CONTACTS ORIENT-OCCIDENT

SHANGHAI GESTURE

Josef von Sternberg (fiction, Etats-Unis, 1941, 98 min, N§B, VOSTF, FILMS SANS FRONTIERES) avec Gene Tierney, Victor Mature, Ona Munson

Dans le Shanghai d’avant-guerre, une maison de jeu sur laquelle règne une inquiétante patronne, Mother Gin Sling ; Une jeune femme, Poppy Smith, qui y joue et perd. Un financier britannique,Sir Guy Charteris, son père, qui entend fermer ce lieu de perdition…Sur cette trame très noire, où tissées de vengeance, de dépravation, et d’exotisme, les destinées tragiques s’enchaînent dans une succession de coups de théâtre et dans une mise en scène d’un baroque absolu !

Mercredi 12 à 18h /Vendredi 14 à 22h / Lundi 17 à 14h – Cinéma Les Lobis

LE FLEUVE – THE RIVER-

Jean Renoir (Fiction, Etats-Unis / Inde, 99 min, Théâtre du Temple) avec Nora Swinburne, Esmond Knight, Patricia Walters, Adrienne Cori…

Au Bengale, sur les bords d’un fleuve, deux jeunes filles britanniques et une jeune métisse sont confrontées aux émois et tourments de l’amour, face à un officier américain ayant perdu une jambe à la guerre.
Dans des images chatoyantes, tournées sur les bords du Gange, Renoir, dont c’est le premier film en couleurs, offrait une belle méditation sur la vie et la nature, tout en faisant pénétrer dans la sérénité de l’âme indienne.

Jeudi 13 à 9h30 / Samedi 15 à 22h* / Lundi 17 à 14h* – Cinéma Les Lobis

*Présentation : VALERIE FORTIN de l’association CINE’FIL

LE TIGRE DU BENGALE – DER TIGER VON ESCHNAPUR-

Fritz Lang (fiction, France/Italie/ Allemagne, 1958, 96 min Wild Side Films) avec Debra Paget
L’architecte Harold Berger est engagé en Inde par Chandra, le Maharadjah d’Eschnapur. Alors que les révoltes grondent, il tombe amoureux de Seetha, belle danseuse. Mais le Maharadjah est jaloux et va poursuivre le couple de sa vindicte, provoquant moult péripéties dramatiques… La quintessence du film d’aventures populaire, éclatant de couleurs, et traversé du désir d’Orient.

Vendredi 14 à 9h30– Cinéma Les Lobis

*Présentation : PASCAL BINETRUY, critique à Positif


LE TOMBEAU HINDOU-DAS INDISCHE GRABMAL-

Fritz Lang (fiction, France/ Italie / Allemagne, 1959, 98 min, Wild Side Films) avec Debra Paget
La suite du Tigre du Bengale. Les amants sont pourchassés par le terrible Chandra et voient leur destin placé entre les mains de la déesse Shiva ! Exotisme fastueux aux rebondissements haletants, (combat contre le tigre, danse de Seetha devant le serpent, etc.) et témoignage d’un imaginaire colonial…par Fritz Lang qui connut là un grand succès

Vendredi 14 à 16h – Cinéma Les Lobis

*Présentation : PASCAL BINETRUY, critique à Positif

EN ROUTE POUR L’ORIENT !

Le cinéma a été un moyen de faire voyager le public français, en l’ouvrant à d’autres civilisations, en jouant de son goût pour le pittoresque et l’exotisme et en vantant les perspectives heureuses du progrès à l’occidentale.
Un programme de 5 courts métrages restaurés des années 30-50 (durée 73 min)

ALEXANDRIE PORTE DE L’ORIENT

inconnu (France, 1938, 12 min, muet, N&B).

VISIONS D’ORIENT

Charles d’Espinay (France, 1945, 16 min, N&B) Une fois par semaine, un vol régulier quitte Marseille pour le Liban et la Syrie…Suivez le guide !

L’AFGHANISTAN

Géo Kelber (France, 1938, 13 mi, N§B). La route des Indes passe par la vallée de Bamyan ornée de ses bouddhas colossaux, fait escale à Kaboul. Les Afghans aiment danser…

ALLAH AU CACHEMIRE

Louise Weiss (France, 1956, 16 min). Mosquées et temples témoignent de la cohabitation des communautés hindoue et musulmane ; visite dans la Venise Himalayenne, Srinagar…

LA CITE ENGLOUTIE

Adolphe Sylvain (France, 1947, 16 min, N§B)
Une équipe française d’archéologues explorent les édifices d’Angkor pour en reconstituer certains.

