Autres conférences, débats et présentations d’ouvrages

Vendredi 9 octobre

Conférence : HISTOIRE DE L’IMAGERIE DU FŒTUS : TECHNIQUES, APPORTS, AVENIR

De 9h 15 à 10h45 - grand amphi, ENIVL

par GEORGES HADDAD, spécialiste de génétique clinique et échographiste, praticien hospitalier à la maternité de l’hôpital de Blois
En partenariat avec la cellule action culturelle de l’IA 41.

La connaissance du foetus a connu une progression fulgurante grâce aux techniques de plus en plus sophistiquées de l’imagerie médicale, échographie, IRM, scanner trimensionnel, etc. La conférence retracera cette évolution, en explicitant la nature de ces images, ce qu’elles apportent et quelles perspectives d’avenir se dessinent encore dans ce domaine.

Conférence : LA PUISSANCE DRAMATIQUE DU CORPS MASQUE : HISTOIRE, FONCTIONS EVOLUTION DU MASQUE SUR LA SCENE THEATRALE DE l’ANTIQUITE A NOS JOURS

De 9h30 à 11h, Auditorium de l’Ecole Nationale de musique

Par CHRISTINE RAMAT, docteure es lettres et arts du spectacle, professeure à l’IUFM de Blois

Bien plus qu’un accessoire théâtral, le masque est un des éléments scéniques les plus spectaculaires. Dans la Grèce antique, il est le symbole même du théâtre. Dans la comédie latine satirique, dans la commedia dell’arte il connaît une fortune toute aussi illustre. S’il disparaît à certaines époques, il connaît un regain d’intérêt dans le théâtre contemporain et correspond à une période d’exaltation du corps et de l’expression corporelle. Nombreux sont les metteurs en scène influencés par Craig et Artaud qui considèrent le masque comme un moyen de rénover la pratique scénique. P. Schumman rêve « de buissons de masques ». P. Brook fonde sa réflexion sur le masque balinais. Ariane Mnouchkine explore de spectacle en spectacle toutes les possibilités du jeu maqué.

Comment expliquer la puissance dramatique du corps masqué ? Quelles fonctions lui assigne-t-on ? Dans quel type de dramaturgie ? Pour quel type de représentation ? En quoi le masque est-il un outil pédagogique efficace dans le travail de l’acteur ? Comment le spectateur reçoit-il le spectacle masqué ?

Autant de questions qu’il s’agira d’aborder pour mettre en lumière la richesse du jeu masqué et la multiplicité de ses fonctions artistiques à travers son histoire sur la scène théâtrale.

Débat : CULTURE SPORTIVE ET EDUCATION, XIXE SIECLE-XXE SIECLE, UN ENJEU SOCIAL, POLITIQUE ET CULTUREL

De 11h15 à 13h30, Amphi vert, Campus CCI

Carte blanche au SNES

Comment s’est construit, à travers l’éducation physique, un discours sur le corps et ses représentations, en écho des événements ou des grandes mutations sociales.
INTERVENANTS : JACQUES DEFRANCE, professeur à l’université de Paris X, EHESS, membre du centre de la sociologie européenne, JEAN-FRANCOIS LOUDCHER, maître de conférences à l’université de Besançon, historien du sport en STAPS, ANNE ROGER, maître de conférences à l’université Lyon 1, historienne du sport en STAPS

Débat : ENSEIGNER L’HISTOIRE DU CHRISTIANISME AU COLLÈGE ET AU LYCÉE

De 11h30 à 13h00, Amphi 3, Antenne universitaire

Carte blanche proposée par La Documentation photographique

A l’occasion de la sortie du numéro de La Documentation photographique consacré à l’histoire du christianisme et signé Anna Van den Kerchove, en partenariat avec l’IESR, nous vous proposons un panorama des différentes manières d’aborder le sujet dans l’enseignement secondaire : des premiers temps du christianisme, dont l’historiographie a été largement renouvelée, à la place des chrétiens dans le monde actuel.

INTERVENANTS : Dominique BORNE, Président de l’IESR, Institut Européen en Sciences des Religions, Anna VAN DEN KERCHOVE, agrégée d’histoire, et Nathalie PETITJEAN, rédactrice en chef de la Documentation photographique.

Débat : L’ HISTOIRE DU CORPS : RECHERCHE ET ENSEIGNEMENT

De 11h30 à 13h - Amphi 2, Antenne universitaire

Carte blanche aux Enseignants-chercheurs des universités d’Orléans et Tours

Le corps comme objet d’étude en histoire a conquis une reconnaissance croissante (rencontres scientifiques, publications) et rencontre un écho favorable auprès des étudiants. En quoi ce sujet de recherche a-t-il modifié les expériences d’enseignement des uns et des autres ?

