catastrophe

De 10h à 10h45 - Café littéraire, Halle aux grains

Présentation de l’ouvrage Les derniers feux de la Belle Epoque (Le Seuil) par l’auteur Michel WINOCK, professeur émérite des universités à Sciences Po.

L’histoire culturelle de la France est très riche dans les deux années qui précèdent la Grande Guerre. La fin de la Belle Epoque ne manque pas de surprendre par sa créativité et ses activités culturelles, ce que montre l’auteur à travers des portraits étonnants.


GRAND ENTRETIEN

L’invention des Français

Jean-François KAHN, journaliste et écrivain, et Gilles HEURÉ, journaliste et grand reporter au magazine Télérama.

De 10h à 11h - Salle des États généraux, Château royal de Blois

Avec son nouvel essai L’invention des Français. Comment nos ancêtres découvrent le christianisme, le nationalisme, le socialisme la bureaucratie et la pression fiscale publié aux éditions Fayard, Jean-François Kahn s’empare d’une période méconnue de notre histoire, pourtant décisive et riche en rebondissements : celle qui s’étend de la fin du Ier siècle de notre ère au début du Ve siècle, avec la conquête de Rome par les Wisigoths.

Dans ce nouveau ferment du roman national, l’auteur montre comment les Français ont su se réinventer pour échapper, déjà, à la crise. Une leçon de nos lointains ancêtres pour résister à la morosité ambiante...


Faut-il brûler le Marquis de Sade ?

De 10h à 11h - Maison de la Magie

Carte blanche aux éditions Télémaque.

Conférence de Gonzague SAINT BRIS, écrivain, journaliste, historien, auteur du Marquis de Sade. L’ange de l’ombre (Télémaque) et de Sade : Marquis de l’ombre et Prince des Lumières (Flammarion / le Musée des Lettres et Manuscrits).

Pervers sexuel enragé et engagé, explorateur d’une sensualité sans limite, libertin et libertaire, théoricien politique visionnaire, Sade est aussi un défricheur de l’inconscient et homme de théâtre d’avant-garde. Gonzague Saint Bris en dresse un portrait aussi saisissant qu’émouvant.


Rwanda, 20 ans plus tard

De 11h à 12h - Café littéraire, Halle aux grains

Café littéraire avec Hélène DUMAS, docteure en histoire de l’EHESS, auteure du Génocide au village. Le massacre des Tutsi au Rwanda (Le Seuil), Jean HATZFELD, journaliste et écrivain, auteur d’Englebert des collines (Gallimard) (sous réserve) et Patrick de Saint-Exupéry, cofondateur et rédacteur en chef de la revue XXI, auteur, avec Hippolyte, de l’album La fantaisie des Dieux. Rwanda 1994 (Les Arènes).

La raison s’accommode mal de l’horreur. Comment comprendre, 20 ans après, le génocide des Tutsi ? Chercheurs, journalistes et écrivains mettent en lumière les mécanismes du dernier génocide du XXe siècle et invitent à une réflexion sur les manières d’écrire l’histoire d’un événement à la violence extrême.


Le Singe de Hartlepool

De 11h15 à 12h15 - Salle 004, Université

Rencontre avec Sylvain GACHE, commissaire de l’exposition, Wilfrid LUPANO, scénariste de la bande dessinée Le Singe de Hartlepool (Delcourt) et Pierre SERNA, professeur à l’université Paris 1, directeur de l’IHRF.

Contrairement aux apparences Le Singe de Hartepool - primé par le Prix Château de Cheverny de la BD historique en 2013 - n’est pas une histoire drôle. Il serait aussi trop facile d’imaginer que cela n’arrive qu’aux autres et que seuls les Anglais peuvent faire cela, prendre un singe pour un Français détesté et le pendre haut et court. L’histoire est une légende mais elle est probable car la place du singe au début du XIXe siècle est centrale dans les sciences. Les interrogations sur les rapports entre l’homme et le singe et leur proximité vont bon train et alimentent de nombreux fantasmes sombres...

Le Singe de Hartlepool (Delcourt)


Noah Klieger, le rebelle survivant d’Auschwitz à l’Exodus

De 11h30 à 12h30 - Salle Mansart, Château royal de Blois

Carte blanche aux éditions Elkana.

Communication de Noah KLIEGER, membre de la rédaction du quotidien israélien Yédioth Aharonot et Alain MICHEL, historien, directeur des éditions Elkana.

Se battre, affirmer son refus de la déshumanisation nazie ou bien du colonialisme britannique, et rester cependant un humaniste dans l’âme, tels sont les messages du témoignage de Noah Klieger, témoin exceptionnel tant de la planète Auschwitz que de l’héroïsme des passagers du bateau Exodus.

en savoir plus


Femmes : 40 siècles de création dans le monde

De 11h30 à 13h - Maison de la Magie

Carte blanche aux éditions Des Femmes-Antoinette Fouque à l’occasion de la publication du Dictionnaire universel des créatrices.