Vendredi 14 à 11h15 – Cinéma Les Lobis G

Présentation : JEAN-BAPTISTE GARNERO, Archives Françaises du Film du CNC

NB : Une séance pédagogique intitulée « Des étonnants voyageurs à la découverte de l’Orient », et composée de courts métrages issus de l’ECPAD et des AFF du CNC sera présentée le jeudi 13 à 9h30 au cinéma Les Lobis
NOCTURNE INDIEN /Alain Corneau (fiction, France, 1989, 100 min, Couleurs, Tamasa) avec Jean-Hugues Anglade, Clémentine Célarié (roman d’Antonio Tabucchi)
Un homme arrive à Bombay à la recherche d’un ami qui a disparu. Son enquête le fait pénétrer dans un pays qui le fascine, au risque de se perdre lui-même…Un voyage initiatique porté par un comédien totalement investi dans son rôle.
Lundi 17 à 16h30* /Mardi 18 à 18h – Cinéma Les Lobis
*Présentation : DIANE VANHOUTTE, de l’association CINE’FIL

POUR TROIS ROUPIES SE CULTIVER

Jacques Brissot, Marc Pierret (documentaire de 1968, collection « Banc d’essai ») suivi de RENCONTRE AVEC INDIRA GANDHI / Gérard Chouchan, Jean-Claude Bringuier (1967, 26 min, collection « les Femmes aussi »)
Un reportage original : comment Le voyageur occidental des années 67-68, voyaient-ils l’Inde qu’ils venaient visiter ? De l’émerveillement de dames devant le Taj Mahal, aux recherches érotico-mystiques que poursuivent de jeunes coopérants, de la consommation du haschich au bord du Gange aux dégoût devant certaines pratiques religieuses, un beau kaléidoscope de positions stéréotypées !
En contrepoint, la vision d’une Inde réelle en marche vers le progrès et la modernité, exprimée par Indira Gandhi, premier ministre, qui ne cache rien, dans cette interview passionnante, des résistances qu’opposent les traditions millénaires.

Vendredi 14 à 11h15* – Conservatoire de musique / Dimanche 16 à 20h – Auditorium de la BAG G

*Présentation : JOELLE OLIVIER (Ina)

SUR LES CANONNIERES DU YANG TSE

Eric Deroo (documentaire, 1995, 52 min)
Jusqu’aux années 40, la France a entretenu une flottille de canonnières qui patrouillaient sur le Fleuve Bleu, héritage de concessions coloniales de la Chine. C’est toute cette aventure militaire et humaine (protection des missions, commerce, dangers de la navigation. destins des hommes embarqués), au contact d’un monde chinois étrange, qui est restituée ici, par la force des témoignages et avec un parfum de nostalgie.

Vendredi 14 à 11h45 –Cinéma Les Lobis G

Présentation : ERIC DEROO, historien

L’EPOPEE DE L’ORIENT EXPRESS

Tania Rakhmanova (documentaire, 2001, 54 min, Cinétévé, ARTE France, Wilton Films)
L’Orient Express un train de légende aux décors Belle Epoque et Art déco, de Paris à Istanbul, lieu d’intrigues ou sentimentales…Une invitation au voyage vers l’Orient et dans le passé du XXè siècle

Samedi 15 à 20h30 – Auditorium de la BAG G

UNE ARCHITECTURE POUR LA CHINE

Grzegorz Tomczak (documentaire, 2004, 56 min, TV 10 Angers, La Môle productions)
Le travail d’une équipe française d’architectes préparant un concours en Chine pour la construction de la gare de Wuhan. Le film retrace certaines péripéties de la collaboration, non exempte d’incompréhensions et de décalages culturels avec les partenaires chinois.

Samedi 15 octobre à 19h –Auditorium de la BAG G

Présentation : GRZEGORZ TOMCZAK

SALMAN RUSHDIE, L’INDE IMAGINAIRE

Elisa Mantin avec la collaboration de Lisa Appignanesi (2011, 43 min, ARTE France, ADR Productions)
Vingt ans après la fatwa qui l’avait condamné à mort suite à la parution des Versets sataniques, Salman Rushdie évoque l’Inde son enfance, source de son inspiration. En filmant, aussi bien à Bombay qu’à Londres, cet homme symbole de la lutte contre l’obscurantisme religieux et du dialogue Orient-Occident, Elisa Mantin nous dévoile une part de son univers intime et des secrets de son écriture.

Vendredi 14 à 17h* – Conservatoire de musique / Lundi 17 à 14h
–Auditorium de la BAG G

*Présentation : ELISA MANTIN, réalisatrice

NORVEGIAN WOOD -LA BALLADE DE L’IMPOSSIBLE-

Tran Anh Hung (Vietnam/ Japon, 133 min, Pretty Pictures) D’après le roman de Haruki Murakami.
Après le suicide de son meilleur ami, Watanabe, un étudiant provincial, retrouve à Tokyo l’ancienne petite amie de celui-ci, Naoko, et se rapproche d’elle, mû par un sentiment amoureux... Mais l’ombre du disparu plane sur la relation… Un jour Naoko disparaît…Plusieurs mois se passent lorsqu’il reçoit une lettre de Naoko, alors qu’il vient de rencontrer la belle et vive Midori…
Adaptant le best seller de Murakami, le réalisateur franco-vietnamien de L’Odeur de la papaye verte transpose avec délicatesse, en images somptueuses et sensuelles, la montée du désir, le travail de deuil, la souffrance psychologique, l’intensité des sentiments.

Mercredi 12 à 20h30* / Dimanche 16 à 16h* / Lundi 17 à 10h / Mardi 18 à 18h – Cinéma Les Lobis

*Présentation : CLAUDE JOIGNY, président de l’association CINE’FIL