INTERVENANTS : PASCAL BRIOIST, maître de conférences en histoire moderne Tours, ANNA HELLER, maître de conférences en histoire ancienne grecque Tours, ULRIKE KRAMPL, maître de conférences en histoire moderne Tours, CATHERINE LANOE, maître de conférences en histoire moderne Orléans, CHRISTIAN RENOUX, maître de conférences en histoire moderne Orléans, et FRANCOIS-OLIVIER TOUATI, professeur en histoire médiévale Tours.

Conférence : LE CORPS TATOUE ET PERCE, MARQUEUR D’IDENTITE CHEZ LES JEUNES

De 14h à 15h - Amphi 1 de l’ENSNP

Par DAVID LE BRETON, anthropologue, professeur à l’Université de Strasbourg

Présentation d’ouvrage : MEMOIRE DEMAIN : Un DVD Rom pour comprendre Auschwitz (UDA, avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et la Ville de Paris)
De 15h30 à 16h45- salle de TD3, Antenne universitaire

Par RAPHAEL ESRAIL, président de l’Union des Déportés d’Auschwitz, et ISABELLE ERNOT (UDA), Jean-Pierre Lauby, IA-IPR d’histoire et géographie de l’Académie de Paris

Débat : TRAITES NEGRIERES ET ESCLAVAGE TRANSATLANTIQUE

De 16h à 17h30 - Grand amphi, ENIVL

Carte blanche à la Revue Historiens et géographes de l’APHG

Un gigantesque trafic de corps aux XVIIè-XIXè siècles a lieu entre l’Afrique et l’Amérique : capture, transport, vente, travail forcé de millions de femmes et d’hommes. Comment comprendre, enseigner et commémorer aujourd’hui ce crime contre l’humanité ?

INTERVENANTS : ANNE-MARIE BRENOT, professeure émérite à l’université de Saint-Quentin en Yvelines, traductrice du Journal d’un chasseur d’esclaves, Cuba, 1837-1842, François Durpaire, chercheur associé Paris I, BERNARD GAINOT, maître de conférences d’Histoire moderne à Paris I, co-auteur de L’Atlas des esclavages (Autrement), Jean- Paul Grasset, IA-IPR honoraire d’Histoire et de Géographie, direction de Comprendre la traite négrière atlantique (CRDP Aquitaine), Frédéric Régent, maître de conférences à Paris I et Hubert Tison, Historiens et Géographes

Présentation d’ouvrage : LE METISSAGE PAR LE FOOT ? (AUTREMENT)

De 17h à 18h15 - Salle TD3, Antenne universitaire

Par Yvan Gastaut, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Nice

Débat : LA POIETIQUE DU CORPS DANS L’ART

De 17h à 18h 30 - Auditorium de l’Ecole Nationale de Musique

Carte blanche au Centre Allemand d’Histoire de l’Art, Paris (CAHA)

Depuis les premiers Ready Made et Performances, la poïétique du corps devient un élément de plus en plus constitutif pour l’activité artistique, qu’il s’agisse de la peinture gestuelle de Jackson Pollock, des pratiques des Nouveaux Réalistes, des techniques indirectes d’un Max Ernst ou bien encore d’expériences anthropophages, telles celles d’un Oswald de Andrade Souza.
Des chercheurs et des boursiers du Centre Allemand d’Histoire de l’Art dont le thème annuel de recherche pour 2009/2010 porte sur la « Poïésis. Sur le faire en art » proposent de s’interroger sur ces diverses formes de réévaluation de l’image de l’artiste et de son activité propre.

INTERVENANTS : (sous réserve de changements) : LENA BADER (Boursière du CAHA) ; ANDREAS BEYER (Directeur du CAHA, Paris), CYRIL CRIGNON (Boursier du CAHA) ; JULIA DROST (Directrice de recherches au CAHA) ; DARIO GAMBONI (Professeur à l’Université de Genève), ANTJE KRAMER (Boursière du CAHA)

Débat : UTILISER LA BD POUR ENSEIGNER LA GRANDE GUERRE ? : REGARDS ET EXPERIENCES PEDAGOGIQUES

De 17h15 à 18h45 - Amphi rouge, Campus de la CCI,

Carte blanche à l’Historial de la Grande Guerre (Péronne, Somme, Picardie)
www.historial.org

Etudier 14-18 dans la bande dessinée c’est s’interroger sur les rapports entre fiction et histoire dans l’agencement de la mémoire collective. Comment les enseignants peuvent-ils alors s’en emparer pour rendre compte des enjeux culturels et mémoriels ? La bande dessinée est-elle un auxiliaire pédagogique pertinent ?