Table ronde avec Barbara GLOWCZEWSKI, anthropologue, Michèle IDELS, co-directrice des éditions Des femmes-Antoinette Fouque et Alain TOURAINE, sociologue.

A la croisée de l’histoire des femmes et de celles des civilisations, des cultures, des idées, le Dictionnaire universel des créatrices retrace 40 siècles de création des femmes, à travers le monde et dans tous les champs de l’activité humaine.

en savoir plus


L’historien face aux correspondances

De 11h30 à 13h - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire

Carte blanche aux éditions Perrin.

Table ronde avec Cécile BERLY, historienne, auteure des Lettres de Madame de Pompadour. Portrait d’une favorite royale (Perrin), Nicolas GRAS-PAYEN, directeur des éditions Perrin et Marie MOUTIER, historienne, chargée de recherche à Yahad-In Unum, co-auteure des Lettres de la Wehrmacht (Perrin).

Les correspondances sont au cœur du travail de l’historien. Mais comment les retrouver, les utiliser et les critiquer ? Réponses à travers les publications des lettres de Madame de Pompadour et de celles des soldats de la Wehrmacht.



Pétain la Guerre mondiale : le manuscrit inédit

De 11h45 à 12h45 - Salle Lavoisier, Conseil général

Carte blanche aux éditions Privat.

Conférence de Jean-Jacques DUMUR, auteur.

À l’heure de la commémoration du centenaire de la 1ère Guerre mondiale, un événement exceptionnel traverse le monde de la réflexion historique. Un passionné, Jean Jacques Dumur, ancien militaire de carrière et chercheur opiniâtre, dévoile un manuscrit inédit de Philippe Pétain.


Un fantasme masculin : les filles de rêve

De 12h15 à 13h - Café littéraire, Halle aux grains

Présentation de l’ouvrage Les filles de rêve (Fayard) par l’auteur Alain CORBIN, professeur émérite à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Un livre qui décrit le modèle séculaire, dans l’imaginaire occidental, des « filles de rêve », ces jeunes filles tout juste entrevues et jamais oubliées, et qui analyse sa récente disparition.


Les historiens dans l’espace public : au cœur d’une « guerre culturelle »


De 14h à 14h45 - Café littéraire, Halle aux grains

Présentation de l’ouvrage L’Histoire, un combat au présent (Textuel) par l’auteur Nicolas OFFENSTADT, maître de conférences à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Nicolas Offenstadt offre une réflexion stimulante autour de l’écriture actuelle de l’histoire, au cœur d’une véritable « guerre culturelle ». L’histoire est instrumentalisée par certaines familles politiques, dont l’extrême droite. Ce qui pose la question du rôle politique de l’historien et de sa place dans l’espace public.


« Lettres d’une vie » de Lucrèce Borgia (1480-1519)

De 14h à 15h - Amphi 3, Université


Carte blanche aux éditions Payot.

Rencontre avec Patrick BOUCHERON, professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Guy LE THIEC, professeur à l’université Aix-Marseille 1, à l’occasion de la publication de l’ouvrage Lucrèce Borgia. Lettres d’une vie.

Guy Le Thiec présente une exceptionnelle anthologie de lettres de la mythique Lucrèce Borgia, pour la plupart inédites et exhumées des archives italiennes, qui nous révèlent un portrait à contre-courant de la sulfureuse et manipulatrice bâtarde du pape.

en savoir plus


Saint Louis, un roi politiquement incorrect


De 14h à 15h - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire

Carte blanche aux éditions Robert Laffont.

Conférence de Louis BÉRIOT, journaliste et historien, à l’occasion de la publication de l’ouvrage Saint Louis. L’aigle aux yeux de colombe.

Louis Bériot dessine le portait tout en nuances d’un monarque moderne, héraut de la chrétienté et serviteur de la justice, dont le destin embrasse celui d’une nation toute entière.


Le sortilège de Louisbourg : point pivot de la chute de l’Acadie et de la Nouvelle-France

De 14h30 à 15h30 - Salle Mansart, Château royal de Blois

Carte blanche aux éditions David.

Communication de Daniel MARCHILDON, écrivain.

L’imposante ville forteresse isolée de Louisbourg a connu un destin singulier qui a scellé le sort de la Nouvelle-France en 1758. Armé de faits et d’anecdotes, le romancier Daniel Marchildon racontera les enjeux cruciaux ayant marqué ce lieu historique national canadien.

en savoir plus


Descendre dans la rue ? Une tradition toujours d’actualité

De 14h30 à 15h30 - Salle 004, Université

Carte blanche aux éditions du Sextant à l’occasion de la publication de l’ouvrage Villes rebelles, par un collectif d’auteurs en majorité brésiliens.

Communication de Jean-Pierre GARNIER, sociologue.

