Dimanche 11 octobre

UN SIÈCLE D’HISTOIRE CULTURELLE DES MAGHRÉBINS EN FRANCE

De 9h30 à 11h - Salle capitulaire, Conseil Général

Carte blanche à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration


INTERVENANTS : JÉRÉMY GUEDJ, doctorant à l’université de Nice Sophia Antipolis, JEAN-ROBERT HENRY, directeur de recherche au CNRS-IREMAM à l’université d’Aix-Marseille, FLORENCE JAILLET, docteur en histoire de l’art contemporain de l’université Grenoble II , NAÏMA YAHI, historienne, chargée de recherche à l’association Génériques



L’histoire de l’immigration en provenance du Maghreb est trop souvent réduite à sa dimension sociale ou politique. La place de la musique, de l’art contemporain, et du roman sera présentée à l’occasion de ce débat.

L’ACTION PUBLIQUE ET LA RELATION A L’OPINION

De 11h30 à 13h - Maison de la Magie

Carte blanche à l’Association Communication publique


INTERVENANTS : RAPHAËLLE BACQUÉ, journaliste, JEAN-NOËL JEANNENEY, historien, président de l’association Europartenaires, Maurice LEROY, président du Conseil Général, PATRICIA MARTIN, journaliste ( à confirmer), MICHEL ROCARD, ancien premier ministre, JEAN-FRANÇOIS SIRINELLI, historien, directeur du Centre d’histoire de Sciences Po.

Pédagogie ou propagande ? La communication des institutions publiques ou celle des politiques peuvent -elles se dégager du soupçon de manipulation pour en venir à "dire la complexité des choses et faire appel à la lucidité des gens" ?

EPIDEMIES, PANDEMIES, LA GESTION DES GRANDES PEURS

De 13h30 à 15h - Amphi 1, Antenne universitaire

Débat d’actualité organisé par La Croix


INTERVENANTS : PATRICE BOURDELAIS, directeur d’études à l’EHESS (à confirmer), DOMINIQUE CHEVÉ, philosophe, anthropologue (à confirmer), CLAUDE GILBERT , directeur de recherche au CNRS (à confirmer), ANNE-MARIE MOULIN, directrice de recherche au CNRS, ANNE RASMUSSEN, maître de conférences à l’université de Strasbourg, JEAN-CLAUDE RASPIENGEAS, chef du service culture au journal La Croix, MICHEL SIGNOLI, anthropologue (à confirmer)

Les épidémies, leur surgissement, leur vitesse de propagation et leurs conséquences humaines et économiques ont toujours suscité de grandes peurs. A l’heure de la grippe A, historiens et anthropologues répondront aux questions que posent ces vagues de maladies à l’humanité.

1989 : L’EUROPE DE L’EST SE LIBÈRE


De 15h30 à 17h - Hémicycle de la Halle aux Grains

Débat d’actualité organisé par Le Monde hors-série






INTERVENANTS  : BERNARD GUETTA, journaliste à France Inter (à confirmer), SYLVIE KAUFMANN ou DANIEL VERNET, journalistes au Monde (à confirmer), MICHEL LEFEBVRE, journaliste au Monde, responsable des hors-séries, GEORGES MINK, directeur de recherche au CNRS, FREDERIC BOZO, professeur d’histoire contemporaine à l’université de la Sorbonne Nouvelle (Paris III), ADAM MICHNIK, historien, journaliste (à confirmer)

Ouverture du rideau de fer, chute du mur de Berlin, révolution de velours, de la Pologne à la Tchécoslovaquie en passant par la Hongrie et l’Allemagne de l’Est, cette année 1989 va être celle de la fin de l’étau soviétique et de la liberté.

ENTRE VIGILANCE ET TRANSMISSION, RAISON D’ÊTRE ET RAISON D’AGIR DU CVUH

De 16h30 à 18h - Maison de la Magie

Carte blanche au Comité de Vigilance face aux Usages publics de l’Histoire (CVUH)


INTERVENANTS : SYLVIE APRILE, professeur à l’université de Lille III, LAURENCE DE COCK, professeur au lycée Joliot Curie de Nanterre, enseignante associée à l’INRP, CHARLES HEIMBERG, formateur à l’IFMES de Genève, ANNE JOLLET, maître de conférences à l’université de Poitiers, GERARD NOIRIEL, directeur d’étude à l’EHESS, PHILIPPE OLIVERA, enseignant au lycée Diderot de Marseille, MICHÈLE RIOT-SARCEY, professeur à l’université de Paris VIII
La table ronde se propose de réfléchir sur les multiples lieux d’usages publics de l’histoire : de débattre des secousses que ces usages peuvent imposer à la discipline historique lorsqu’elle quitte la sphère du savoir savant et entend s’adresser à tous.