INTERVENANTS  : SYLVAIN GACHE, professeur d’histoire en lycée professionnel, commissaire de l’exposition « Fritz Haber », NICOLE LUCAS, formatrice en Histoire, VINCENT MARIE, professeur d’histoire et cinéma en lycée, LUC REVILLON, spécialiste des relations histoire et bande dessinée. En lien avec les expositions 2009 de l’Historial sur la BD et la Grande Guerre et l’exposition « Fritz Haber » des Rendez-vous de l’histoire

Conférence : CORPS, HANDICAP, ECOLE - VIVRE L’ECOLE POUR TOUS AVEC UN CORPS DIFFERENT

De 18h30 à 19h30, Salle 103, Antenne universitaire

Par Christian SARRALIE, maître de conférences de l’Institut national supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés (INS-HEA-Suresnes)

Cette communication concerne les enfants et les adolescents que l’on regroupe aujourd’hui autour du vocable de « handicap », relativement aux questions de leur éducation, plus précisément de leur scolarisation. Elle vise à poser des axes de recherche sur la problématique de la scolarisation des jeunes « en situation de handicap » en s’appuyant sur les notions de différence, de compétence et d’identité. Notions qui seront principalement abordées ici en regard du corps, porteur de déficiences ou d’incapacités.

Après quelques repères historiques généraux, notre réflexion se centrera sur les quatre dernières décennies et mettra en évidence, dans le champ de l’éducation, la fonction sociale de l’histoire.

Débat : L’HABEAS CORUS, UNE REALITE ANGLO-SAXONNE

De 19h à 20h30 - Amphi 2, Antenne universitaire

Carte blanche à l’APHG

L’Habeas corps, apparu en Angleterre dès le XVIème siècle et transposé aux Etats-Unis au XVIIIème, est à la base de la définition des droits individuels. Dans ce contexte, l’exemple de la Reine en GB et des cas de criminalité aux EU permettront de voir comment il s’applique, mais aussi dans le cadre de l’esclavage.

INTERVENANTS : FRANCK BRAMI, historien du droit, GWENAELLE CALVES, professeure de Droit public à Cergy-Pontoise, BERNARD COTTRET, professeur de civilisation britannique à l’université de Versailles St Quentin, PASCAL MBONGO, professeur de Droit à l’université de Tours, et JACQUES PORTES, président de l’APHG, professeur à l’université de Paris VIII.

Samedi 10 octobre

Débat : DE LA CONSTRUCTION DE L’ HISTOIRE A SA TRANSMISSION, REFLEXIONS SUR L’ APPRENTISSAGE DE L’ HISTOIRE

De 12h15 à 13h45 -Salle capitulaire du Conseil général

Carte blanche aux Revues Le Cartable de Clio (Suisse) Mundus (Italie) et Didactica de las ciencias experimentales y sociales (Espagne)

Deux ouvrages, une fiction (Le Roman de Solon) basée sur de vraies sources lacunaires et un faux dossier d’archives du XIXème à Genève pour l’un, et un récit d’histoire à plusieurs voix (Le Dossier Bertrand, Jeux d’Histoire) bâti sur des archives privées pour l’autre, permettent de s’interroger sur la construction du savoir historique et son mode de transmission scolaire.

INTERVENANTS  : PHILIPPE ARTIERES et un autre co-auteur du Dossier Bertrand, ANTONIO BRUSA, directeur de Mundus, NADINE FINK, comité de rédaction de Cartabl e (modératrice), CHARLES HEIMBERG, coordinateur du Cartable , MARTINE RUCHAT, auteure du Roman de Solon et RAFAEL VALLS MONTES, rédacteur de la revue espagnole.

Présentation d’ouvrage : COLLECTION RECITS PRIMORDIAUX (LA DOCUMENTATION FRANCAISE)

De 14 à 15h15- salle de TD2, Antenne universitaire

Par DOMINIQUE BORNE, directeur de la collection et de l’IESR

Présentation d’ouvrage : LES MOTS DE L’ IMMIGRATION (BELIN)

De 15h30 à 16h45 - salle de TD3, Antenne universitaire

Par Sylvie Aprile, historienne Université de Lille 3

La collection « Le français retrouvé » des Éditions Belin propose étymologies, curiosités, vocabulaire spécialisé, pièges à éviter, autant de rencontres inattendues entre les sources savantes du français et la langue de tous les jours. Cette collection, dirigée par Jean Bouffartigue et qui regroupe déjà 51 titres, constitue une véritable encyclopédie de la langue française, rigoureuse et distrayante, désormais déclinée en format « poche »

Les mots de l’immigration sont aussi ceux de l’exil, de l’accueil ou de l’exclusion : mots courants de tous les registres de langue, réalités sociales et politiques, termes administratifs... Ils ont traversé notre histoire et s’inscrivent aujourd’hui de façon brûlante dans notre société.

Débat : APPRENDRE L’ HISTOIRE : QUOI DE NEUF DANS LES PRATIQUES PEDAGOGIQUES DES ENSEIGNANTS, DU PRIMAIRE AU LYCEE ?