Juin 2013, une vague de manifestations déferle dans les rues du Brésil, à la grande surprise du monde occidental. Quels points communs y a-t-il entre ce mouvement et d’autres dans le monde, comme le Printemps Erable, Occupy Wall Street, les Indignés d’Espagne, ou encore les manifestants de la place Taksim en Turquie ?


L’histoire en marchant

De 15h à 16h - Café littéraire, Halle aux grains

Café littéraire avec Antoine de Baecque, professeur à l’université Paris Ouest Nanterre, auteur de La traversée des Alpes. Essai d’histoire marchée (Gallimard) et Alain CORBIN professeur émérite à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Antoine de Baecque a tiré d’une randonnée solitaire à travers les Alpes un exercice d’histoire expérimentale mêlant études savantes et recherche personnelle. Il en résulte un forme originale d’écriture de l’histoire, un essai d’histoire marché. Rencontre avec deux historiens randonneurs.


La grande grève des mineurs de 1948

De 15h30 à 16h30 - Auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire

Carte blanche aux éditions Calmann-Lévy.

Présentation de l’ouvrage Plus noir dans la nuit par l’auteure Dominique Simonnot, journaliste au Canard Enchaîné et Pierre OUTTERYCK, auteur.

Retour sur la grande grève de 1948 à travers les parcours de vies de ces quelques mineurs et de leurs femmes qui se battent depuis plus de 30 ans pour obtenir réparation. Cet échange autour d’une injustice énorme fera revivre le quotidien de cette France ouvrière qui n’existe plus.


Quand les rebelles deviennent des despotes…

De 15h30 à 17h - Amphi 3, Université

Carte blanche aux éditions Vendémiaire.

Table ronde avec François FOURN, professeur agrégé d’histoire, Fabrice GRENARD, chargé de conférences à l’IEP de Paris, Thierry NOËL, chargé de recherche à l’INSERM et Véronique SALES, fondatrice et PDG des éditions Vendémiaire.

À travers trois figures de rebelles – Étienne Cabet implantant son Icarie au Texas, Georges Guingouin luttant contre l’occupant dans le maquis du Limousin, Ernesto Che Guevara tentant d’implanter une révolution marxiste en Bolivie – la mise en place d’un système ou d’une structure combattante parallèle, est mise en question. Y aurait-il alors en tout rebelle un dictateur qui sommeille ?

en savoir plus


Deux siècles de rébellions françaises ?

De 16h à 17h30 - Salle Kléber Loustau, Conseil général

Carte blanche aux éditions du Seuil.

Table ronde avec Ludivine BANTIGNY, maître de conférences à l’université de Rouen, Quentin DELUERMOZ, maître de conférences à l’université Paris 13, Jean-Michel GUIEU, maître de conférences à l’université Paris 1, Arnaud-Dominique HOUTE, maître de conférences à l’université Paris-4, Aurélien LIGNEREUX, maître de conférences à l’IEP de Grenoble, Pierre SINGARAVÉLOU, maître de conférences à l’université Paris 1 et Jean VIGREUX, professeur à l’université de Dijon.

Les auteur-e-s de la collection Histoire de la France contemporaine (Le Seuil) souligneront ici combien les moments de rébellions, insubordinations, révoltes et séditions montrent en creux et mettent en lumière l’ordre politique et social de la France aux XIXe et XXe siècles.


1914-2014 : un siècle de terrorisme ?


De 16h à 17h30 - Salle des conférences, Château royal de Blois

Carte blanche à la Documentation Française.

Table ronde avec Gilles ANDRÉANI, professeur associé à l’université Panthéon-Assas, ancien directeur du Centre d’analyse et de prévision du ministère des Affaires étrangères, Yves BOYER, professeur à l’École polytechnique, directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique (FRS), Serge SUR, professeur à l’université Panthéon-Assas, rédacteur en chef de la revue Questions internationales et Pierre VERLUISE, directeur du site internet diploweb.com.

Des attentats anarchistes de la fin du XIXe siècle aux attaques islamistes aujourd’hui, le terrorisme est au cœur des relations internationales. Face à une menace toujours plus efficace, la réponse sécuritaire des États est-elle bien adaptée ?

en savoir plus


Rebelle à son milieu

De 16h15 à 17h15 - Café littéraire, Halle aux grains

Café littéraire avec Pascal BRUCKNER, romancier et essayiste, auteur de l’ouvrage Un bon fils (Grasset) et Daniel CORDIER Compagnon de la Libération, historien de la Résistance, auteur du récit Les Feux de Saint-Elme (Gallimard).

Quand Pascal Bruckner nous livre son histoire, celle d’un père, mari violent et pervers, obsessionnel antisémite et raciste, dont il va tout faire pour devenir le "contre-modèle", Daniel Cordier fait le récit d’une adolescence dans les années trente, écartelée entre sa passion pour un camarade et les préceptes moraux que lui dicte son éducation chrétienne. Deux histoires personnelles et l’aveu d’amours impossibles.

Articles de cette rubrique

0 | 10 | 20 | 30

Galerie