De 15h30 à 17h - Grand amphi, ENIVL

Carte blanche aux Cahiers pédagogiques de mars 2009 (N° 475), intitulé « Apprendre l’histoire ».

La situation de l’enseignement de l’histoire : des récits de pratiques du primaire au lycée croisés avec des regards de chercheurs en didactique.

INTERVENANTS : Patrice BRIDE, professeur d’histoire géographie en collège, rédacteur en chef des Cahiers pédagogiques, Pierre-Philippe BUGNARD, professeur en histoire de l’éducation et en didactique à l’université de Fribourg (Suisse), Charles HEIMBERG, université de Genève, Caroline JOUNEAU-SION, professeure de collège, présidente des Clionautes, Yannick MÉVEL, professeur de lycée, IUFM Nord-Pas-de-Calais et Nicole TUTIAUX-GUILLON, IUFM du Nord-Pas-de-Calais, université Charles de Gaulle Lille 3.

Débat : L’APPEL DU 18 JUIN ET SON IMPACT

De 16h à 17h30 - Amphi rouge, Campus de la CCI

En écho au thème 2010 du Concours de la Résistance et de la Déportation.

Qui a entendu l’appel du 18 juin ? Ce « non événement » et cette trahison selon Vichy est devenu un moment historique capital, celui de la France Libre combattante, reconstruisant une légitimité républicaine, ralliant la résistante intérieure, ramenant la France au rang des vainqueurs. En ouverture, projection de 5 minutes d’archives de l’ECPAD.

INTERVENANTS : ALETH BRIAT, membre de l’APHG, DANIEL CORDIER et JEAN-LOUIS CREMIEUX-BRILLAC, anciens résistants, JOELLE DUSSEAU, Inspectrice générale histoire et géographie, présidente du concours.

Présentation d’ouvrage : LES NOUVEAUX ENJEUX DE LA DEFENSE (TDC)
De 17h à 18h00 - Salle 103, Antenne universitaire

Par CHANTAL DAUPHIN, professeur détachée à la DMPA de la Défense et MARIELLE CHEVALLIER, chargée de mission au SCEREN-CNDP.

Conférence-Débat : MEMOIRE DES MOUVEMENTS ETUDIANTS

De 17h30 à 19h - Grand amphi rouge, ENIVL

Où en sont les archives et les recherches sur les mouvements étudiants ?

INTERVENANTS : JEAN-PHILIPPE LEGOIS, directeur de la Cité des Mémoires étudiantes (Reims), et BOBI MORDER, président du GERME (Groupe d’études et de recherches sur les mouvements étudiants)

Débat : ENSEIGNER L’HISTOIRE DE LA SHOAH : PROBLEMATIQUES, PISTES PEDAGOGIQUES

De 14h à 15h30- Amphi rouge, Campus de la CCI

Carte blanche au Mémorial de la Shoah

Il s’agit d’évoquer la particularité de cette période de l’histoire et les difficultés rencontrées pour son enseignement - formation des enseignants sur le sujet peu développée dans leur cursus, thématique peu présente dans les ouvrages scolaires, actualité internationale cristallisant le rejet, l’amalgame et le détournement des terminologies utilisées dans la description de ce génocide - ainsi que les outils pédagogiques développés ces dernières années tels les voyages à Auschwitz, les publications à l’attention des scolaires et des enseignants dont les témoignages et les expériences racontés lors de cette table-ronde donneront une illustration.

INTERVENANTS : NORBERT CZARNY, professeur de lettres et formateur à l’IUFM de Versailles, OLIVIER LALIEU, responsable du service Aménagement des lieux de mémoire et projets externes au Mémorial de la Shoah, IANNIS RODER, responsable formation au Mémorial de la Shoah et professeur agrégé d’histoire au collège à Saint-Denis, HELENE WAYSBORG-LOING, inspectrice générale honoraire de l’Education nationale, présidente de l’association de la Maison d’Izieu.

Dimanche 11 octobre

Débat : QUELS USAGES DES MANUELS NUMERIQUES AUJOURD’HUI ET DEMAIN ?

De 11hà 12h30 - Salle capitulaire du Conseil général)

Carte blanche à l’APHG

Etat des lieux des perspectives de l’offre numérique, de ses usages actuels et des projets pour demain dans le domaine de l’enseignement de l’histoire et de la géographie. Pourquoi le numérique n’est plus et ne doit plus être réservé à des "professeurs technophiles" ?

INTERVENANTS : Sébastien Leplaideur des Editions Belin, Bruno Modica, professeur, Nicolas Smaghue professeur, membre de l’APHG, Blandine Smilansky, membre d’ EUROCLIO, l’Association Européenne des Professeurs d’Histoire, Caroline Tambareau, membre des Clionautes, Alain Thillay, SD TICE (sous réserve).